Lire la suite
Accueil > Primes & financements > Ademe : son rôle dans la transition énergétique
ADEME

Ademe : son rôle dans la transition énergétique

L’Ademe, agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie : son histoire, son rôle dans la transition énergétique… Tout savoir sur l’agence.

L’Ademe ou agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie participe à travers ses actions à la transition énergétique et la sauvegarde de l’environnement. Retour sur le rôle et le fonctionnement de cette agence.

Tout savoir sur l’Ademe, l’agence de la transition écologique

Qu’est-ce que l’Ademe ?

L’ADEME, aussi connue sous le nom d’agence de la transition écologique, a été créée en 1991, après la fusion de plusieurs agences du secteur de l’énergie et de celui de la gestion des déchets. Ce regroupement a ainsi permis à l’Ademe de couvrir un plus large spectre dans le domaine de la protection de l’environnement. Cela lui a aussi permis de pouvoir s’impliquer pleinement dans les thématiques du développement durable et dans la lutte contre le réchauffement climatique.   

L’Ademe est aujourd’hui sous la tutelle des ministères de la transition écologique et solidaire, mais aussi sous celui de la Recherche et de l’Innovation et de l’Enseignement supérieur.

Ainsi, l’Etat confie à l’agence comme mission principale : l’encadrement de la transition écologique et énergétique, en France et en Outre-Mer.

Quel est le rôle de l’Ademe ?

L’Ademe divise ses actions dans les domaines suivants : déchets, pollution des sols et des friches, énergie et climat, air et bruit, actions transversales.

Plus concrètement, à l’aide de ses 1 000 collaborateurs répartis sur tout le territoire français, l’agence opère un travail :

  • de recherche,
  • d’information et de sensibilisation auprès du public,
  • de conseil,
  • mais aussi de soutien financier.

Pour mener à bien ses missions, elle peut s’appuyer sur l’aide de son conseil d’administration et de son conseil scientifique. Par ailleurs, ses objectifs sont également encadrés par le Code de l’environnement qui regroupe l’ensemble des documents réglementaires liés à l’environnement en France.

L’importance d’une agence de transition énergétique en France

Dans le cadre de la transition énergétique, l’Ademe joue un rôle important. Elle permet aux économistes et aux politiques de profiter de l’expertise de ses scientifiques et ainsi bénéficier de source d’informations précises, dans le secteur de l’environnement et de l’énergie, avec notamment la publication de rapports et de modélisations.

Par ailleurs, elle participe également à un travail de sensibilisation auprès des particuliers et des entreprises sur les enjeux du réchauffement climatique et des actions à mener pour y pallier.

L’Ademe et son diagnostic thermique

Le diagnostic thermique est un audit qui permet à un particulier de faire un état des lieux de son logement et de connaitre les travaux à réaliser en priorité. L’expert qui réalise le diagnostic indique également le montant des travaux et le gain énergétique obtenu.

Bon à savoir : L’Ademe participe au financement de ce diagnostic à 70% pour un pré-diagnostic thermique et à 50% pour un diagnostic thermique complet.

Quelles sont les aides de l’Ademe ?

Dans le cadre de la transition énergétique, l’Ademe a déployé plusieurs aides à destination des particuliers mais aussi des entreprises et collectivités. Ces aides se décomposent en quatre thèmes :

  • Réduction des consommations d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre.
  • Développement des énergies renouvelables et de l’économie circulaire.
  • Reconversion des friches et sites pollués.
  • Amélioration de la qualité de l’air intérieur ou extérieur.

Les aides sont également divisées en fonction des particuliers, des entreprises et des collectivités :

  • Les particuliers : avec les aides aux déplacements, les aides à la rénovation.
  • Les entreprises et les collectivités : avec le financement de projets via les certificats d’économies d’énergie (CEE).

Questions fréquentes au sujet de l’agence de la transition écologique

Qui dirige l’Ademe ?

L’Ademe est sous la tutelle des ministères chargés de la Recherche et de l’Innovation, de la Transition écologique et solidaire, de l’Enseignement supérieur.

Le conseil d’administration de l’agence est sous la direction de représentants de l’Etat et du Parlement.

Quels sont les domaines d’intervention de l’Ademe ?

L’Ademe divise ses actions dans les domaines suivants : la gestion des déchets, la pollution et la protection des sols et des friches, l’énergie et le climat, la qualité de l’air et la réduction du bruit.

En plus de ces sujets, l’Ademe sensibilise les particuliers, en les invitant à opérer une transition écologique dans leur mode de consommation. L’agence informe et conseille les ménages pour une consommation plus durable et respectueuse de l’environnement. Elle propose par exemple des solutions pour la nourriture, le transport ou encore l’habitation…

Les entreprises sont elles aussi ciblées par cette transition énergétique. En effet, l’agence les accompagne dans le cadre d’un développement économique responsable, orienté par des objectifs environnementaux.

Enfin, les collectivités sont accompagnées dans le financement et la mise en place de politique en faveur de la transition énergétique.

C’est notamment dans le secteur de la rénovation énergétique, que l’Ademe agit avec le financement des travaux de rénovation thermique auprès des particuliers. Et également auprès des entreprises et des collectivités, avec la mise en avant des énergies renouvelables via la valorisation des CEE.

Comment se passe un audit énergétique ?

Comme expliqué ci-dessus, l’audit énergétique est une étape qui vient précéder les travaux de rénovation énergétique. Il permet de faire l’état des lieux du bâtiment et donc de mieux comprendre les travaux prioritaires à effectuer. Bien qu’il ne soit pas obligatoire, à l’inverse du DPE, il demeure un outil non-négligeable dans la réalisation de travaux.

L’isolation est un des éléments principaux pris en compte dans l’étude pour permettre de déterminer les zones de déperdition thermique du logement. Le système de chauffage, la production d’eau chaude sanitaire ainsi que l’aération sont des critères qui sont aussi étudiés, en vue :

  • D’améliorer le confort des individus,
  • Diminuer le montant de la facture d’énergie,
  • Et augmenter la performance énergétique du bâtiment.

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).