Lire la suite
VMC simple flux

Tout savoir sur la VMC simple flux

La VMC simple flux (ventilation mécanique contrôlée) est éligible aux aides à la rénovation énergétique mises en place par l’Etat.

Quel est le principe de fonctionnement d’une VMC simple flux ?

Le principe de fonctionnement d’une VMC simple flux repose sur la manière dont l’air circule au sein du bâtiment :

  1. L’air frais en provenance de l’extérieur est insufflé à l’intérieur.
  2. Il traverse en premier lieu des pièces à vivre telles que le salon ou les chambres à coucher.
  3. Il est ensuite évacué par les pièces de service telles que la cuisine, les toilettes ou la salle de bain grâce à un ventilateur.

En d’autres termes, ce modèle de ventilation VMC n’utilise qu’un seul circuit de circulation. Les bouches d’insufflation ne sont pas situées au même endroit que les bouches d’extraction. On distingue deux grands types de ventilation mécanique contrôlée simple flux, à savoir auto-réglables et hygroréglables.

Quels sont les différents types de VMC simple flux ?

Qu’est-ce que la VMC simple flux auto-réglable ?

Le fonctionnement de la VMC simple flux auto-réglable implique un débit d’air constant, à tout moment de l’année. Quelles que soient les conditions extérieures (climat, météo), ce débit ne change pas. Concrètement, l’air frais pénètre à l’intérieur du bâtiment via des grilles daérations situées à proximité des menuiseries et des fenêtres appartenant aux pièces de vie.

Cet air sain circule ensuite dans le logement ou le local professionnel en accumulant la chaleur et l’humidité. Lorsqu’il est évacué par les pièces de service, il passe par des gaines d’extraction vers l’extérieur. Le ventilateur inversé utilisé pour ce processus est alimenté par électricité. Il est le plus souvent installé là où il gêne le moins, par exemple les combles.

Qu’est-ce que la VMC simple flux hygroréglable ?

Le débit de la VMC hygroréglable varie selon le niveau d’humidité à l’intérieur du bâtiment. Sa bouche d’extraction hygroréglable ajuste son débit en fonction, comme son nom l’indique, du degré d’hygrométrie de l’air ambiant, laissant passer plus ou moins d’air selon qu’il soit plus ou moins humide. Un capteur réagit au taux d’hygrométrie à mesure que le taux d’humidité prend de l’importance.

placeholder image

Quelle différence entre VMC hygro A et hygro B ?

Il faut distinguer deux types de VMC simple flux hygroréglables :

  • VMC simple flux hygro A : la régulation du débit d’air des bouches hygro est automatisé. Les variations du degré d’humidité déclenchent leur ouverture ou leur fermeture.
  • VMC simple flux hygro B : les bouches hygro ne sont pas les seules à réagir au niveau d’hygrométrie. En effet, les entrées d’air elles-mêmes sont équipées de capteur et réagissent en fonction de l’humidité.

A noter qu’il existe également des modèles de VMC double flux hygrorégable pour lesquels les calories de l’air polluées sont récupérées par un échangeur thermique afin de chauffer l’air du dehors. Là encore, le niveau d’humidité régule son fonctionnement.

Comment choisir sa VMC simple flux ?

Le choix d’une VMC simple flux s’effectue en fonction du volume d’air concerné, ainsi que du type de bâtiment dans lequel elle est installée :

  • La VMC auto-réglable convient aux logements peu humides.
  • La VMC hygro A convient aux habitations collectives et aux locaux professionnels.
  • La VMC hygro B offre les meilleures performances énergétiques, en phase avec la réglementation thermique RT 2012.

Par ailleurs, il faut considérer certains critères tels que le débit d’air et le diamètre des gaines afin d’appréhender la place que prendra l’installation. N’hésitez pas à demander conseil à votre artisan RGE (reconnu garant de l’environnement) pour être sûr de faire le bon choix.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la ventilation mécanique contrôlée simple flux ?

Les avantages de la ventilation mécanique contrôlée simple flux sont les suivants :

  • La ventilation mécanique contrôlée auto-réglable ou hygroréglable peuvent toutes deux disposer d’entrées d’air acoustiques qui réduisent les nuisances sonores.
  • Le débit d’air entrant de la ventilation mécanique contrôlée simple flux auto-réglable ne varie pas.
  • La ventilation mécanique contrôlée simple flux hygroréglable permet de réaliser des économies d’énergie plus importantes que le modèle auto-réglable.
  • Le débit d’air sortant et/ou entrant de la ventilation mécanique contrôlée hygroréglable change selon le niveau d’humidité, donc des besoins qui découlent de l’utilisation du bâtiment par ses occupants.
  • En choisissant d’installer une VMC simple flux, vous vous ouvrez le droit à des aides à la rénovation énergétique.

