Lire la suite
Accueil > Actualités > Quand allumer le chauffage pour faire des économies d’énergie ?

Quand allumer le chauffage pour faire des économies d’énergie ?

21 Sep 21 Rénovation énergétique

C’est une question qui se pose chaque année : quand allumer le chauffage pour consommer l’énergie intelligemment ? Voici quelques pistes de réflexion !

Quelle température doit-il faire dans un logement ?

Avant de se demander quand allumer son chauffage, il faut dans un premier temps savoir quelles sont les bonnes températures pour se chauffer. Sur le plan réglementaire, dans le cadre d’une location, les températures du centre de chaque pièce d’un logement chauffé doivent être en moyenne limitées à 19°C.

Cela signifie que si un locataire ne peut pas se chauffer normalement dans un logement ancien ou à au moins 18°C dans un logement construit après le 1er juin 2001, il est en droit d’obtenir la réalisation de travaux de la part du propriétaire.

De manière plus générale, à chaque pièce sa température idéale. On ne chauffe pas la chambre à coucher de la même manière que l’on chauffe la salle de bain ! Selon l’Ademe, le juste équilibre de confort thermique entre un logement trop chauffé et un logement pas assez chauffé est le suivant :

  • 17°C dans les chambres
  • 22°C dans la salle de bain (lorsqu’on l’utilise)
  • Entre 19 et 21°C dans les différentes pièces à vivre

Toujours selon l’Ademe, réduire d’1°C la température permet de diminuer la consommation énergétique de 7%.

Quand chauffer son logement ?

Les températures extérieures commencent à diminuer en-dessous de 19°C à partir de la mi-octobre et ne repassent cette barre qu’à compter de la mi-avril de l’année suivante. Il faut donc considérer cette phase de l’année lorsqu’on se demande quand allumer le chauffage.

Ces variations de températures changent bien sûr en fonction des régions et des zones climatiques au sein du territoire. De même, les besoins ne sont pas les mêmes selon le logement et la composition du foyer. Néanmoins, cette période allant d’octobre à avril demeure généralement celle au cours de laquelle il faut chauffer son logement.

Quand faut-il éteindre son chauffage ?

Savoir quand allumer le chauffage n’est pas suffisant, il faut aussi connaître les moments opportuns pour l’éteindre ! Au quotidien, quitter une pièce n’est pas synonyme de devoir y couper le chauffage. Néanmoins, il est possible de réaliser de sensibles économies d’énergie en y ajustant le thermostat pour que la température diminue.

Avec la domotique, certains radiateurs permettent d’adapter automatiquement la température des pièces en fonction de la surface à chauffer et des habitudes de consommation des occupants.

Vous pouvez éteindre complètement votre système de chauffage si vous vous absentez sur une durée prolongée. Par ailleurs, au retour des beaux jours du printemps, vous pouvez également couper complètement votre équipement pour réaliser des économies.

Quel équipement utiliser ?

Il est important de savoir quand allumer le chauffage pour réduire sa consommation et diminuer le montant des factures d’énergie. Pour aller encore plus loin, vous avez également la possibilité de réaliser des travaux de rénovation énergétique en installant un nouveau système de chauffage plus performant et/ou un chauffage aux énergies renouvelables.

Les avantages de remplacer votre équipement sont nombreux : vous dépensez moins pour un meilleur confort thermique, vous faites un geste en faveur de l’environnement en réduisant vos émissions de gaz à effet de serre, et vous vous ouvrez le droit à un certain nombre d’aides pour la rénovation énergétique. Quelques exemples parmi les options qui s’offrent à vous :

  • Chaudière gaz à condensation : la seule chaudière au gaz à pouvoir vous faire bénéficier d’aides à la rénovation, en raison de son rendement supérieur.
  • Pompe à chaleur : qu’elle soit aérothermique, hydrothermique ou géothermique, la pompe à chaleur utiliser une énergie entièrement renouvelable pour chauffer votre intérieur.
  • Chauffage au bois ou biomasse : les poêles à bois (bûches ou granulés) et les chaudières biomasses vous ouvrent le droit à des solutions de financement.
  • Energie solaire : les capteurs solaires thermiques récupèrent la chaleur du soleil pour chauffer votre eau sanitaire ou contribuer au fonctionnement d’un système solaire combiné.
  • Robinet thermostatique : un équipement qui vous permet de réguler les températures au degré près dans chaque pièce et de réduire votre consommation d’énergie.

N’hésitez pas à consulter les guides d’Economie d’Energie pour en savoir plus sur les différents appareils de chauffage et de régulation qui vous permettent de bénéficier des aides à la rénovation énergétique !

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).