Lire la suite
Accueil > Vos travaux de rénovation énergétique > Chauffage énergies renouvelables : comment ça marche ?
Chauffage à énergies renouvelables

Chauffage énergies renouvelables : comment ça marche ?

Pompe à chaleur, chaudière biomasse, panneaux solaires… On vous en dit plus sur les différents type de chauffage à énergies renouvelables et les aides pour les installer.

Se chauffer grâce aux énergies renouvelables

Pompe à chaleur, chaudière biomasse, poêle à bois ou encore panneaux solaires… Les systèmes de chauffage à énergie renouvelable sont nombreux.
Ils sont également performants, souvent plus économiques que le chauffage à énergie fossile (fioul ou gaz) et beaucoup plus écologiques.

Tout savoir sur le chauffage à énergie renouvelable : comment chauffer sa maison en faisant des économies ?

Pourquoi opter pour un chauffage à énergie renouvelable ?

L’installation d’un système de chauffage à énergie renouvelable est particulièrement encouragée par l’Etat, en cohérence avec sa stratégie nationale bas carbone.

Vous pourrez donc bénéficier d’aides et primes énergie pour soutenir l’acquisition initiale. Et vous devriez voir votre facture énergétique clairement baisser puisque l’énergie principale est gratuite (la chaleur de la terre, de l’air ou de l’eau, le soleil) ou très peu chère pour le bois. Là où les prix du fioul et du gaz sont sujets à d’importantes variations et où l’électricité peut bien alourdir votre budget chauffage, vous ne payez que l’électricité d’alimentation du système.

Choisir le bon système de chauffage à énergie renouvelable, c’est aussi un bon moyen pour se chauffer sans surconsommer de l’énergie. En plus d’effectuer des économies sur la facture d’énergie, les énergies renouvelables sont aussi moins nocives pour l’environnement.

Par ailleurs, une surconsommation d’un système de chauffage peut parfois signifier que le logement est mal isolé à certains endroits et laisse ainsi passer le froid, en hiver et la chaleur en été. Par exemple, si votre toiture est mal isolée cela peut parfois représenter jusqu’à 30% de déperdition de chaleur, ainsi vous devrez penser à réaliser des travaux de rénovation énergétique, en complément.

Ces travaux représentent un vrai investissement qui sont bénéfiques toute l’année, aussi bien en hiver pour conserver la chaleur que l’été pour garder la fraîcheur du logement. Pour réaliser votre changement de chauffage et/ou effectuer des travaux de rénovation énergétique à moindre coût, vous pouvez bénéficier d’aide financière.

On vous en dit plus sur les différents types de chauffage à énergie renouvelable et les aides qui vous aideront à les installer.

Quels sont les systèmes de chauffage utilisant des énergies renouvelables ?

Avec quelles énergies renouvelables peut-on se chauffer ?

Les énergies renouvelables qui peuvent être utilisées pour se chauffer  sont multiples :

  • La biomasse : il s’agit de la combustion de bois, sous la forme de bûche, de plaquettes ou de granulés.  Cette méthode de chauffage central, comme son l’indique permet de chauffer l’ensemble du logement.
  • L’énergie solaire : elle peut se traduire par l’une de ces solutions :
    • L’énergie solaire photovoltaïque qui permet la production d’électricité.
    • L’énergie solaire thermique : l’énergie solaire est captée à l’aide de panneaux solaires thermiques qui permettent la production de chaleur, notamment pour la production d’eau chaude sanitaire (ECS) ou encore pour un plancher chauffant.
    • Le système solaire combiné (SSC): les capteurs solaires permettent la production d’eau chaude sanitaire ainsi que le chauffage du logement, grâce à un fluide caloporteur.
  • L’éolien : c’est-à-dire, l’utilisation de la force du vent pour produire de l’électricité. Cette électricité est ensuite utilisée pour alimenter les appareils électriques des particuliers. Dans une moindre mesure, les particuliers peuvent aussi installer leur propre éolienne, bien que leur coût reste élevé.
  • L’hydraulique : deuxième source d’électricité en France ; c’est grâce à la force et au mouvement de l’eau que l’électricité se crée.
  • La géothermie : c’est la chaleur du sol ou de l’eau présente naturellement dans les nappes du sous-sol qui est récupérée pour chauffer le circuit de chauffage des pompes à chaleur. Ainsi, cette énergie peut servir au chauffage des logements, de l’eau chaude sanitaire ou des piscines.