A l’inverse, il existe quelques limites pour ce type de système. Ainsi, le modèle auto-réglable ne prend pas considération le niveau d’humidité. Autre exemple, les modèles hygro se présentent comme plus onéreux.

Comment avoir une VMC silencieuse ?

Il existe plusieurs moyens d’avoir une VMC silencieuse, en lui choisissant notamment un bon emplacement au sein du bâtiment ou en installant des gaines acoustiques bien dimensionnées. De manière générale, l’installation et la maintenance de votre équipement doit se faire par un professionnel pour être sûr de ne pas subir de nuisances sonores.

Quel niveau sonore pour une VMC ?

La norme de niveau sonore pour une VMC est de 30 décibels au maximum. Les modèles récents remplissent généralement ce critère.

Où poser le silencieux d’une VMC ?

Le silencieux d’une VMC est placé au plus près de la ventilation elle-même, c’est-à-dire au plus près de son moteur.

Quel entretien pour une VMC simple flux ?

Mieux vaut faire appel à un professionnel pour s’occuper de l’entretien de votre VMC simple flux. Il se chargera de démonter les bouches d’aération pour les dépoussiérer et nettoyer l’installation. Les tuyaux eux-mêmes doivent faire l’objet d’une vérification et d’un nettoyage régulier, généralement lorsque les températures grimpent au cours de l’année et qu’il est moins nécessaire de recourir à la ventilation.

Quel est le prix d’une VMC simple flux ?

Le prix d’une VMC simple flux varie entre 1 000 et 1 600 euros environ selon qu’il s’agisse d’un modèle auto-réglable ou hygroréglable. Pour vous aider à financer cet achat et les travaux de rénovation énergétique nécessaire à son installation, vous disposez d’un certain nombre d’aides financières.

Quelles aides financières pour une ventilation mécanique contrôlée simple flux ?

Vous pouvez faire des demande d’aide pour votre VMC simple flux :

  • Prime CEE : aussi appelée prime énergie, cette subvention est versée par les « obligés » du dispositif des certificats d’économies d’énergie. Ces obligés sont les vendeurs et fournisseurs d’énergie à qui l’Etat a fixé des objectifs de réduction de la consommation énergétique et d’émissions de gaz à effet de serre. Propriétaires, copropriétaires et locataires peuvent en bénéficier.
  • MaPrimeRénov’ : ce dispositif prend la suite du CITE (crédit d’impôt transition énergétique) ainsi que de l’aide financière Habiter Mieux Agilité de l’Anah (agence nationale de l’habitat). Les principaux bénéficiaires de cette subvention sont les ménages à revenus intermédiaires et aisés.
  • MaPrimeRénov’ Sérénité : c’est le nouveau nom pris par l’aide Habiter Mieux Sérénité, et ce depuis le 1er janvier 2022. MaPrimeRénov’ Sérénité s’adresse aux ménages modestes et très modestes.
  • Eco-PTZ (éco-PTZ) : vous empruntez  entre 7 000 et 50 000 euros sans intérêts selon le nombre et le type de travaux que vous mettez en œuvre. La période de remboursement peut s’étendre jusqu’à 20 ans.
  • TVA 5,5% : c’est la taxe sur la valeur ajoutée qui est automatiquement appliquée pour vos travaux de rénovation énergétique.
  • Aides locales : il est possible que votre commune, votre département ou votre région proposent des aides financières aux personnes souhaitant améliorer la performance thermique et énergétique de leur habitation. N’hésitez donc pas à vous renseigner auprès de votre collectivité territoriale !

Questions fréquentes au sujet de la VMC simple flux

Quelle est la meilleure VMC simple flux hygroréglable ?

La VMC simple flux hygro B est celle qui s’adapte le mieux aux variations de l’hygrométrie, car des capteurs sont installés à la fois à l’entrée et à la sortie.

Comment vérifier le fonctionnement d’une ventilation mécanique contrôlée simple flux ?

Vous pouvez vérifier le fonctionnement d’une ventilation mécanique contrôlée simple flux en plaçant par exemple une feuille de papier devant les bouches d’extraction. Si elle est attirée vers ces bouches, alors votre installation fonctionne convenablement.

Comment savoir où se trouve la VMC ?

La VMC peut se trouver dans un faux plafond de vos combles aménagés ou dans l’espace situé sous les rampants de votre toiture. Si vous vivez en appartement, elle peut avoir été placée dans un coffre et camouflée par un meuble.

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).