Lire la suite
Accueil > Vos travaux de rénovation énergétique > Vos travaux d’isolation thermique > Tout savoir sur l’isolation par le plafond d’un sous-sol
Isolation plafond sous-sol

Tout savoir sur l’isolation par le plafond d’un sous-sol

Le sol est l’une des zones de déperdition de chaleur les plus importantes au sein d’un bâtiment. Découvrez en quoi l’isolation par le plafond d’un sous-sol vous permet d’y remédier !

Pourquoi isoler un sous-sol ?

Pour l’Ademe, l’isolation thermique figure parmi les priorités à mettre en œuvre lorsque l’on souhaite rénover un bâtiment. De plus, jusqu’à 10% des déperditions thermiques d’un bâtiment sont dues au sol. De ce fait, isoler un sol arrive en troisième position derrière l’isolation de toiture et l’isolation des combles d’une part, ainsi que l’isolation des murs d’autre part. Vient ensuite l’isolation des fenêtres dans l’ordre des priorités défini par l’Ademe.

En l’absence d’une véritable isolation des planchers bas, le froid hivernal monte par le bas en dépit de la performance des équipements de chauffage. Une méthode pour l’isoler vos sols est d’effectuer une isolation par le plafond du sous-sol, c’est-à-dire par le dessous.

Comment se fait l’isolation d’un sous-sol par le plafond ?

L’isolation de sous-sol par le dessous est sans doute la technique la plus aisée à mettre en œuvre :

  • La plupart du temps, il s’agit de coller des plaques d’isolant thermique sur le plafond. Cette méthode est rapide à mettre en place et permet de conserver une bonne hauteur sous plafond.
  • Il est également possible de procéder par pulvérisation, ce qui permet notamment d’accéder aux espaces les plus difficiles à atteindre.
  • Une troisième technique d’isolation par le plafond d’un sous-sol consiste à visser des panneaux isolants sur la surface à isoler. Le vissage peut s’effectuer à même le plafond, impliquer la pause de lambourdes ou encore d’un grillage.
  • Autre option, l’isolation sous des dalles de hourdis. Elle consiste à installer une couche de béton mélangé à d’autres matières telles que le bois ou des isolants synthétiques comme le polystyrène. On applique chaque hourdis entre des poutrelles structurelles. Idéal lorsque l’on ne souhaite pas de plancher bas en bois !

Quels matériaux pour l’isolation par le plafond d’un sous-sol ?

La rigidité du matériau isolant thermique dépend principalement de la régularité du support. Dans le cas d’une surface irrégulière, on privilégiera un isolant souple, tandis que pour une surface plane, on préférera des isolants rigides. A noter qu’avec des matériaux isolants fins et agiles, vous limitez la perte de hauteur sous plafond.

Selon l’usage que vous faites de votre cave, vous pouvez choisir de laisser le matériau isolant visible ou le recouvrir d’une couche de finition protectrice. Il peut s’agir de l’application d’un enduit protecteur, ou bien de plaques pour camoufler l’isolation du plafond de votre sous-sol. L’Ademe a listé les principaux matériaux isolants utilisés pour l’isolation de planchers bas, que vous pouvez retrouver dans ce tableau :

placeholder image

Pour faire le bon choix en matière de paroi isolante, il faut garder en tête trois indicateurs importants : la résistance thermique, le coefficient de conductivité thermique et le coefficient de transmission thermique :

  • Résistance thermique (R) : la performance du matériau. Plus elle est importante, meilleure est la qualité de l’isolant.
  • Conductivité thermique (λ) : la capacité du matériau à conduire la chaleur. Plus elle est élevée, moindre est la qualité de l’isolant.
  • Transmission thermique (U) : le flux de chaleur qui traverse la surface, dépendant des spécificités du matériau isolant. Plus cet indicateur est faible, meilleure est la qualité de l’isolant.

Quels sont les avantages de l’isolation par le plafond d’un sous-sol ?

