Lire la suite
Ventilation VMC

La ventilation et les VMC

Une bonne ventilation est indispensable pour tirer le meilleur parti de l’isolation thermique d’un bâtiment. La VMC (ventilation mécanique contrôlée) est éligible aux aides à la rénovation énergétique.

A quoi sert une VMC ?

Le renouvellement de l’air via une ventilation performante, notamment une VMC, limite les pertes de chaleur qui ne peuvent manquer de se produire lorsque l’on ouvre les fenêtres d’un logement ou d’un local professionnel. Mais cela ne relèvement pas seulement de l’isolation thermique !

En effet, le renouvellement de l’air d’un bâtiment est une nécessité pour le bien-être et le confort de ses occupants. La plupart du temps, l’air intérieur est plus pollué que l’air extérieur car aux particules en provenance de l’extérieur viennent s’ajouter celles émises par les produits d’entretien détergents, les meubles, la moquette, les équipements électroménagers et d’autres éléments présents à l’intérieur du bâtiment.

Par ailleurs, la cuisine, les toilettes, la salle de bain et même la respiration des occupants sont à la source de l’humidité à l’intérieur du logement ou du local professionnel. Lorsqu’il est insuffisant, un mauvais renouvellement de l’air devient alors source de dégradations qui peuvent prendre la forme de moisissures, de condensation, de détérioration de la menuiserie, ou encore de problèmes de santé. L’air vicié peut également être à la source de mauvaises odeurs.

Alors, à quoi sert une VMC ? Concrètement, l’installation d’une ventilation VMC vous permet de faire circuler l’air à travers tout le bâtiment, quelles que soient les conditions climatiques et météorologiques à l’extérieur. L’air intérieur est renouvelé sans être trop refroidi, ce qui permet à la fois de l’épurer et de limiter les déperditions thermiques.

Comment fonctionne une ventilation mécanique contrôlée ?

Une ventilation mécanique contrôlée fonctionne à l’aide de trois types de dispositifs :

  • Des bouches d’extractions dans les pièces de service où la pollution n’est pas uniquement humaine, telles que les toilettes, la salle de bains ou encore la cuisine.
  • Des entrées d’air au niveau des fenêtres, menuiseries et autres parois vitrées, ou bien des bouches d’insufflation dans différentes pièces du bâtiment.
  • Un mode de passage à débit élevé pour la cuisine (interrupteur ou télécommande), en cas de cuisson par exemple.

Le principe de fonctionnement de la VMC repose sur un ou plusieurs circuits composés de conduits par lesquels l’air circule entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment. L’air vicié est extrait au niveau des pièces de service, tandis que l’air en provenance du dehors est diffusé à l’intérieur au niveau des pièces à vivre telles que le salon ou la chambre à coucher.

placeholder image

Quelle VMC choisir pour une maison ancienne ?

L’aération permanente est une obligation en construction neuve depuis la réglementation hygiénique de 1969. Il est toutefois fortement recommandé d’installer une ventilation mécanique contrôlée dans un appartement ou une maison ancienne. Le marché offre plusieurs modèles.

VMC simple flux

La VMC simple flux fait pénétrer l’air sain de l’extérieur d’abord par les pièces de vie avant d’évacuer l’air vicié au dehors par le biais de la pièce de service à l’aide d’un ventilateur contenu dans un bloc d’extraction. On distingue les VMC simple flux auto-réglables des VMC simple flux hygroréglables :

  • VMC auto-réglables : le débit d’air est constant en toute circonstance. Le nombre d’occupant, l’humidité ou encore les conditions extérieures (intempéries) n’ont pas d’influence sur sa variation.
  • VMC hygroréglables : l’humidité intérieure du bâtiment a un impact direct sur la variation du débit de l’air. Ainsi, il est évacué plus rapidement lorsqu’il est humide.
placeholder image

VMC double flux

La VMC double flux comporte comme son nom l’indique deux circuits. Elle récupère la chaleur de l’air vicié extrait de l’intérieur de la maison ou du local professionnel. La chaleur extraite de cet air pollué est alors utilisée pour réchauffer l’air en provenance de l’extérieur :

  • Un premier circuit capte l’air pollué à l’intérieur du bâtiment, par aspiration. Cet air extrait est alors filtré et un échangeur thermique récupère sa chaleur. Il est ensuite évacué à l’extérieur du bâtiment.
  • Un second circuit transmet l’air neuf en provenance de l’extérieur dans les pièces principales du bâtiment. Cet air extérieur est préchauffé et filtré grâce à un échangeur de chaleur. Des bouches de soufflage diffusent ensuite l’air chaud par l’intermédiaire d’un ventilateur.
placeholder image

La ventilation mécanique contrôlée double flux est plus onéreuse que la ventilation mécanique contrôlée simple flux et consomme plus d’électricité. Elle offre toutefois la possibilité de faire des économies d’énergie importantes.

VMR : ventilation mécanique répartie

La VMR inclut des aérateurs individuels installés dans les pièces de service. C’est la seule différence avec les autres systèmes de ventilation VMC, puisqu’en dehors de ces aérateurs sont principe de fonctionnement est identique.

D’autres systèmes de ventilation

Il existe également d’autres modèles de ventilation, tels que le système de climatisation qu’est le puits climatique, faisant circuler l’air du dehors via des tubes enterrés, ou encore la VMC gaz dans le cas de l’habitat collectif. Dans le second cas, les entrées d’air son individuelles, mais l’air pollué est évacué par le même réseau d’évacuation que celui des fumées pour chaudières à gaz ou chauffe-eau gaz.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la ventilation mécanique contrôlée simple flux ?

