Lire la suite
Accueil > Vos travaux de rénovation énergétique > Vos travaux d’isolation thermique > Tout savoir sur l’isolation des combles aménagés
Isolation combles aménagés

Tout savoir sur l’isolation des combles aménagés

L’isolation des combles aménagés fait parties des travaux de rénovation les plus rentables, et vous permet de bénéficier d’aides financières.

En quoi consiste l’isolation des combles aménageables ?

L’isolation thermique est l’une des priorités en matière de rénovation énergétique. En optant pour l’isolation des combles aménageables, vous limitez fortement les déperditions thermiques au sein de votre habitation ou de votre local professionnel.

Comment bien isoler ses combles aménageables ?

Il est possible d’isoler les combles aménageables avec des méthodes d’isolation de toiture par l’intérieur ou d’isolation de toiture par l’extérieur :

  • L’isolation des combles aménagés par l’extérieur s’effectue de deux manières différentes :
    • Via l’installation de panneaux porteurs : avec cette méthode d’isolation des combles aménageables, il s’agit de poser des panneaux incluant l’isolation ainsi qu’un support de couverture ventilé. L’espace habitable est ainsi augmenté.
    • Via la méthode du sarking : cette technique d’isolation des combles aménagés consiste à rehausser la toiture en insérant un isolant rigide entre la charpente et la couverture. Cette dernière est supportée par des contre-chevrons.
  • L’isolation des combles aménageables par l’intérieur peut se faire via la technique de l’isolation sous rampant de toiture : on insère des panneaux semi-rigides ou des rouleaux isolants en fonction de l’agencement de la charpente et de l’espace disponible pour les travaux. L’isolant peut être inséré entre les chevrons, sous les chevrons voire les deux. L’ajout d’un pare-vapeur limitera les infiltrations et les problèmes liés à l’humidité.
placeholder image

On réserve la technique par insufflation à l’isolation des combles perdus, puisqu’il s’agit d’une méthode simple et rapide ne nécessitant pas de prendre en compte l’espace de vie disponible.

Quels sont les avantages de l’isolation des combles aménagés ?

L’isolation des combles, qu’il s’agisse de l’isolation des combles aménagés ou perdus, permet de limiter considérablement les pertes de chaleur au sein du bâtiment. En effet, selon l’Ademe (agence de la transition écologique), le toit est responsable de jusqu’à 30% des déperditions de chaleur au sein d’un logement ou d’un local professionnel. Viennent ensuite l’isolation des murs, l’isolation du plancher bas et l’isolation des fenêtres (respectivement responsables au maximum de 25%, 10% et 15% des déperditions thermiques).

De ce fait, isoler les combles aménageables convenablement permet de conserver la chaleur à l’intérieur, de moins solliciter son système de chauffage et donc de réaliser des économies qui se ressentent directement sur les factures d’énergie. Mais ce ne sont pas là les seuls avantages de ces travaux d’isolation de toiture :

  • Le confort thermique n’est pas seulement assuré en hiver, mais également en été car une bonne isolation des combles aménageables maintient la chaleur à l’extérieur lorsque les températures sont élevées.
  • Grâce aux méthodes d’isolation de toiture par l’extérieur telles que le sarking, il est possible de ne pas altérer le volume habitable sous la charpente.
  • La technique d’isolation des combles aménagés par pose de panneaux de toiture porteurs protège la charpente de l’humidité et des variations de température.
  • En améliorant la performance énergétique de votre bâtiment, vous vous ouvrez le droit à des aides à la rénovation énergétique. Cela vaut aussi bien concernant les aides pour l’isolation par l’intérieur que concernant les aides pour l’isolation par l’extérieur.
  • Les travaux de rénovation énergétique permettent de valoriser votre bien immobilier.

Quelle épaisseur d’isolation dans les combles aménageables ?

L’épaisseur d’isolation des combles aménageables dépend entre autres du matériau isolant choisi. Pour estimer l’épaisseur de cet isolant, il faut garder à l’esprit que la résistance thermique (R) de cet isolant est égale au rapport de son épaisseur sur sa conductivité thermique (λ). On parle de conductivité thermique pour désigner la capacité de l’isolant à conduire la chaleur. Plus cette conductivité est basse, meilleur est le pouvoir isolant du matériau.

