Lire la suite
Climatiseur monobloc

Tout savoir sur le climatiseur monobloc

Un climatiseur monobloc générant également de la chaleur est éligible aux aides à la rénovation énergétique. Economie d’Energie vous explique tout !

C’est quoi un climatiseur monobloc ?

Un climatiseur monobloc est un système de climatisation qui se compose comme son nom l’indique d’une seule unité. Il doit donc être distingué du climatiseur split, qui dispose quant à lui de deux unités (une à l’intérieur et une à l’extérieur). Il en existe deux grandes familles, à savoir fixe ou mobile.

Comment fonctionne un climatiseur sans unité extérieure ?

Un climatiseur sans unité extérieure tel que la clim monobloc fonctionne sur le même principe que la pompe à chaleur réversible. Il contient un fluide frigorigène qui passe à travers un circuit passant par un compresseur, un détendeur, un condenseur et un évaporateur.

Les calories de l’air intérieur sont captées par le fluide frigorigène et sont ensuite rejetées à l’extérieur du logement. On parle de climatisation réversible lorsque l’équipement est également doté d’une fonction de chauffage, auquel cas le sens de circulation du fluide frigorigène s’inverse. Certains modèles sont doté d’une résistance chauffante, mais ces appareils sont plus énergivores.

En d’autres termes, on peut considérer le climatiseur monobloc éligible aux aides à la rénovation énergétique comme une pompe à chaleur air-air réversible.

Climatiseur monobloc mobile

La climatisation monobloc mobile est simple à mettre en place et déplaçable d’une pièce à une autre. Ces appareils permettent d’adapter les températures facilement en fonction des besoins de l’utilisateur et de l’endroit où il se trouve dans le bâtiment.

Un climatiseur monobloc mobile nécessite de laisser passer une gaine d’évacuation de l’air chaud ou de l’air froid à travers une fenêtre ou une porte entrouverte. Moins onéreux que les climatiseurs monoblocs fixes, ils sont toutefois moins performants et consomment davantage d’énergie. Ce sont bien souvent des appareils d’appoint que l’on se procure afin de faire face à une vague de chaleur ou de froid imprévue.

Climatiseur monobloc fixe

Un climatiseur monobloc fixe a besoin d’être installé, et nécessite donc des travaux. En faisant appel à un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement), vous vous assurez de la bonne réalisation de cette opération. Le modèle de climatisation monobloc fixe le plus répandu est le climatiseur monobloc mural.

Le climatiseur monobloc mural est encastré dans un mur et nécessite de percer une sortie d’air dans la paroi. Cette évacuation d’air est unique, contrairement à la clim split, il importe donc que son emplacement soit choisi avec soin afin qu’aucun élément ne vienne l’obstruer, ni n’obstrue le ventilateur et réduise les performances de l’appareil.

Il existe également des climatiseurs monobloc « window » qui s’installent dans l’encadrement d’une fenêtre, verticalement ou horizontalement. Ces appareils se situent à la fois à l’intérieur et à l’extérieur, et peuvent facilement être retirés lorsque le besoin s’en fait sentir.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une clim monobloc ?

Une clim monobloc présente un certain nombre d’avantages :

  • Le prix de l’appareil et de son installation est moins élevé que dans le cas d’une clim split, double split ou multi-split.
  • Le climatiseur monobloc est généralement plus facile à installer que la climatisation split, il n’est donc pas nécessaire d’effectuer de travaux lourds.
  • Certains modèles performants proposent des fonctionnalités supplémentaires. Ils peuvent en effet contribuer à la filtration de l’air et à le déshumidifier. Comme évoqué plus haut, le climatiseur monobloc réversible offre également une fonction chauffante.
  • Dans le cas d’un climatiseur mural, vous libérez de la place au sol en comparaison d’un appareil mobile. Vous bénéficiez également de performances supérieures.
  • Il est possible de bénéficier d’un certain nombre d’aides pour les travaux dans votre maison ou votre local professionnel si vous optez pour une clim monobloc réversible.

Quelques inconvénients à signaler toutefois :

  • Des nuisances sonores sont à envisager, tout particulièrement dans le cas de la clim monobloc mobile.
  • On considère généralement qu’au-delà de 30m², l’efficacité de ce type d’appareil décline.
  • Il est nécessaire pour les modèles mobiles de laisser une fenêtre entrouverte, ce qui n’aide pas à lutter contre les déperditions thermiques.

Comment installer un climatiseur monobloc fixe ?

Comment placer un climatiseur mural ?

Dans l’idéal, un climatiseur mural doit être installé à environ 10cm sous le plafond et 2m du sol pour les bâtiments dont la hauteur sous plafond est de 2m50. Son emplacement doit être situé au milieu de la pièce, à un endroit dégagé et libre de toute entrave.

Quand réviser la climatisation d’une maison ?

Une climatisation doit être entretenue à intervalles de deux ou trois semaines. Ce sont les filtres de l’installation qui sont revus et nettoyés. A noter qu’il existe des appareils dotés de voyants lumineux indiquant à quel moment il devient nécessaire de les réviser.

Quel prix pour une clim monobloc ?

Le prix pour une clim monobloc qui nous intéresse ici est celui des modèles éligibles aux aides à la rénovation énergétique. Il s’agit donc du prix des pompes à chaleur air-air réversibles, à savoir 7 900 euros en moyenne.

Il faut en effet compter une moyenne de 6 200 pour le matériel et de 1 700 euros pour la main d’œuvre. Ce prix peut varier selon la marque, le modèle exact et la puissance de l’appareil choisi.

Quelles sont les aides financières pour un climatiseur monobloc ?

Il existe un certain nombre d’aides et primes pour un climatiseur monobloc, ce sont les aides et primes pour la pompe à chaleur réversible :

  • La prime CEE (certificats d’économies d’énergie), aussi appelée prime énergie, qui vous est versée par les grands distributeurs et fournisseurs d’énergie.
  • Le dispositif MaPrimeRénov’ : qui a pris le relai du programme Habiter Mieux Agilité de l’Anah (agence de nationale de l’habitat) et du CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique).
  • Son volet MaPrimeRénov’ Sérénité, qui est une déclinaison apparue le 1er janvier 2022 et s’adressant aux ménages modestes et très modestes. Cette subvention vient remplacer le programme Habiter Mieux Sérénité de l’Anah.
  • L’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) qui vous permet d’emprunter entre 10 000 et 50 000 euros sans intérêts, remboursables sur une période pouvant aller jusqu’à 20 ans.
  • La TVA 5,5%, qui s’applique systématiquement à toute opération visant à améliorer la performance énergétique d’un bâtiment.
  • Certaines aides locales, qui peuvent peut-être vous être proposées par votre collectivité territoriale. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre commune, de votre département ou de votre région afin d’en savoir plus.

Questions fréquentes au sujet du climatiseur monobloc

Quelles différences entre clim double split et clim monobloc ?

La différence principale entre clim double split et clim monobloc réside dans le nombre d’unités de l’appareil : une clim monobloc ne comporte qu’une seule unité, quand une clim double split en comporte deux.

Quel climatiseur choisir pour un 40m²

Il est préférable d’opter pour un climatiseur centralisé, une clim double split ou multi-split pour une surface habitable de 40m² et plus.

Quels décibels pour un climatiseur silencieux ?

Un climatiseur est considéré comme silencieux à partir de 22 décibels.

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).