Lire la suite
Accueil > Vos travaux de rénovation énergétique > Vos travaux d’isolation thermique > Tout savoir sur l’isolation de toiture terrasse
Isolation toiture terrasse

Tout savoir sur l’isolation de toiture terrasse

L’isolation d’une toiture terrasse permet de limiter une grande partie des déperditions thermiques au sein d’un logement ou d’un local professionnel. Elle ouvre droit à des aides financières.

Quels sont les avantages de l’isolation de toit terrasse ?

Pour l’Ademe, (agence de la transition écologique), le toit d’un bâtiment est responsable de jusqu’à 30% de ses déperditions de chaleur. C’est la raison pour laquelle il vous est recommandé de procéder à des travaux d’isolation de toiture et d’isolation des combles.

Le toit terrasse, aussi appelé toit plat, ne fait pas exception. L’isolation d’une toiture terrasse est donc une opération importante à réaliser si l’on souhaite améliorer les performances énergétiques de ce bâtiment. Les atouts de ces travaux d’isolation thermique sont les suivants :

  • En premier lieu, vous limitez les pertes de chaleur. De ce fait, vous améliorez le confort thermique du logement ou du local professionnel concerné, et ce aussi bien en été qu’en hiver. Lorsqu’il fait froid, vous gardez la chaleur à l’intérieur, et lorsqu’il fait chaud, vous la laissez à l’extérieur.
  • Empêcher les pertes thermiques grâce à l’isolation de toit terrasse, c’est aussi ne pas avoir à solliciter autant son système de chauffage, donc de réduire sa consommation énergétique et le montant des factures d’énergie.
  • Un logement qui bénéficie de travaux de rénovation énergétique, c’est aussi un bien immobilier dont la valeur augmente sur le marché.
  • Les travaux d’isolation d’une toiture plate vous ouvrent le droit à des aides à la rénovation énergétique.
  • Enfin, un bâtiment bien isolé est aussi un bâtiment qui vieillit mieux et nécessite moins d’entretien, car les risques de dégradation et de condensation sont limités.

L’isolation de toiture terrasse doit intervenir en priorité dans l’ordre de vos travaux d’isolation, devant l’isolation des murs, du plancher bas et l’isolation des fenêtres.

Comment isoler un toit terrasse ?

Il n’est pas recommandé de réaliser une isolation de toiture par l’intérieur dans le cadre de l’isolation d’une toiture terrasse. En effet, la mise en place d’un isolant contre le plafond du dernier étage engendre un risque accru de condensation lorsqu’il s’agit d’un toit plat. En revanche, vous pouvez par exemple mettre en œuvre la technique dite « toiture inversée » ou « toiture chaude », qui sont des méthodes d’isolation de toiture par l’extérieur.

Quelle isolation de toiture terrasse ?

A l’image de l’isolation des combles perdus ou de l’isolation des combles aménageables qui sont deux méthodes pour isoler les combles d’un bâtiment, l’isolation de toiture terrasse se décline de plusieurs manières.

Toiture chaude

L’une des méthodes recommandées pour l’isolation d’une toiture terrasse est celle de la « toiture chaude », qui consiste à mettre en place un pare-vapeur sur l’élément porteur avant de poser l’isolant. Ce dernier est ensuite protégé par un revêtement visant à assurer l’étanchéité.

Il s’agit de la méthode la plus répandue et très généralement recommandée pour ce type de travaux. Grâce au pare-vapeur, la vapeur d’eau ne s’attarde pas sur les parois et les risques de condensation sont limités.

Toiture inversée

Une autre méthode pour l’isolation d’une toiture terrasse est celle de l’isolation inversée. Contrairement aux techniques habituelles dans le cadre de l’isolation des combles perdus ou de l’isolation des combles aménagés, on pose l’isolant par-dessus la membrane d’étanchéité.

Dans le cas d’un toit terrasse accessible, on peut ensuite recouvrir l’ensemble d’un lestage en dalles ou en gravier qui permet ainsi de le protéger contre les variations de températures, les rayons UV ou encore les dégradations liées à d’éventuelles opération d’entretien et de maintenance.

Votre toiture terrasse peut également être qualifiée de « technique », c’est-à-dire recevoir des équipements pour le bâtiment (climatiseurs, extracteurs, antennes…). Mais elle peut aussi être tout simplement inaccessible à qui que ce soit à l’exception des personnes en charge de son entretien.

Attention, avec l’isolation de toiture terrasse inversée, le matériau isolant le plus adapté est le polystyrène extrudé (XPS).

Comment recouvrir un toit plat ?

