Lire la suite
Accueil > Vos travaux de rénovation énergétique > Vos travaux d’isolation thermique > Tout savoir sur les fenêtres en double vitrage
bedroom-gb5ae975e8_1280

Tout savoir sur les fenêtres en double vitrage

La fenêtre en double vitrage améliore l’isolation thermique d’un bâtiment et sa mise en place vous ouvre le droit à des aides à la rénovation énergétique.

Quel est le principe du double vitrage ?

Comment marche le double vitrage ?

Le principe de fonctionnement du double vitrage repose sur la superposition de deux vitres. Une lame d’air ou de gaz inerte (krypton, xénon, argon, aussi appelés gaz rares) vient isoler le vide entre ces deux vitres. Cette lame d’air ne transmet pas la chaleur d’une face à une autre du vitrage.

Contrairement à la fenêtre en simple vitrage qui n’offre pas la moindre isolation thermique, la fenêtre en double vitrage permet de limiter les déperditions de chaleur avec efficacité. On distingue plusieurs types de double vitrage, tels que le vitrage ITR (à isolation thermique renforcée), ou bien le vitrage phonique renforcé. Il importe par ailleurs de distinguer le double vitrage des fenêtres en triple vitrage.

Notez par ailleurs que vous améliorez aussi votre confort thermique en fermant vos volets la nuit ! L’isolation de vos fenêtres s’en trouve en effet renforcée.

Quel type de fenêtre pour le double vitrage ?

Plusieurs critères à prendre en compte dans le choix des fenêtres à double vitrage, tels que l’architecture, la décoration intérieure, les goûts des occupants ou encore le prix de la menuiserie. On distingue trois grandes familles d’encadrements de fenêtre en double vitrage :

  • Aluminium : des huisseries esthétiques, qui pour certains modèles s’entretient facilement.
  • Bois : durable, solide et esthétique, le bois offre une certaine authenticité esthétique. Plus onéreuses qu’en PVC, les fenêtres en bois ont également besoin de davantage d’entretien.
  • PVC : une solution répandue et généralement moins onéreuse que les précédentes. Les fenêtres en PVC n’ont pas besoin de beaucoup d’entretien.

Quels sont les avantages et les inconvénients du double vitrage ?

Les avantages de la fenêtre à double vitrage sont les suivants :

  • Opter pour des fenêtres en double vitrage, c’est limiter les déperditions thermiques. En effet selon l’Ademe (agence de la transition écologique), entre 10 et 15% des pertes de chaleur d’un bâtiment ont lieu au niveau des parois vitrées.
  • Une fenêtre en double vitrage VIR (vitrage à isolation renforcée) présente un pouvoir isolant jusqu’à trois fois supérieur à celui d’un double vitrage classique, et au-delà de quatre fois supérieur à celui d’un simple vitrage !
  • Qui dit logement bien isolé dit économies d’énergie. La réduction des factures énergétique correspond à la diminution des déperditions de chaleur engendrées par des fenêtres en simple vitrage. Lorsque la chaleur est mieux contenue à l’intérieur du bâtiment, ses occupants sollicitent moins leur système de chauffage pour un confort thermique équivalent !
  • Le confort thermique est amélioré aussi bien en hiver qu’en été, car durant la saison estivale la chaleur est maintenue à l’extérieur pour offrir des températures plus agréables aux occupants.
  • L’entretien du double vitrage est facile et rapide. Pour des menuiseries en alu ou en PVC, un nettoyage régulier à l’éponge est suffisant. Il importe toutefois d’utiliser des produits spécifiques pour nettoyer les huisseries en bois.

Quelques inconvénients doivent être toutefois mentionnés concernant ce type de parois vitrées. En effet, comme une fenêtre en double vitrage est plus lourde qu’en simple vitrage, il peut s’avérer nécessaire de changer sa menuiserie. Par ailleurs, le simple vitrage laisse généralement mieux passer la lumière.

Quand changer de fenêtre pour un double vitrage ?

