Lire la suite
Chauffe-eau gaz

Tout savoir sur le chauffe-eau à gaz

Le chauffe-eau à gaz est-il un bon moyen de réaliser des économies d’énergie et de bénéficier des aides à la rénovation énergétique ?

Comment ça marche un chauffe-eau à gaz ?

Le fonctionnement d’un chauffe-eau à gaz repose comme son nom l’indique, et à l’image de la chaudière gaz, sur le principe de la combustion du gaz. Il est possible de l’alimenter en le raccordant au réseau de gaz naturel, mais certains modèles fonctionnent à l’aide de bouteilles de butane ou de propane. est donc similaire à celui d’une chaudière gaz, à ceci près que l’appareil ne contribue qu’à la production d’eau chaude sanitaire et non au chauffage.

Qu’est-ce qu’un chauffe-eau gaz instantané ?

Un chauffe-eau instantané chauffe directement l’eau sanitaire avant usage. Cela signifie que vous recevez immédiatement l’eau chaude, à la demande, et que vous n’avez pas besoin de ballon de stockage. L’absence de ballon d’eau chaude, aussi appelé cumulus, vous permet de gagner de la place au sein de votre habitation ou de votre local professionnel.

Comment fonctionne un chauffe-eau à accumulation ?

Un chauffe-eau à accumulation possède quant à lui une cuve de stockage. Il s’agit du modèle le plus répandu dans l’Hexagone. Concrètement, l’eau est chauffée puis stockée et conservée dans le cumulus jusqu’à ce qu’elle soit utilisée. Une fois vidée, cette cuve à eau doit progressivement se remplir avant d’être utilisée de nouveau. Sur le marché, le ballon d’eau chaude d’un chauffe-eau gaz à accumulation se présente sous différents volumes, en fonction des besoins au sein du bâtiment.

Comment choisir un chauffe-eau à gaz ?

Un certain nombre d’éléments doivent être pris en compte afin de choisir le chauffe-eau gaz le plus adapté :

  • La taille du bâtiment : s’il s’agit d’un petit espace, un chauffe-eau gaz instantané est tout indiqué. A l’inverse, s’il y a davantage de place, il est possible d’envisager un chauffe-eau gaz à accumulation pour alimenter plusieurs salles de bain (également car il est plus simple de positionner le ballon d’eau chaude).
  • Le nombre d’utilisateurs : de cette donnée dépend la capacité de stockage du ballon d’eau chaude dans le cas d’un modèle à accumulation. Par exemple, pour un couple, on considère généralement qu’un volume compris entre 100 et 250 litres d’eau d’est adapté. Pour une famille nombreuse, on pourra en revanche aller au-delà de 400 L.
  • Les habitudes de consommation : les salles d’eau ne sont pas les seules concernées par l’eau chaude sanitaire. Il faut également prendre en compte les points d’eau de la cuisine. Lavabos, évier, appareils électroménagers types machine à laver, lave-vaisselle… Sont autant de sources de consommation d’eau chaude. A prendre en compte pour choisir le bon modèle !

Le chauffe-eau gaz est globalement plus économique qu’un chauffe-eau électrique, par exemple. Néanmoins, il ne permet pas de bénéficier des aides à la rénovation énergétique, contrairement à d’autres modèles performants ou fonctionnant aux énergies renouvelables :

  • Le chauffe-eau thermodynamique : cet appareil dispose d’une pompe à chaleur qui récupère les calories de l’air extérieur ou du sous-sol pour chauffer l’eau sanitaire accumulée dans un ballon stockage.
  • Le chauffe-eau solaire : des panneaux solaires thermiques récupèrent la chaleur du soleil pour la transmettre à un fluide caloporteur. Ce fluide frigorigène vient ensuite réchauffer l’eau du cumulus.
  • La chaudière gaz à condensation : un appareil qui produit à la fois de l’eau chaude sanitaire et du chauffage. L’avantage de ce système est de récupérer les calories présente dans les vapeurs et les fumées issues de la combustion du gaz.

Quel est le prix d’un chauffe-eau gaz

Le prix d’un chauffe-eau gaz peut aller jusqu’à 1 000 euros pour un modèle à chauffe instantanée, tandis que celui d’un modèle à accumulation peut aller jusqu’à 3 000 euros. Notez que vous pouvez bénéficier d’aides financières pour l’installation d’équipements plus performants :

  • Le prix d’un chauffe-eau thermodynamique est en moyenne de 2 400 euros
  • Le prix d’un chauffe-eau solaire est en moyenne de 5 850 euros
  • Le prix d’une chaudière à condensation est en moyenne de 4 600 euros

Quelles aides financières pour un chauffe-eau au gaz ?

Vous ne pouvez pas bénéficier d’aides financières pour l’achat et l’installation d’un chauffe-eau au gaz. Néanmoins, vous pouvez choisir de remplacer votre chauffe-eau gaz par un modèle plus performant et/ou plus écologique, et ainsi bénéficier des aides suivantes :

  • MaPrimeRénov’ : une aide financière qui a pris la suite du programme Habiter Mieux Agilité de l’Anah (agence nationale de l’habitat) et du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE).
  • MaPrimeRénov’ Sérénité : une déclinaison supplémentaire de MaPrimeRénov’ qui prend le relai, depuis 2022, des aides Habiter Mieux Sérénité pour les ménages les plus modestes.
  • Prime CEE : la prime énergie qui est versée par les fournisseurs énergétiques aux particuliers ou aux entreprises dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie.
  • Eco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) : les intérêts de cet emprunt sont pris en charge par l’Etat. Vous pouvez emprunter jusqu’à 50 000 euros pour vos projets de rénovation énergétique, remboursables sur une période pouvant aller jusqu’à 20 ans.
  • TVA à 5,5% : le taux réduit de la taxe sur la valeur ajoutée s’applique à un certain nombre de travaux de rénovation énergétique.
  • Aides locales : renseignez-vous auprès de votre mairie, de votre département ou de votre région pour savoir s’ils proposent des aides particulières aux administrés souhaitant rénover leur bâtiment.

Questions fréquentes au sujet du chauffe-eau gaz

Quelle différence entre un chauffe-eau et un chauffe-bain ?

Le chauffe-bain est tout simplement un chauffe-eau gaz instantané dont le débit est plus élevé.

Quand changer un chauffe-eau gaz ?

Il est recommandé de changer un chauffe-eau gaz une fois tous les 15 ans. Mieux il est entretenu, meilleure est sa durabilité.

Comment installer un chauffe-eau gaz instantané ?

Il faut suivre plusieurs étapes pour installer un chauffe-eau gaz instantané : fixer l’appareil dans le mur, procéder au raccordement à la tuyauterie (arrivée et sortie d’eau) et à l’alimentation au gaz. Une vérification et un essai de l’installation sont également nécessaires avant mise en marche.

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).