Quatre grandes familles de matériaux permettent habituellement de recouvrir un toit plat dans le cadre de l’isolation d’un toit terrasse :

  • Le bitume : on parle alors également de « roofing ». Cette méthode répandue consiste à fixer le bitume en utilisant un chalumeau.
  • Le caoutchouc EPDM : un peu plus onéreuse que le roofing, la couverture par caoutchouc EPDM se présente toutefois comme une solution plus résistante, à plus longue durabilité et plus simple à poser.
  • Le PVC : une technique moins durable et moins résistante que la couverture en caoutchouc EPDM.
  • La toiture végétalisée : avec cette méthode, on applique une couche de verdure composée d’herbes, de mousses et de diverses plantes. La présence de ces plantes améliore l’aspect esthétique du bâtiment, mais offre également des avantages pratiques : renouvellement de l’air, contrôle de l’écoulement de l’eau… L’isolation végétale implique toutefois de poser une première couche drainante puis une deuxième qualifiée de filtrante avant celle des végétaux.

Quel isolant pour une toiture terrasse ?

Tous les matériaux isolants ne sont pas forcément adaptés à l’isolation d’une toiture terrasse. Parmi les différentes familles existantes, on peut citer :

  • Isolants minéraux : les laines minérales type laine de verre et laine de roche, la perlite expansée ou le verre cellulaire.
  • Isolants synthétiques issus de l’industrie pétrochimique : polystyrène expansé PSE, polystyrène extrudé CPS (notamment dans le cas de la technique inversée), polyuréthane PUR.

On préférera utiliser des matériaux naturels, biosourcés ou recyclés du monde animal ou végétal pour d’autres travaux d’isolation thermique, tels que l’isolation des murs par l’extérieur ou l’isolation des murs par l’intérieur ou encore l’isolation du plafond d’un sous-sol pour l’isolation de plancher bas.

Quel est le prix de l’isolation d’un toit plat ?

Le prix de l’isolation d’un toit plat inclut le coût matériel ainsi que le coût de la main d’œuvre déployée pour l’opération :

  • En moyenne 118 euros par m² pour le coût matériel
  • En moyenne 82 euros par m² pour le coût de la main d’œuvre

Il faut donc compter en moyenne 200 euros le m² pour l’isolation d’une toiture terrasse. Ce montant varie en fonction des matériaux d’isolation utilisés, et la somme totale des travaux dépend notamment de la surface à isoler.

Quelles sont les aides financières pour l’isolation de terrasse ?

Pour bénéficier d’aides à l’isolation thermique dans le cadre de votre isolation de terrasse, l’une des conditions est de faire appel à un artisan RGE. Vous pourrez alors prétendre à :

  • La prime énergie, qui s’inscrit dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE). Celui-ci fixe à des « obligés », les grands distributeurs et vendeurs d’énergie, des objectifs en matière de réduction de la consommation énergétique. Pour y parvenir, ces obligés ont la possibilité d’inciter les consommateurs finaux à réaliser des travaux de rénovation par le biais de cette prime CEE.
  • MaPrimeRénov’, remplaçant le CITE en 2021 (crédit d’impôt pour la transition énergétique) et les subventions du programme Habiter Mieux Agilité de l’Anah (agence nationale de l’habitat). A noter que les aides financières d’Habiter Mieux Sérénité deviennent « MaPrimeRénov’ Sérénité » à compter du 1er janvier 2022. Economie d’Energie vous aide à demander MaPrimeRénov’.
  • L’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro), un emprunt dont les intérêts sont payés par l’Etat et qui vous offre la possibilité d’emprunter jusqu’à 50 000 euros selon le nombre et la nature de vos travaux. La durée de remboursement s’étend jusqu’à 20 ans.
  • La TVA réduite à 5,5% qui est applicable dès lors que vous décidez d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique.

En vous renseignant auprès de votre collectivité territoriale (commune, département, région), vous pourrez peut-être également bénéficier d’aides locales pour financer l’isolation de votre toiture terrasse. Notez par ailleurs que l’offre d’isolation à 1 euro n’existe plus.

Questions fréquentes au sujet de l’isolation de toiture terrasse

Quelle épaisseur pour l’isolation d’un toit terrasse ?

L’épaisseur pour l’isolation d’un toit terrasse peut aller de 24 à 30 cm selon les règles édictées par la réglementation thermique RT 2012.

Comment isoler un plafond sous une terrasse ?

Pour isoler un plafond sous une terrasse, il faut ménager une étanchéité efficace empêchant les infiltrations d’eau, laisser une lame d’air entre la couverture et l’isolant, placer l’isolant, et inclure un pare-vapeur.

Comment faire l’étanchéité d’un toit terrasse ?

Pour faire l’étanchéité d’un toit terrasse, il faut un élément porteur stable et solide, une pente très légère, un support d’étanchéité, et enfin la membrane d’étanchéité elle-même. Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour ce type d’ouvrage.

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).