Lire la suite
Accueil > Vos travaux de rénovation énergétique > Vos travaux d’isolation thermique > Tout savoir sur l’isolation des murs par l’intérieur
Isolation mur intérieur

Tout savoir sur l’isolation des murs par l’intérieur

L’isolation des murs par l'intérieur est l’une des deux manières d’isoler un bâtiment. Elle vous permet de bénéficier d’aides à la rénovation énergétique.

Pourquoi choisir l’isolation par l’intérieur ?

L’isolation thermique d’un bâtiment permet de lutter contre les déperditions thermiques. Pour l’Ademe (agence de la transition écologique) (agence de la transition écologique), entre 20 et 25% des pertes de chaleur au sein d’un logement ou d’un local professionnel sont dues à ses murs. L’isolation des murs par l’intérieur est donc un moyen de faire face à ces déperditions de chaleur, et delà découlent un certain nombre d’avantages :

  • Avec l’isolation des murs par l’intérieur, vous améliorez nettement le confort thermique du bâtiment été comme hiver : lorsqu’il fait chaud à l’extérieur, cette chaleur est maintenue à l’extérieur. Inversement, lorsque les températures diminuent à l’extérieur, vous conservez la chaleur produite à l’intérieur par vos équipements de chauffage.
  • Conserver la chaleur à l’intérieur, c’est moins solliciter ces appareils de chauffage. De fait, vous réalisez des économies d’énergie qui se ressentent au long terme sur votre facture énergétique.
  • Un bâti bien isolé subit moins la condensation et se dégrade moins qu’un bâtiment mal isolé.
  • En réalisant des travaux de rénovation énergétique au sein de votre bien, vous lui donnez davantage de valeur sur le marché de l’immobilier.
  • Grâce aux économies d’énergie réalisées grâce à l’isolation thermique par l’intérieur de vos murs, vous vous ouvrez le droit à des aides à la rénovation énergétique.
  • Moins consommer d’énergie, c’est aussi émettre moins de gaz à effet de serre et donc faire un geste pour l’environnement.
  • Le coût de l’isolation des murs par l’intérieur est moins élevé que celui de l’isolation des murs par l’extérieur.
  • Grâce l’isolation des murs par l’intérieur, il n’est pas nécessaire d’altérer l’apparence extérieure et la façade du bâtiment. Cela constitue une contrainte de moins pour ce qui est des autorisations de travaux.

En raison des pertes thermiques que des murs mal isolés peuvent engendrer, l’Ademe considère que l’isolation des murs constitue la deuxième priorité, derrière l’isolation des combles ou l’isolation de la toiture, devant l’isolation du plancher bas et l’isolation des fenêtres.

Quelques inconvénients à relever toutefois : d’une part, isoler les murs par l’intérieur implique de réduire la surface habitable du logement, d’autre part, cette méthode nécessite de condamner l’accès aux pièces concernées pour la durée des travaux. En effet, il n’est pas possible d’utiliser ces pièces lorsque le professionnel réalise les opérations nécessaires pour en améliorer la performance thermique. Cela peut s’avérer contraignant dans certains cas particuliers.

Comment isoler les murs de l’intérieur ?

Il existe plusieurs grandes méthodes pour l’isolation des murs par l’intérieur, par exemple :

  • On souffle ou on projette un isolant en vrac maintenu sur le mur à l’aide d’un panneau de parement. Par insufflation, certaines précautions doivent être prises afin d’éviter le tassement de l’isolant au long terme.
  • On projette un enduit isolant sur le mur, ou l’on l’applique à l’aide d’un coffrage lorsqu’il est épais. Ces mélanges isolants sont souvent composés de fibres végétales et de produits liants.
  • On vient coller des panneaux isolants sur le mur ou les visser sur des lattes (en bois ou en métal), de telle sorte qu’une lame d’air se crée entre le mur et l’isolant.
placeholder image

Quel isolant pour l’isolation de mur intérieur ?

