Lire la suite
Accueil > Vos travaux de rénovation énergétique > Vos travaux d’isolation thermique > Tout savoir sur l’isolation de toiture par l’extérieur
Isolation toiture par l'extérieur

Tout savoir sur l’isolation de toiture par l’extérieur

L’isolation de toiture par l’extérieur permet de limiter les déperditions de thermiques d’un bâtiment et de bénéficier d’aides à la rénovation énergétique.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’isolation par le toit ?

Il y aurait jusqu’à 30% des déperditions thermiques d’un bâtiment au niveau de son toit. Pour l’Ademe, l’isolation des combles et l’isolation de la toiture représentent donc la priorité première en matière de travaux d’isolation thermique. Les avantages de l’isolation de toiture par l’extérieur sont les suivants :

  • Contrairement à l’isolation de toiture par l’intérieur, on préserve l’espace habitable des combles.
  • Il s’agit d’une opération rentable, à la source de véritables économies d’énergie qui permettent de diminuer le montant des factures énergétiques. L’air chaud qui s’élève en hauteur du bâtiment est préservé à l’intérieur, ce qui réduit les besoins en chauffage. Il faut pour cela isoler à proximité du volume chauffé.
  • Un chauffage moins sollicité grâce à une isolation de toiture par l’extérieur de qualité, c’est aussi un équipement qui émet moins de gaz à effet de serre.
  • Un logement bien isolé offre un meilleur confort thermique tout au long de l’année, même en été où il maintient la chaleur à l’extérieur.
  • Des travaux de rénovation énergétique tels que l’isolation de toiture par l’extérieur permettent de valoriser un bien sur le marché de l’immobilier. Ce dernier nécessite d’ailleurs moins d’entretien car il est mieux protégé face aux dégradations et à la condensation.
  • Grâce aux économies offertes par une bonne isolation thermique, il est possible de bénéficier d’aides à la rénovation énergétique afin de financer l’opération.

Globalement, l’isolation de toiture par l’extérieur convient aux bâtiments dont on ne souhaite pas altérer l’espace habitable des combles et dont il est possible de modifier l’apparence extérieure.

Quelques limites à mentionner : la pose d’un film pare-vapeur s’avère indispensable et nécessaire afin de limiter les risques de condensation entraînés par les travaux. Par ailleurs, l’isolation de toiture par l’extérieur altère l’apparence extérieure du bâtiment et peut nécessiter de demander certaines autorisations de travaux (type permis de construire).

Comment isoler sa toiture par l’extérieur ?

Isoler sa toiture par l’extérieur consiste à déployer les méthodes d’isolation des combles aménagés par l’extérieur. Dans certains cas, pour l’isolation des combles perdus, il est également recommandé de procéder à l’isolation par l’extérieur :

  • Le sarking : une technique consistant à poser une isolation continue et rigide entre la charpente et la couverture du toit. Le processus du sarking conduit à un rehaussement de la toiture.
  • L’installation de panneaux porteurs : ces panneaux de toiture porteurs incluent un support de couverture ventilé, l’isolant, et parfois un parement de sous-face. On augmente de cette manière l’espace habitable en améliorant la ventilation de la couverture.

Dans le cas de l’isolation de toitures terrasses, il est également recommandé de procéder par l’extérieur. En effet, le risque de condensation augmente si un isolant est posé contre le plafond du dernier étage. Il existe plusieurs méthodes à cette fin, telles que l’isolation inversée ou bien en toiture chaude. Certaines techniques pour isoler les toitures terrasses incluent une toiture végétalisée qui offre une esthétique intéressante.

Quel isolant pour l’isolation du toit par l’extérieur ?