Les points forts d’une ventilation VMC

Les avantages des différents modèles de VMC sont nombreux :

  • La VMC simple flux auto-réglable offre un débit d’air entrant constant et peut disposer d’entrées d’air acoustiques qui limitent les nuisances sonores.
  • La VMC simple flux hygroréglable permet de faire varier le débit d’air entrant et/ou sortant en fonction du taux d’humidité et des besoins de chaque pièce, limitant le gaspillage. Elle est à la source de davantages d’économies d’énergie que les modèles auto-réglables.
  • La VMC double flux récupère les calories du dedans pour faire des économies d’énergie, et filtre l’air du dehors. Sans entrée d’air sur la façade, les nuisances sonores sont réduites. Par ailleurs, l’air entrant peut être chauffé ou refroidi selon les températures extérieures.
  • La VMR s’installe, s’entretient et se nettoie facilement.
  • L’installation d’un VMC vous ouvre le droit à différentes aides à la rénovation énergétique.

Les limites de la ventilation mécanique contrôlée

Quelques désavantages selon les systèmes doivent toutefois être mentionnés :

  • La VMC auto-réglable ne prend pas en considération le niveau d’humidité au sein du bâtiment.
  • La VMC hygroréglable est plus onéreuse que le modèle auto-réglable. Elle n’offre pas d’avantage particulier contre les particules chimiques et les particules polluantes.
  • La VMC double flux est la plus coûteuse et est plus difficile à installer. Elle peut être source de nuisance sonore en cas de mauvaise fabrication.
  • Les blocs d’extraction de la VMR sont encombrants et peu esthétiques. Les ventilateurs peuvent s’avérer bruyants.

Pourquoi la VMC fait du bruit ?

La VMC peut faire du bruit pour diverses raisons, allant du défaut d’installation à la mauvaise conception du matériel, en passant par le manque d’entretien. Faire appel à un professionnel pour en faire la maintenance et la vérification peut vous permettre de comprendre l’origine du problème.

Quel est le prix d’une ventilation VMC ?

Le prix d’une ventilation VMC en rénovation varie en fonction du modèle :

  • La VMC simple flux auto-réglable peut coûter jusqu’à 1 000 euros
  • La VMC simple flux hygroréglable peut coûter jusqu’à 1 600 euros
  • La VMC double flux peut coûter jusqu’à 4 600 euros

Pour vous aider à financer le coût de ces travaux de rénovation énergétique, l’Etat a mis en place un certain nombre d’aides financières.

Quelles aides financières pour une ventilation mécanique contrôlée ?

Les aides pour les travaux dans votre maison ou votre local professionnel concernant la ventilation mécanique contrôlée sont les suivantes :

  • MaPrimeRénov’ remplace le CITE en 2021 et inclut également les subventions du programme Habiter Mieux Agilité de l’Anah (agence nationale de l’habitat). Ce dispositif est à destination des ménages aux revenus supérieurs ou aisés.
  • En remplaçant Habiter Mieux Sérénité de l’Anah, MaPrimeRénov’ Sérénité a vu le jour le 1er janvier 2022. Comme Habiter Mieux Sérénité, MaPrimeRénov’ Sérénité concerne davantage les ménages modestes et très modestes. A noter, vous pouvez demander MaPrimeRénov’ avec Economie d’Energie !
  • La prime énergie versée par les obligés du dispositif des CEE (certificats d’économies d’énergie) que sont les grands distributeurs et vendeurs d’énergie. On parle également de prime CEE, qui est ouverte à tous les ménages français qu’il s’agisse de propriétaires occupants ou bailleurs, de copropriétaires ou de locataires désirant faire des économies d’énergie.
  • La TVA au taux réduit de 5,5% s’applique systématiquement à vos travaux de rénovation énergétique.
  • L’éco-prêt à taux zéro, ou éco-PTZ, est un emprunt dont vous n’avez pas à payer les intérêts, puisqu’ils sont pris en charge par l’Etat. En fonction du nombre et du type d’actions de rénovation entreprises, le montant de ce prêt peut aller jusqu’à 50 000 euros et peut être remboursé sur une période allant jusqu’à 20 ans.
  • Vous pouvez peut-être également bénéficier d’aides locales, pensez donc à vous renseigner auprès de votre commune, de votre département ou de votre région.

Questions fréquentes au sujet de la ventilation VMC

Est-ce qu’une VMC doit tourner en permanence ?

Si l’on se fie aux normes en vigueur, il est préférable de laisser tourner sa VMC tout au long de l’année et sans interruption.

Quelle est l’utilité d’une VMC ?

La VMC permet d’aérer un bâtiment sans être à la source de trop de déperditions thermiques.

Quelle est la durée de vie d’une VMC ?

La durée de vie d’une VMC est généralement estimée à une vingtaine d’année.

Comment la ventilation est-elle contrôlée ?

La ventilation est contrôlée à l’aide d’un extracteur d’air venant aspirer l’air intérieur pour le rejeter à l’extérieur.

Est-ce qu’une VMC consomme beaucoup d’électricité ?

Une VMC consomme généralement peu d’électricité, à raison de près de 440 kWh par an.

Quelle est la principale fonction d’une VMC dans une cuisine ?

La principale fonction d’une VMC dans une cuisine est renouveler l’air, tout particulièrement dans cette pièce qui génère beaucoup d’humidité, d’odeurs nauséabondes et de vapeurs et de fumées.

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).