Lire la suite
Accueil > Actualités > Comment obtenir une prime CEE pour le calorifugeage ?

Comment obtenir une prime CEE pour le calorifugeage ?

08 Juil 22 Rénovation énergétique

Le calorifugeage, de quoi s’agit-il ?

Les déperditions thermiques sont souvent associées avec l’isolation de plusieurs zones d’un logement : la toiture, les murs, le plancher ou encore les fenêtres. Pourtant d’autres critères sont également à prendre en compte pour éviter les pertes de chaleur et réduire sa consommation d’énergie.

Les tuyaux de chauffage, les canalisations d’eau doivent eux aussi être protégés et correctement isolés. En effet, les travaux de calorifugeage consistent à recouvrir les tuyaux et les canalisations d’un isolant en forme de tube, il peut s’agir de laine de verre, de polystyrène, en liège ou encore de mousse synthétique.

Quels sont les avantages du calorifugeage ?

En effet, on observe une perte de la production de calories lors du trajet de l’eau chaude entre le système de chauffage ou d’eau chaude sanitaire jusqu’aux différentes pièces du logement. Ainsi, l’eau circulant dans les tuyaux peut perdre plusieurs degrés lors de son parcours. Cette perte de chaleur est d’autant plus grande lorsque les canalisations se situent dans des pièces plus froides comme le garage ou le sous-sol.

Le calorifugeage représente donc une étape non négligeable lors de l’isolation d’un logement, il permet dans un premier temps de faire baisser le coût des factures d’énergie.

Cette opération d’isolation permet aussi d’augmenter la durée de vie des appareils de chauffage mais aussi d’éviter le gel ou la présence de condensation.

La présence de gel au sein des tuyaux peut provoquer de nombreux dégâts, notamment lors du dégel, en effet des fissures peuvent se former et créer des fuites d’eau ainsi que des inondations. Dans certains cas, le dégel peut également faire exploser les canalisations. La condensation qui se traduit par la présence de gouttelettes sur les tuyaux est mauvais signe car elle peut former de la rouille sur les tuyaux ou encore créer de la moisissure.

Comment bénéficier de la prime CEE ?

La prime CEE profite aussi aux copropriétés pour tous les immeubles dont la construction date d’au moins 2 ans et qui possèdent un équipement de chauffage ou de production d’eau chaude collectif. De plus, depuis le mois de mai 2022, seuls les isolants de classe 4 sont financés par le dispositif des CEE. Enfin, pour profiter de la prime CEE, il faut obligatoirement faire appel à un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ainsi, pour les copropriétés éligibles, la prime CEE peut ainsi financer jusqu’à 100% des travaux d’isolation.

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).