Lire la suite
Accueil > Vos travaux de rénovation énergétique > Isolation > L'isolation des combles perdus
rénovation énergétique maison

L’isolation des combles perdus

L'isolation des combles perdus : en quoi ça consiste, quels sont les prix, et quelles aides êtes-vous susceptibles de recevoir ?

L’isolation des combles perdus, sous les toits, est la plus rentable pour conserver la chaleur de son logement et maîtriser sa consommation énergétique. En effet, puisque la chaleur monte, elle a tendance à filer par le haut, via des combles mal isolées.

Jusqu’à 30% de la chaleur de votre logement peut s’échapper par la toiture, comme nous le montre l’infographie de l’Ademe (l’Agence de la Transition Ecologique) ci-dessous. Cela signifie donc que ces travaux de rénovation ciblés peuvent faire baisser de 30% la facture énergétique d’un foyer. C’est notamment le cas pour les bâtiments datant d’avant 1974, où une réglementation thermique a été mise en place pour éviter la construction de passoires énergétiques.

Infographie Ademe Guide Pratique - Isoler sa maison 2018.

Infographie Ademe “Guide Pratique - Isoler sa maison” 2018.

Les avantages

Selon l’agence nationale de l’habitat (Anah), une bonne isolation des combles perdus offre trois avantages :

1. L’amélioration thermique (consommation en kWhEP/m².an*)

  • Gaz : 331 kWhEP/m².an contre 452 avant travaux
  • Fioul : 334 kWhEP/m².an contre 469 avant travaux
  • Électricité : 491 kWhEP/m².an contre 670 avant travaux

*L’unité kWhEP/m².an mesure la consommation d’énergie primaire par unité de surface, et par an.

L’énergie primaire est l’énergie directement disponible dans la nature avant toute transformation (bois, charbon, gaz naturel, pétrole, vent, rayonnement solaire, etc.). Cette unité permet de mettre sur un pied d’égalité les différentes sources d’énergie (électricité, gaz, fioul) et de pouvoir ainsi les comparer. En tenant compte de toutes les transformations nécessaires avant la livraison de l’énergie, vous utilisez en réalité beaucoup plus d’énergie en consommant 1 kWh d’électricité plutôt qu’1 kWh de gaz :

  • 1 kWh de gaz naturel équivaut à 1 kWh d’énergie primaire (kWhEP)
  • 1 kWh d’électricité équivaut à 2,5 kWh d’énergie primaire (kWhEP)

2. Un gain sur la facture

  • Gaz : 474 € d’économies annuelles
  • Fioul : 720 € d’économies annuelles
  • Électricité : 636 € d’économies annuelles

3. Un retour sur investissement rapide

  • Gaz : entre 4 et 8 ans
  • Fioul : entre 3 et 5 ans
  • Électricité : entre 3 et 6 ans

Bénéficiez des aides pour isoler votre logement

Avec la prime Coup de Pouce, isolez vos combles pour seulement 1 €.

En savoir plus
Renover_en_france_isolation_1euro combles planchers bas

Le coût des travaux

Si l’on additionne les coûts de l’isolant et de la main d’oeuvre, le prix moyen d’une isolation des combles perdus s’élève à environ 40 € par m². En considérant l’exemple d’une maison de plain-pied d’une surface de 100m², en région parisienne, l’Anah estime le prix des travaux d’isolation des combles perdus entre 2 500 et 5 000 €.

Découvrez notre plateforme Rénover en France pour vous conseiller et vous accompagner dans vos travaux d’isolation des combles. Vous pouvez profiter de la prime Coup de pouce Isolation qui peut réduire vos travaux jusqu’à 1 € symbolique.

Rénover-en-france.fr
logo_REF

À savoir :

Pour déterminer si vous pouvez bénéficier de ces offres, nous évaluons 3 critères qui sont :

  • le département de résidence de votre logement,
  • le nombre de personnes composant votre ménage,
  • votre revenu fiscal de référence.
alexander-dummer-UH-xs-FizTk-unsplash

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).