Un certain nombre d’éléments peuvent vous indiquer qu’il est temps de changer de fenêtres pour des fenêtres en double vitrage. Par exemple :

  • Si vos anciennes menuiseries sont dégradées
  • Si vous avez du mal à les ouvrir ou à les fermer
  • Si même après fermeture vous ressentez des courants d’air
  • Si vous constatez la présence de moisissures
  • Si la condensation se fait trop présente
  • Si leur aspect laisse à désirer
  • Si elles sont trop anciennes, notamment jusqu’à 15 ans pour les fenêtres en bois, 30 ans pour les fenêtres en aluminium et 40 ans pour les fenêtres en PVC

C’est également l’efficacité énergétique de vos fenêtres à double vitrage qui doit vous indiquer le bon moment pour passer à des fenêtres en double vitrage. Cette performance énergétique se mesure à l’aide de trois indicateurs :

  • La transmission thermique (Uw), qui exprime la capacité d’isolation de la paroi vitrée
  • Le facteur solaire (Sw), qui exprime la portion du rayonnement solaire qui est transmise à l’intérieur du logement ou du local professionnel
  • Le coefficient de transmission lumineuse (Tlw), qui exprime la capacité du vitrage à laisser passer la lumière naturelle

A l’issue d’un diagnostic de performance énergétique (DPE) ou d’un autre type d’évaluation énergétique réalisé par un professionnel qualifié, vous saurez s’il est temps pour vous de changer vos fenêtres.

Quel est le prix des fenêtres en double vitrage ?

Le prix d’un remplacement de fenêtre moyen comprend le coût du matériel, ainsi que de la main d’œuvre nécessaire à la pose :

  • Environ 450 euros pour le matériel
  • Environ 140 euros pour la main d’œuvre

Il faut donc en moyenne compter 590 euros pour un remplacement de fenêtre. Ce montant varie notamment en fonction du type de vitrage choisi. Pour vous aider à remplacer vos fenêtres, vous avez toutefois accès à un certain nombre d’aides pour les travaux de votre maison ou de votre local professionnel.

Quelles aides pour le double vitrage ?

L’Etat a mis en place un certain nombre d’aides et de primes pour la rénovation de fenêtres en double vitrage :

  • Prime énergie : elle vous est versée par les « obligés » du dispositif des CEE (certificats d’économies d’énergie).
  • MaPrimeRénov’ : un dispositif qui remplace les aides financières du programme Habiter Mieux Agilité de l’Anah (agence nationale de l’habitat) et le CITE (crédit d’impôt transition énergétique).
  • MaPrimeRénov’ Sérénité : ce dispositif prend le relai d’Habiter Mieux Sérénité de l’Anah en s’adressant aux foyers à revenus modestes et très modestes. Vous avez la possibilité de demander MaPrimeRénov’ avec Economie d’Energie !
  • TVA 5,5% : les travaux qui améliorent l’efficacité énergétique d’un bâtiment se voient appliquer cette taxe sur la valeur ajoutée à taux réduit.
  • Eco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) : vous pouvez emprunter entre 15 000 et 50 000 euros selon votre nombre d’actions de rénovation énergétique. Les intérêts sont pris en charge par l’Etat.
  • Aides locales : renseignez-vous auprès de votre commune, de votre département ou de votre région pour savoir si votre collectivité territoriale propose des aides financières afin de soutenir la rénovation énergétique.

Questions fréquentes au sujet du changement de fenêtre en double vitrage

Quel gaz dans le double vitrage ?

Les gaz les plus utilisés dans le cas du double vitrage sont les gaz rares tels que le krypton, l’argon ou encore le xénon.

Quand changer un double vitrage ?

La durée de vie d’une fenêtre en double vitrage, si elle est bien entretenue, dépend avant tout de ses huisseries. Entre 15 pour une fenêtre en bois et jusqu’à 50 ans pour certaines huisseries.

Quelle entreprise choisir pour changer ses fenêtres ?

Il est recommandé de faire appel à une entreprise RGE (reconnue garante de l’environnement) pour changer ses fenêtres et bénéficier des aides à la rénovation énergétique.

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).