Lire la suite
Accueil > Vos travaux de rénovation énergétique > Le prix de vos travaux de rénovation > Quel est le prix d’une pompe à chaleur air-air ?
Prix pompe à chaleur air air

Quel est le prix d’une pompe à chaleur air-air ?

Le prix d’une pompe à chaleur air-air peut s’avérer onéreux, mais l’existence des aides à la rénovation énergétique permet d’en financer l’achat et l’installation.

Combien coûte une pompe à chaleur air-air ?

Le prix d’une pompe à chaleur air-air moyen est de 6 200 euros, et celui de la main d’œuvre nécessaire pour effectuer les travaux d’installation est de 1 700 euros. Il faut donc compter en moyenne 7 900 euros pour installer une PAC air-air. Un montant total qui peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que la puissance et le dimensionnement de la pompe à chaleur.

Quelle puissance de pompe à chaleur air-air pour 100m² ?

La puissance d’une pompe à chaleur air-air pour 100m² devrait tourner autour de 4,2 kW à Nice et de 7,1 kW à Nantes. Le prix d’une pompe à chaleur air-air peut donc logiquement changer d’une zone géographique à une autre car les besoins n’y sont pas les mêmes. Ces variations dépendent d’un certain nombre de facteurs tels que les déperditions thermiques, le volume total à chauffer (dépendant lui-même de la hauteur sous plafond), du coefficient de construction, ou encore les températures extérieures :

  • Surdimensionnée, la PAC air-air peut être à l’origine d’une surconsommation et donc alourdir le montant des factures énergétiques.
  • Sous-dimensionnée, la PAC aérothermique ne dégage pas une puissance suffisante pour être rentable ou faire profiter d’un bon confort thermique. Elle est souvent sur-sollicitée, ce qui réduit sa durée de vie.

Quelle est la durée de vie d’une PAC air-air ?

Une PAC air-air bien entretenue et au dimensionnement approprié dispose d’une durée de vie d’environ 20 ans. Le prix d’une pompe à chaleur air-air, bien que parfois élevé, peut donc être amorti au fil des ans.

Depuis 2020, l’entretien d’une pompe à chaleur air-air est par ailleurs devenu une obligation. Cette inspection doit être effectuée une fois tous les deux ans pour les modèles dont la puissance varie entre 4 et 70 kW. Il en va d’ailleurs de même pour les autres modèles de PAC, hydrothermiques et géothermiques. Une obligation qui vise à limiter les risques de dégradation de la qualité de l’air et les émissions de gaz à effet de serre.

Quelles économies avec une pompe à chaleur air-air ?

Au-delà du prix d’une pompe à chaleur air-air, le coût d’usage de l’appareil doit également être considéré. La PAC air-air utilise comme son nom l’indique l’air afin de générer de la chaleur, ou dans le cas d’une pompe à chaleur réversible, afin de rafraîchir le bâtiment. Cette ressource est en total libre-accès, gratuite et renouvelable.

Avec un coefficient de performance énergétique (COP) de 3, cet appareil consomme 1 kWh d’électricité pour restituer l’équivalent de 3 kWh sous forme d’énergie thermique. Et plus ce COP est élevé, moins la quantité d’énergie nécessaire pour générer de la chaleur est importante. En d’autres termes, cet appareil permet de réaliser de véritables économies d’énergie et de réduire drastiquement le montant des factures de chauffage (jusqu’à les diviser par trois ou quatre).

Quelles sont les aides pour une pompe à chaleur air-air ?

Il vous est possible de recevoir un certain nombre d’aides pour une pompe à chaleur air-air :

  • La prime énergie, aussi appelée prime CEE (certificats d’économies d’énergie). Cette subvention est versée par les fournisseurs d’énergie devant atteindre un certain niveau d’obligations de réduction de la consommation énergétique finale dans le cadre de ce dispositif.
  • L’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) qui permet d’emprunter en 10 000 et 50 000 euros sans intérêts en fonction du nombre de travaux effectués.
  • La TVA 5,5% qui concerne un certain nombre de travaux de rénovation donc l’installation d’une PAC air-air.
  • Les aides locales qui dépendent de votre commune, de votre département ou de votre région.

Le cumul de ces aides vous permet d’atténuer le reste à charge sur la facture finale de vos travaux et donc l’impact du prix de votre pompe à chaleur air-air.

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).