L’isolation de sous-sol présente un certain nombre d’avantages :

  • Limiter les pertes de chaleur permet de réduire le recours au système de chauffage. Cela se ressent directement sur le montant de vos factures d’énergie, qui diminue de manière proportionnelle à la réduction des pertes thermiques.
  • Vous améliorez votre confort thermique et acoustique, notamment si vous disposez d’équipements bruyants dans votre cave.
  • Des travaux de rénovation énergétique tels que l’isolation par le plafond d’un sous-sol valorisent un bien immobilier : en tant que propriétaire, vous êtes donc gagnant au long terme.
  • Un bâtiment bien isolé est aussi un bâtiment dont l’empreinte environnementale est moindre. Avec l’isolation de votre sous-sol, vous faites un geste pour l’environnement.
  • L’isolation du plafond de votre cave vous permet en outre de bénéficier d’un certain nombre d’aides à la rénovation énergétique.

Quel est le prix de l’isolation d’un sous-sol ?

Le prix de l’isolation d’un plafond par le sous-sol entre dans la même tranche de dépenses que les autres techniques d’isolation du sol. Il faut compter sur le coût du matériau d’isolation utilisé, ainsi que sur celui représenté par la main d’œuvre :

  • Les matériaux coûtent en moyenne 31 euros/m²
  • Le coût de la main d’œuvre s’élève quant à lui à 21 euros/m² de pose

Au global, il faut donc compter en moyenne 52 euros/m² pour l’isolation du plafond de votre cave. Le montant final dépendra entre autres de la surface que vous avez à isoler.

Quelles sont les aides à la rénovation énergétique pour l’isolation du plafond de votre cave ?

Jusqu’au 1er juillet 2021, il était possible de bénéficier du Coup de pouce isolation à 1 euro. Cette aide à la rénovation n’existe plus, mais vous pouvez toujours bénéficier d’un vaste panel d’aides financières :

  • La prime CEE des grands distributeurs et fournisseurs d’énergie, qui s’inscrit dans le cadre du dispositif des certificats d’économie d’énergie.
  • MaPrimeRénov’, dispositif cumulable avec la prime énergie qui remplace le CITE (crédit d’impôt transition énergétique) et les aides du programme Habiter Mieux Agilité de l’Anah. Le cumul de MaPrimeRénov’ avec la prime énergie CEE vous offre la possibilité de financer jusqu’à 90% de vos actions en faveur des économies d’énergie.
  • Les aides de l’Anah (agence nationale de l’habitat) au travers du programme Habiter Mieux Sérénité. Il faut pour cela que le bâtiment existe depuis plus de 15 ans et s’adresse aux propriétaires.
  • La TVA 5,5%, dont le taux réduit est applicable pour vos travaux de rénovation énergétique.
  • L’éco-PTZ, ou éco-prêt à taux zéro, pour les habitations de plus de deux ans. Vous en remboursez le montant sans intérêts, ces derniers étant pris en charge par l’Etat.
  • Une aide d’Action Logement pour la rénovation énergétique. Cette aide a toutefois été suspendue.
  • Des aides locales à l’échelle de votre collectivité territoriale (commune, département, région).

Pour être éligible à ces aides financières, vous devez la plupart du temps faire appel à un artisan RGE pour la réalisation de vos travaux.

Questions fréquentes au sujet de l’isolation d’un sous-sol

Quel est le meilleur isolant pour un sous-sol ?

Les matériaux isolants à privilégier pour l’isolation par le plafond d’un sous-sol sont les laines minérales ou le polystyrène expansé.

Quel R pour l’isolation d’un sous-sol ?

Il est recommandé que l’isolant choisi pour l’isolation du plafond d’une cave dispose d’un indicateur R (résistance thermique) soit supérieur à 3 m².K/W (mètre carré-kelvin par watt).

Quelle épaisseur pour l’isolation d’une cave ?

L’épaisseur idéale pour l’isolation d’un plafond de sous-sol dépend du matériau utilisé. Voici quelques exemples :

placeholder image

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).