Il existe par ailleurs plusieurs types de matériaux isolants : biosourcés, issus de l’industrie pétrochimique ou minéraux. Voici quelques exemples des matériaux isolants pouvant être utilisés dans le cadre d’une isolation par l’intérieur des murs :

  • Isolants naturels : laine et fibre de bois, ouate de cellulose, chanvre, liège, laine de mouton…
  • Isolants minéraux : verre cellulaire, laines minérales type laine de verre et laine de roche, perlite expansée…
  • Isolants synthétiques : polyuréthane, polystyrène expansé, polystyrène extrudé…

Quel est le prix de l’isolation des murs par l’intérieur ?

Pour évaluer le prix de l’isolation des murs par l’intérieur, il faut prendre en compte la surface à isoler, le coût des matériaux et celui de la main d’œuvre :

  • En moyenne 35 euros par m² pour les matériaux
  • En moyenne 23 euros par m² pour la main d’œuvre

Il faut donc compter en moyenne 58 euros au m² pour l’isolation des murs intérieurs. Ce montant peut varier en fonction de la nature de l’isolant choisi et de la technique employée pour l’isolation du mur par l’intérieur. Pour vous aider à financer le coût d’une isolation des murs par l’intérieur, vous avez cependant la possibilité de bénéficier d’un grand nombre d’aides à la rénovation énergétique.

Quelles sont les aides financières pour l’isolation intérieure ?

Il existe en effet de nombreuses aides pour les travaux dans une maison ou un local professionnel, en particulier des aides pour l’isolation thermique par l’intérieur des murs :

  • La prime énergie, qui vous est versée par les obligés du dispositif des CEE (certificats d’économies d’énergie) que sont les grands distributeurs et fournisseurs d’énergie. Elle vous est versée sous forme de chèque ou d’une somme sur carte de fidélité, par exemple.
  • Le dispositif MaPrimeRénov’, issu de la fusion entre les aides de l’Anah Habiter Mieux Agilité (agence nationale de l’habitat) et du CITE (crédit d’impôt transition énergétique). A relever : les aides financières du programme Habiter Mieux Sérénité deviennent MaPrimeRénov’ Sérénité en 2022. Vous pouvez demander MaPrimeRénov’ avec Economie d’Energie.
  • La TVA à taux réduit, pour laquelle un taux de 5,5% s’applique automatiquement sur vos travaux de rénovation énergétique.
  • Les aides locales, c’est-à-dire communales, départementales et régionales. Elles varient selon la collectivité territoriale, n’hésitez donc pas à vous renseigner auprès de la vôtre !
  • L’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) qui permet d’emprunter jusqu’à 50 000 euros remboursables sur une période de 20 ans en fonction du nombre et de la nature des travaux. Comme son nom l’indique, vous n’avez pas à payer les intérêts, puisque c’est l’Etat qui s’en charge.

Pour de nombreux travaux de rénovation énergétique, le recours à un artisan RGE s’avère obligatoire afin de bénéficier des aides financières associées. En fonction des subventions et des dispositifs, il peut parfois être possible de répondre à d’autres critères d’éligibilités. Par ailleurs, veuillez noter que le dispositif d’isolation à 1 euro n’existe plus.

Questions fréquentes au sujet de l’isolation de mur par l’intérieur

Comment isoler un mur intérieur à moindre coût ?

Isoler un mur intérieur à moindre coût est par nature moins coûteux que l’isolation des murs par l’extérieur. Le principe commun à la plupart des techniques repose sur la mise ne place d’une couche d’isolant sur les murs.

Comment isoler un mur sans laine de verre ?

Si l’on ne souhaite pas isoler un mur avec de la laine de verre, on peut se tourner vers d’autres types d’isolants tels que la laine de bois ou le polystyrène expansé.

Comment isoler un mur de l’intérieur sans perdre trop de place ?

On peut isoler un mur de l’intérieur sans perdre trop de place en optant pour la mise en place de panneaux rigides ou semi-rigides sur les murs, ou la projection de l’isolant en vrac. De manière général, choisir un matériau isolant peu épais est préférable si l’on souhaite minimiser la perte d’espace, mais cela peut se faire au détriment de la qualité de l’isolation thermique.

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).