Il est possible d’opter pour des matériaux isolants biosourcés, synthétiques ou d’origine minérale, chaque grande famille présentant son lot d’avantages et d’inconvénients. Voici ceux qui sont les plus couramment utilisés dans le cadre de l’isolation du toit par l’extérieur :

  • Matériaux isolants minéraux : laines minérales type laine de verre ou laine de roche, perlite expansée, verre cellulaire
  • Matériaux isolants synthétiques : polyuréthane (PUR), polystyrène extrudé (XPS), polystyrène expansé (PSE)
  • Matériaux isolants naturels : liège, laine de mouton, ouate de cellulose, chanvre, laine et fibre de bois

N’hésitez pas à demander conseil au professionnel en charge de vos travaux pour être sûr de choisir le matériau isolant le plus adapté aux besoins de votre opération. Plusieurs critères tels que la résistance thermique et la conductivité thermique doivent être pris en compte dans le choix des isolants.

Quel est le prix de l’isolation de toiture par l’extérieur ?

Le prix de l’isolation de toiture par l’extérieur comprend le coût de la main d’œuvre et des matériaux. En moyenne, pour les travaux d’isolation des combles aménagés, il faut compter :

  • 37 euros par m² pour les matériaux
  • 31 euros par m² pour la main d’œuvre

Le coût moyen de l’isolation de toiture par l’extérieur gravite donc autour de 68 euros par m², en fonction de la méthode employée, de la surface à isoler et des matériaux isolants choisis pour l’opération.

Quelle aide pour l’isolation de toiture par l’extérieur ?

Vous êtes à la recherche d’aides pour les travaux dans votre maison ou votre local professionnel ? Découvrez les aides pour isolation thermique disponibles dans le cadre d’une isolation de toiture par l’extérieur :

  • MaPrimeRénov’ : un dispositif remplaçant le CITE en 2021 (crédit d’impôt pour la transition énergétique) et incluant également les aides financières d’Habiter Mieux Agilité de l’Anah (agence nationale de l’habitat). L’offre MaPrimeRénov’ Sérénité remplace les aides de l’Anah Habiter Mieux Sérénité à compter du 1er janvier 2022.
  • Prime CEE : un subvention versée par les obligés du dispositif des certificats d’économies d’énergie, à savoir les fournisseurs d’énergie et grands distributeurs. Son montant varie en fonction de la nature des travaux choisis.
  • Eco-PTZ : un emprunt pouvant aller jusqu’à 50 000 euros remboursables sur une période de 20 ans, selon la nature et la durée des travaux. Les intérêts de l’éco-prêt à taux zéro ne sont pas à la charge de l’emprunteur.
  • TVA à 5,5% : une taxe sur la valeur ajoutée à taux réduit qui s’applique automatiquement aux travaux de rénovation énergétique.
  • Aides locales : renseignez-vous auprès de votre collectivité territoriale (commune, département, région) afin de savoir si elle propose des aides financières et si vous y êtes éligible.

Pour bénéficier de ces aides à l’isolation par l’extérieur, vous devrez, entre autres critères d’éligibilité, recourir à un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement). Par ailleurs, il ne vous est plus possible de profiter de l’offre d’isolation à 1 euro.

Questions fréquentes au sujet de l’isolation par l’extérieur d’une toiture ?

Comment isoler le toit d’une maison ancienne ?

Il est recommandé de recourir à l’isolation de toiture par l’extérieur afin d’isoler des combles non aménageables dont les charpentes sont visibles. Pour ce type de toiture ancienne, il est en effet préférable d’installer l’isolant depuis l’extérieur.

Comment isoler un toit en tuiles ?

Vous pouvez isoler un toit en tuiles n’ayant pas d’écran sous toiture en laissant une lame d’air continue et régulière de quelques centimètres d’épaisseur entre la sous-face des liteaux et la face supérieure de l’isolant. La lame d’air doit pouvoir être ventilée de bas en haut jusqu’au niveau du faîtage.

Quelle isolation sous toiture ?

L’isolation sous toiture concerne les combles perdus, puisqu’on procède alors par soufflage d’isolant en vrac sur le plancher des combles. On peut également isoler des combles aménageables sous toiture en posant des panneaux isolants entre ou sous les chevrons.

Quelle épaisseur pour l’isolation de toiture ?

L’épaisseur pour l’isolation d’une toiture dépend du matériau isolant utilisé. Par exemple, pour certaines laines minérales, on cherchera une épaisseur d’une vingtaine de centimètres.

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).