Quel équipement à énergie renouvelable choisir ?

Pompe à chaleur

Les pompes à chaleur récupèrent la chaleur naturellement présente dans l’air, la terre, l’eau qui nous entoure et les convertit ensuite en chaleur pour la maison. Il s’agit donc d’une énergie renouvelable. Depuis 2015, les pompes à chaleur doivent avoir une valeur minimum d’efficacité énergétique supérieure ou égale à 100 %.

Découvrir
radiateur chauffage

Chaudière biomasse et appareils à bois

Économique et écologique, le bois présente un bon rendement énergétique, s’il est utilisé avec des matériaux performants, notamment les chaudières à bois, dites biomasse. Celles-ci fonctionnent à partir de pellets, bois ou résidus organiques. Elles sont efficaces pour alimenter toute la maison en chauffage et en eau chaude de manière économe, elles ont un rendement de 75 à 95 %.

Découvrir
Chauffage à énergies renouvelables

Les panneaux solaires

L’énergie solaire, source d’énergie gratuite, inépuisable et non polluante, peut en effet couvrir de 25 à 60% des besoins annuels de chauffage des bâtiments, selon la région et la taille de l’installation.

Découvrir
photovoltaïque - chauffage

La micro-hydroélectricité

Vous avez la possibilité de recourir à l’énergie hydraulique pour vous fournir en électricité, que vous soyez raccordé au réseau ou en site isolé. Cependant, les démarches administratives sont lourdes, et nécessitent en moyenne 2 ans. C’est une énergie renouvelable, amenée à être de plus en plus utilisée à l’avenir.

Découvrir
La micro-hydroélectricité

Combien coûte un système de chauffage à énergie renouvelable ?

Pour un système de chauffage à énergie renouvelable, les prix varient en fonction du type de chauffage :

  • Pour l’installation de panneau solaire thermique : il faut compter entre 4 000€ et 8 000€.
  • Pour les chaudières biomasse : le coût varie entre 3 000€ et 25 000€
  • Pour une pompe à chaleur air/air : les prix vont de 6 000 à 15 000€ ; enfin pour une pompe à chaleur air/eu, il faudra compter entre 10 000 et 20 000€.

Quelles sont les aides possibles pour l’installation d’un chauffage aux énergies renouvelables ?

Plusieurs aides financières existent pour couvrir les frais d’installation d’un chauffage aux énergies renouvelables :

Questions fréquentes au sujet du chauffage à énergie renouvelable

Quelle est notre source d’énergie principale pour le chauffage ?

Le chauffage au gaz reste la principale source d’énergie de chauffage, en France, suivi par l’électricité puis le chauffage au fioul. En effet, les chauffages utilisant des énergies renouvelables restent encore minoritaires.

Comment se chauffer en 2030 ?

Dans le cadre de la transition énergétique, le chauffage en 2030 se distinguera par la montée en puissance de l’utilisation des énergies renouvelables. Avec notamment une augmentation du pourcentage des énergies renouvelables dans le mix énergétique ; et ceux notamment pour les systèmes de chauffage utilisant le solaire thermique, la géothermie ou encore la biomasse. L’installation de pompe à chaleur devrait également être en augmentation, d’ici 2030.

L’augmentation de la part des énergies renouvelables sera aussi encouragée par la fin du chauffage au fioul prévue pour 2030. Mais aussi par la nouvelle réglementation, RE2020, qui prévoit de nombreux changements dans le secteur du bâtiment et du chauffage. Rentrée en vigueur en 2021, le but de cette réglementation est de diminuer l’impact carbone des nouveaux bâtiments. Ainsi, l’utilisation du gaz devrait donc diminuer de manière considérable dans les prochaines années.

Comment se chauffer gratuitement ?

Il est difficile de chauffer son logement de manière totalement gratuite, cependant, il existe des solutions pour faire d’importantes économies sur sa facture d’énergie.

Pour éviter d’augmenter la température de son système de chauffage, en hiver ou de son système de climatisation, en été ; il est important de veiller à ce que le logement soit correctement isolé, pour éviter toute déperdition thermique.

En effet, avant d’envisager le changement de son système de chauffage, il faut dans un premier temps réaliser des travaux de rénovation énergétique, dans le cas où le logement serait mal isolé.

Une fois l’habitation bien isolée, vous pourrez réaliser d’autres économies, en changeant votre ancien système de chauffage pour un modèle plus performant et plus écologique.

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).