Lire la suite
Accueil > Actualités > Comment améliorer le confort thermique d'un bâtiment ?

Comment améliorer le confort thermique d’un bâtiment ?

22 Août 22 Rénovation énergétique

Pourquoi améliorer le confort thermique d’un bâtiment ?

Un bâtiment mal isolé est un bâtiment responsable d’un inconfort permanent pour ses résidents, tout au long de l’année.  En effet, durant les périodes de froid, les murs, la toiture ou encore le sol du bâtiment seront incapables d’empêcher le froid et l’humidité de rentrer au sein des différentes pièces. Ainsi, il y a un risque de voir apparaitre de la moisissure et de la condensation sur les parois du logement et de subir de nombreux courants d’air.

L’un des premiers réflexes pour faire face à ces températures froides au sein d’un logement ou d’un bâtiment est d’augmenter la température du système de chauffage. Ainsi, en plus de la sensation d’inconfort, on assiste également à une surconsommation d’énergie et donc à une augmentation du prix des factures d’énergie. La consommation d’énergie peut aussi être influencée par un appareil de chauffage non adapté au bâtiment et aux besoins de ses occupants, en raison des problèmes liés à l’isolation.

Durant l’été et les périodes de fortes chaleurs, une mauvaise isolation peut aussi poser problème. De la même manière que le froid s’introduit dans la maison, en hiver, la chaleur elle aussi rentre au sein du bâtiment. La fraicheur naturelle présente au sein des pièces n’est ainsi pas conserver.

Quelles sont les solutions pour améliorer le confort thermique d’un bâtiment ?

Pour éviter les déperditions thermiques et améliorer votre confort thermique, il est important dans un premier temps d’effectuer un audit énergétique, pour connaitre l’état du bâtiment et savoir quels sont les travaux à effectuer en priorité.

En effet, avant de changer son appareil de chauffage, il faut veiller à bien isoler chaque zone du bâtiment. Plusieurs zones peuvent faire l’objet de travaux d’isolation : la toiture, les combles, les murs, les fenêtres, le plancher ou encore le plafond de votre sous-sol. Et pour cause, chaque zone d’une construction peut représenter une perte de chaleur. De manière générale, l’isolation de la toiture est l’une des opérations réalisés en priorité car elle peut représenter jusqu’à 30% de déperdition thermique.

Dans un second temps, une fois que le bâtiment répond aux normes de l’isolation, on peut envisager l’installation d’un nouveau système de ventilation mécanique contrôlée (VMC) ainsi que la pose d’un appareil de chauffage et/ou de chauffage d’eau chaude sanitaire. En effet, il est fortement recommandé d’effectuer des travaux d’isolation avant de procéder au changement de vos appareils de chauffage. Une fois votre bâtiment correctement isolé, vous serez en mesure de connaitre les besoins en chauffage et donc d’acheter un système de chauffage adapté à votre consommation.

Bon à savoir : dans le cadre de la transition énergétique, les travaux de rénovation énergétique sont soutenus par de nombreuses aides financières : la prime énergie; MaPrimeRénov’; la TVA à 5,5%; l’eco-PTZ et les aides locales. Vous pouvez ainsi cumuler plusieurs aides et réduire le montant de vos travaux énergétique.

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).