Lire la suite
Accueil > Vos travaux de rénovation énergétique > Le prix de vos travaux de rénovation > Quel est le prix de l’isolation des murs intérieurs ?
Prix isolation des murs intérieurs

Quel est le prix de l’isolation des murs intérieurs ?

Notre équipe de rédaction vous donne toutes les clés en main pour éviter toute déperdition thermique tout en réalisant des économies sur le prix de l’isolation des murs intérieurs !

Tout savoir sur le prix de l’isolation des murs par l’intérieur

Tout d’abord, une bonne isolation des murs par l’intérieur permet d’améliorer considérablement la consommation énergétique de votre logement et de combler les ponts thermiques. Bien que cela peut représenter un coût, l’investissement est vite rentabilisé au fils des années.

Le prix de l’isolation des murs par l’intérieurs dépend de plusieurs facteurs qu’il faut prendre en compte :

  • Les matériaux isolants utilisé
  • La main d’œuvre
  • La technique d’isolation utilisée
  • La surface à isoler en m²

Lorsque tous ces différents facteurs sont pris en compte, vous pourrez connaître le prix exact de ces travaux. En moyenne, le prix de l’isolation des murs par l’intérieur, se situe entre 40€ et 80€ /m².

A noter que des frais annexes sont à prendre en compte tel que les travaux de finition (peinture, décoration…) ou alors le changement des vitrages, radiateurs ou prise électrique.

Quelle est la meilleure isolation des murs intérieurs ?

Outre d’importants gains énergétiques, une bonne isolation des murs permet de ne plus ressentir l’effet de « murs froid » et donc de bénéficier d’un meilleur confort. La qualité du matériau choisi à un impact important sur le prix de l’isolation de vos murs, qu’il ne faut pas négliger.

Le choix de la meilleure isolation des murs se fait sur la base de plusieurs indicateurs :

  • Conductivité thermique : plus cette dernière est faible plus le matériau est isolant
  • La résistance thermique : plus elle il est élevée plus il est isolant
  • Le déphasage thermique : plus il est élevé plus il retient la chaleur

Après avoir pris connaissance de tous ces indicateurs, il faut aussi prendre en compte des les différents matériaux isolants qui répondent à tous tes vos critères et ceux exigés par les CEE. Le choix n’est pas forcément simple étant donné qu’ils existe beaucoup d’isolants sur le marché.

La laine de verre, plus accessible et fréquemment utilisée possède un fort pouvoir isolant. Concernant l’épaisseur, elle se situe entre 12 et 16cm. Etant dans la famille des laines minérales, elle apportera un confort l’hiver mais si votre maison présente une faible inertie, elle ne vous apportera pas le confort nécessaire en été.

La ouate de cellulose est une bonne alternative à la laine de verre. Elle possède une bonne isolation thermique, phonique et un bon bilan environnemental. C’est un isolant économique, issu du recyclage papier qui a reçu un traitement résistant au feu, aux moisissures et aux rongeurs.

Quelle épaisseur d’isolation pour un mur intérieur ?

Pour une isolation efficace mais aussi afin de bénéficier des subventions de l’État, il faut prévoir une épaisseur de 8 à 14 cm selon le matériau utilisé. L’épaisseur est associée à la résistance thermique (R) de l’isolant. Plus la valeur R est élevée, plus le matériau est performant. Cependant pour les rénovations il faut respecter la réglementation thermique (RTE) qui exige au minimum une résistance thermique de R=2.90 m².K/W après travaux.

L’épaisseur est un enjeu important pour l’optimisation de l’espace qu’il ne faut pas négliger.

Comment isoler un mur intérieur à moindre coût ?

L’isolation par l’extérieur permet effectivement de conserver les surfaces habitables ainsi que l’inertie des murs. Mais il faut savoir que c’est une technique plus coûteuse que l’isolation par l’intérieur. De plus il faut posséder un permis de construction pour procéder à ces travaux. Isoler par l’intérieur permet d’amoindrir les coûts et c’est la solution la plus simple à mettre en œuvre. Il suffit de poser des panneaux isolants collés ou fixés au mur à l’aide de vise ou de tasseaux.

placeholder image

Quelles économies d’énergie après avoir isolé ses parois murales intérieures ?

Les murs se situent en 2ème position des zones les plus sujettes aux déperditions thermiques au sein d’une habitation. Elles sont en effet responsables de 25 à 30% des pertes de chaleur dans un logement mal isolé. L’isolation permet alors de réduire ces déperditions thermiques et ainsi d’engendrer de l’économie d’énergie sur le long terme en économisant ¼ de vos dépenses en chauffage.

Elle permet également d’avoir plus de confort thermique grâce à une diminution de l’humidité et une conservation de la chaleur l’hiver et du frais l’été.

Quelles sont les aides pour isoler ses murs par l’intérieur ?

Comme vous l’aurez compris, une bonne isolation des murs par l’intérieur a un coût. Mais ne vous inquiétez pas, des subventions versées par l’État ainsi qu’une prime financée par les obligés peuvent considérablement diminuer le prix de l’isolation de vos murs intérieurs.

  • La prime énergie est un dispositif CEE que les obligés versent aux consommateurs pour les inciter au renouvellement énergétique.
  • MaPrimeRénov’ n’a pas de condition de revenus et s’adresse à tous. Les ménages qui possèdent des revenus modestes pourront en complément de cette prime, bénéficier de l’aide MaPrimeRénov’ Sérénité.
  • L’éco prêt à taux 0 % vous permettra d’emprunter jusqu’à 50 000€ sans intérêt en fonction des travaux de rénovation effectués. A savoir, la durée de ce prêt ne peut pas dépasser 20 ans
  • La TVA réduite à 5,5% pour les matériaux isolants.

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).