Posez la question à votre professionnel ou jetez un œil à la fiche technique de l’isolant pour déterminer l’épaisseur de votre isolation.

Quel isolant pour des combles aménageables ?

Il existe différents types de matériaux isolants, qui peuvent être d’origine naturelle (animale ou végétale), minérale ou synthétique. Pour l’isolation des combles aménageables, il est généralement recommandé de recourir aux suivants :

  • Isolants naturels : laine de bois, fibre de bois, chanvre, ouate de cellulose, laine de mouton, plumes de canard, liège expansé, fibres de textile recyclé
  • Isolants minéraux : laine de roche ou laine de verre
  • Isolants synthétiques : polystyrène expansé (PSE), polystyrène extrudé (XPS), polyuréthane

Quel est le coût de l’isolation des combles aménagés ?

Le prix de l’isolation des combles aménagés inclut le coût des matériaux et celui de la main d’œuvre :

  • En moyenne 37 euros par m² pour les matériaux
  • En moyenne 31 euros par m² pour la main d’œuvre

On peut donc estimer le coût de l’isolation des combles aménagés à 68 euros par m² en moyenne. Plus votre toiture et vos combles ont de surface, plus le prix des travaux est important. Vous pouvez toutefois bénéficier d’un certain nombre d’aides pour les travaux de votre maison ou de votre local professionnel afin de financer votre projet d’isolation des combles aménageables.

Quelles sont les aides financières pour l’isolation des combles aménagés ?

Besoin d’aide pour l’isolation thermique de votre bâtiment ? Voici les subventions et les primes auxquelles vous pouvez prétendre dans le cadre de l’isolation de vos combles aménageables avec un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement) :

  • Prime énergie : dans le cadre du dispositif des CEE (certificats d’économies d’énergies), les « obligés » que sont les grands distributeurs et vendeurs d’énergie doivent remplir des objectifs en matière de réduction de la consommation d’énergie. Pour y parvenir, ils peuvent mener un rôle actif et incitatif auprès des consommateurs finaux en leur versant cette prime CEE.
  • MaPrimeRénov’ : une subvention remplaçant le CITE en 2021 (crédit d’impôt pour la transition énergétique) et incluant les aides financières du programme Habiter Mieux Agilité de l’Anah (agence nationale de l’habitat). A compter de 2022, les subventions d’Habiter Mieux Sérénité deviennent MaPrimeRénov’ Sérénité et continueront de concerner l’isolation des combles aménageables. Notez que vous pouvez demander MaPrimeRénov’ grâce à votre mandataire Economie d’Energie.
  • Eco-PTZ : vous pouvez emprunter jusqu’à 50 000 en fonction de la nature et du nombre de vos travaux. Les intérêts de cet éco-prêt à taux zéro sont payés par l’Etat, vous permettant de rembourser votre emprunt sur une période pouvant aller jusqu’à 20 ans.
  • Aides locales : renseignez-vous auprès de votre commune, de votre département ou de votre région pour peut-être obtenir des aides financières liées à votre collectivité territoriale.
  • TVA 5,5% : la TVA à taux réduit s’applique systématiquement sur vos travaux de rénovation énergétique.

Attention, l’offre d’isolation des combles à 1 euro est terminée au même titre que les Coups de pouce isolation à compter du 1er janvier 2022.

Questions fréquentes au sujet de l’isolation de combles aménageables

Quel R pour l’isolation des combles ?

La réglementation en vigueur prévoir un minimum R de 4 m²/K/W pour l’isolation des combles en rénovation. Cela n’interdit pas d’aller chercher une résistance thermique supérieure !

Comment isoler un grenier facilement ?

Tout dépend de ce que vous souhaitez faire de ce grenier. Optez pour une méthode d’isolation par l’extérieur si vous souhaitez conserver le maximum de surface habitable.

Comment isoler des combles non aménagés ?

On peut isoler des combles non aménagés via l’isolation du sol, soit par soufflage, soit en posant des rouleaux isolants par exemple.

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).