Lire la suite
riccardo-annandale-7e2pe9wjL9M-unsplash Copy

Primes & financements

Primes énergie, Ma Prime Rénov'... On vous explique comment fonctionne chaque aide et comment vous y prendre pour faire vos demandes.

Les primes énergie et aides aux travaux peuvent être un vrai déclencheur pour vos projets d’économie d’énergie. Les principales aides sont MaPrimeRénov’ et les primes énergie Coup de pouce, mais il en existe d’autres (éco-prêt à taux-zéro, crédit d’impôt pour la transition énergétique, Habiter mieux sérénité…) qui peuvent se compléter et réduire vos frais à près de zéro.

Depuis les années 2 000, la France s’est fixée des objectifs d’efficacité énergétique cruciaux pour faire baisser ses émissions de gaz à effet de serre, raison pour laquelle, les particuliers sont désormais très encouragés et soutenus financièrement pour réaliser des projets d’optimisation énergétique sur leur logement. Ici, on vous explique comment fonctionne chaque aide et comment vous y prendre pour faire vos demandes.

MaPrimeRénov’, étendue à tous les ménages

Cette aide d’Etat est ouverte aux propriétaires pour leur résidence principale (qu’ils occupent le logement ou qu’ils le louent) et aux copropriétés. Elle concerne tous les types de travaux de rénovation énergétique. À partir du 1er octobre 2020, elle est étendue à tous les niveaux de revenus et couvre jusqu’à 90% du devis pour les ménages les plus modestes.

En savoir plus
maprimerenov-logo

Les primes Énergie Coup de pouce, pour tous

Les primes Coup de pouce (ou CEE) sont versées par les fournisseurs et vendeurs d’énergies – la loi les y oblige. Les primes sont accessibles à tous et varient en fonction des revenus du foyer. En 2020, il existe le Coup de pouce Isolation à 1 €, le Coup de pouce Chauffage et le Coup de pouce Thermostat avec régulation performante. Ils sont cumulables avec d’autres aides.

En savoir plus
CEE-logo

Le CITE, pour les revenus intermédiaires à supérieurs 

Le CITE, Crédit d’Impôt sur le revenu, permet de déduire de ses impôts une partie des dépenses de travaux d’économie d’énergie d’une résidence principale. Ce dispositif disparaîtra en 2021 quand tous les ménages seront inclus dans MaPrimeRénov’.  Découvrez quels travaux sont couverts selon vos revenus.

En savoir plus
CITE-logo

L’Éco-prêt à taux zéro

L’Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) concerne à la fois les propriétaires qui occupent leur logement et ceux qui le louent (les propriétaires bailleurs ou un syndicat de copropriété) et il peut s’élever jusqu’à 30 000 € pour un bouquet de travaux. On vous explique quels travaux d’isolation et installation sont éligibles !

En savoir plus
éco-PTZ-logo

Habiter Mieux de l’Anah

Le programme « Habiter mieux sérénité » de l’Agence Nationale de l’Habitation (Anah) s’adresse aux ménages dits modestes à très modestes (retrouvez la grille de ressources dans la fiche technique), sur des logements de plus de 15 ans, pour des travaux d’un montant minimum de 1 500 €.

En savoir plus
Anah-logo

Action Logement

L’aide d’Action Logement consiste en une prime allant jusqu’à 20 000 € accompagnée d’un prêt de 45 000 € ou 50 000 € en fonction de si vous êtes propriétaire bailleur ou si vous occupez votre logement. Elle couvre les travaux d’isolation ou l’installation ou le remplacement d’un chauffage. Pour y accéder vous devez notamment être salarié d’une entreprise privée, le logement doit se situer en Zone B2 ou C (ce que vous dira le simulateur d’Action Logement)

En savoir plus
Action logement logo

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).