Lire la suite
radiateur à inertie

Tout savoir sur le radiateur à inertie

Qu’est-ce qu’un radiateur à inertie ?

Aussi appelé « radiateur à chaleur douce », le radiateur à inertie est un radiateur électrique qui permet de chauffer les différentes pièces d’un logement. Grâce à son chauffage par rayonnement, ce type de radiateur possède l’avantage  de diffuser la chaleur de manière progressive. En effet, contrairement au chauffage par convection qui transforme l’air froid d’une pièce en air chaud, le chauffage par rayonnement se diffuse dans la pièce sous forme de rayon pour chauffer chaque matière qu’il rencontre, tels que les murs, les objets ou les corps.

Comment fonctionne un radiateur à inertie ?

Le principe de ce radiateur repose sur la présence d’un corps de chauffe dans laquelle se situe une résistance électrique. Dès que le radiateur est sollicité pour chauffer une pièce, la résistance s’active pour répondre à la température demandée. Ce type de radiateur peut posséder un ou deux corps de chauffe, s’il en possède deux alors on nomme le premier corps : un cœur de chauffe. Ce dernier possède le rôle de stocker la chaleur, le deuxième corps lui distribue la chaleur.

Il est important de noter que pour profiter pleinement de l’efficacité de ce type de radiateur, il est nécessaire que votre logement soit correctement isolé. En effet, un logement bien isolé vous permet de faire des économies d’énergie en évitant les déperditions thermiques et d’augmenter la température de vos radiateurs.

Les radiateurs à inerties sont donc favorisés pour leur capacité à apporter une chaleur douce et homogène au sein des pièces.

Quel radiateur à inertie choisir ?

Le choix d’un radiateur à inertie se fait selon plusieurs critères et selon votre projet. Tout d’abord, on distingue deux type de radiateur à inertie :

  • Le radiateur à inertie sèche : le corps de chauffe est composé de matériau avec une bonne capacité à résister à la chaleur, comme la fonte, l’acier, la céramique ou de pierre volcanique.
  • Le radiateur à inertie fluide : il fonctionne avec un fluide caloporteur pour diffuser la chaleur. Ce fluide peut être de l’eau ou encore de l’huile végétale

D’autres éléments sont à prendre en compte dans votre choix :

  • Le nombre de pièces à chauffer influencera sur le nombre de radiateur présent dans le logement.
  • Le design de l’appareil : en fonction de vos goûts et de l’espace disponible dans votre pièce, vous pouvez privilégier un radiateur vertical ou horizontal.
  • L’appareil doit posséder une certification NF, il s’agit d’un critère non négligeable pour connaitre la qualité et les performances de votre appareil.

Quel est le prix d’un radiateur à inertie ?

À l’unité, un radiateur à inertie coûte entre 150€ et 2 000€ il faut ajouter à cela le prix d’installation de l’appareil pour un montant d’environ 150€. A savoir que le prix varie selon la marque, la puissance de l’appareil, la qualité.

Quelles aides pour l’installation d’un radiateur à inertie ?

Dans le cadre de la rénovation énergétique, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides pour réduire le reste à charge de vos travaux. Vous pouvez ainsi profiter des aides suivantes :

Quelle est la durée de vie ?

La durée de vie de votre appareil dépend en grande partie de son entretien. Afin d’optimiser la durée de vie de votre radiateur, il faut veiller à nettoyer régulièrement votre appareil et plus particulièrement à enlever la poussière. En plus, d’améliorer la longévité de votre appareil, ce geste est aussi utile pour éviter une surconsommation d’énergie.

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).