Lire la suite
Poêle à bois

Tout savoir sur le poêle à bois

Le poêle à bois est un poêle de chauffage écologique et les modèles les plus récents offrent des performances énergétiques élevées.

Qu’est-ce qu’un poêle à bois ?

Le poêle à bois est un mode de chauffage au bois de plus en plus répandu en France. Les progrès réalisés par les fabricants ces dernières années en matière de performance énergétique ont été importants. On considère que les poêles à bois font partie des chauffages aux énergies renouvelables.

Quelle est la forme d’énergie du poêle à bois ?

La forme d’énergie utilisée le poêle à bois est la combustion, au même titre que le poêle à gaz ou le poêle au fioul, par exemple.  Ce qui change avec ce poêle de chauffage, c’est la ressource énergétique : concrètement, un poêle à bois est un équipement de chauffage qui brûle du bois pour dégager de la chaleur. Cette ressource énergétique est renouvelable, contrairement aux énergies fossiles que sont le gaz naturel et le fioul domestique.

Le poêle à bois vient souvent en tant que chauffage d’appoint pour un système de chauffage principal tel qu’une pompe à chaleur ou une chaudière à condensation.

Quels sont les différents types de poêles à bois ?

Il existe trois grands types de poêles à bois, tous ayant en commun de pouvoir s’installer facilement :

  • Le poêle à bûches : le rendement énergétique de ce modèle peut aller jusqu’à 85% et offre une autonomie de chauffage de quelques heures. Comme son nom l’indique, on utilise des bûches de bois pour se chauffer.
  • Le poêle à granulés : un rendement énergétique supérieur à 85%, qui offre une autonomie de chauffage plus longue que le poêle à bûches.
  • Le poêle à accumulation : avec un rendement encore supérieur pouvant aller jusqu’à 90%, le poêle à accumulation offre une bonne autonomie de chauffe et dispose d’une inertie thermique élevée. Le poêle à accumulation accumule la chaleur progressivement, comme son nom l’indique, et la restitue tout aussi progressivement par rayonnement.

Une poêle à bois utilise des bûches, des granulés ou des plaquettes en guise de combustibles. On peut également mentionner le poêle hydraulique qui est raccordé au circuit de chauffage, et qui participe au chauffage central.

Quels sont les avantages et les inconvénients du poêle à bois ?

Points forts du poêle à bois

  • De manière générale, le chauffage au bois est une énergie renouvelable produite localement.
  • Les appareils récents offrent la plupart du temps un fonctionnement automatique et autonome. Ils émettent également nettement moins de particules fines que les appareils anciens.
  • Le poêle à bois peut couvrir des besoins en chauffage d’appoint, mais également en chauffage principal. Il est très facile à installer en comparaison d’autres appareils tels que la chaudière biomasse ou la chaudière à granulés, qui se présentent comme de véritables installations de chauffage central.
  • Les différents modèles de poêle à bois offrent tous un rendement énergétique élevé. Pour financer l’achat et l’installation des modèles labellisés Flamme Verte, vous pouvez disposer d’aides à la rénovation énergétique.
  • Les bûches de bois sont des combustibles très disponibles sur le marché et accessibles d’un point de vue financier.
  • Les granulés de bois sont des combustibles très efficaces sur le plan énergétique mais sont un peu plus onéreux que les bûches de bois.
  • Les poêles à accumulation sont les plus performants parmi les poêles à bois et ne prennent pas davantage de place que les poêles à granulés ou à bûches. En raison de leur température de surface moins élevée que les modèles classiques, il est possible d’utiliser l’espace alentour. On peut également relier ce type d’appareil à un système de gaines pour diffuser la chaleur dans toutes les pièces du bâtiment.

Désavantages des poêles à bois

  • L’espace de stockage des bûches de bois nécessite un espace disponible qui peut s’avérer important, tous les logements ne peuvent donc pas se le permettre.
  • Pour les granulés, il est nécessaire de disposer d’un silo de stockage qui lui aussi peut prendre de la place.
  • Le bruit du ventilateur dont est doté le poêle à granulés peut être à la source de nuisances sonores.
  • Le poids très élevé (jusqu’à plusieurs tonnes) des poêles à accumulation nécessite de prêter attention à l’emplacement de l’appareil, ainsi qu’à la robustesse du plancher sur lequel il est installé.

Quel poêle à bois choisir ?

Petit tour d’horizon des critères à prendre en compte pour faire le meilleur choix possible en matière de poêle à bois.

Poêle à granulés ou poêle à bûches ?

Si l’on se fie au seul rendement de l’appareil, alors il est préférable d’opter pour un poêle à granulés plutôt qu’un poêle à bûches. Mais les bûches reviennent généralement moins cher que les granulés. Par ailleurs, plusieurs éléments doivent être considérés, quel que soit le modèle choisi, notamment en fonction de la surface à chauffer.

On trouve ainsi sur le marché des poêles à bois à convection, ventilés, ou encore des poêles de masse qui chauffent les pièces dans lesquelles ils sont installés par rayonnement.

Les critères à prendre en compte

Voici les critères à prendre en compte pour choisir son poêle à bois :

  • Puissance : il faut la choisir, comme évoqué plus haut, en fonction de la pièce et de la surface à chauffer, ainsi que du degré d’isolation du bâtiment. En zone géographique froide, il est préférable d’opter pour des appareils plus puissants.
  • Rendement thermique : le rendement permet d’estimer dans quelle mesure l’énergie consommée est restituée sous forme de chaleur. Plus il est élevé, mieux c’est ! Vous tirez ainsi parti d’une plus grande capacité de combustion.
  • Design : le design enfin, concerne la dimension esthétique de votre installation de chauffage. Les fabricants proposent des modèles adaptés à tous les goûts et tous les styles d’intérieur, certains étant très décoratifs et d’autres plus minimalistes.

Quel est le coût de l’installation d’un poêle à bois ?

Le coût de l’installation d’un poêle à bois diffère en fonction du combustible utilisé, donc du modèle, ainsi que de la main d’œuvre. Pour les modèles qui vous ouvrent le droit à des aides à la rénovation énergétique :

  • Comptez en moyenne 3 900 euros pour un poêle à bûches
  • Comptez en moyenne 4 700 euros pour un poêle à granulés

Quelles sont les aides financières pour un poêle à bois ?

Découvrez les aides et les primes pour poêle à bois mises en place par l’Etat pour simplifier le financement de votre installation :

  • Prime énergie : les grands distributeurs et les fournisseurs d’énergie vous versent cette subvention dans le cadre du dispositif des CEE (certificats d’économies d’énergie).
  • MaPrimeRénov’ : venant en remplacement du CITE en 2021 (crédit d’impôt pour la transition énergétique) et incluant le programme Habiter Mieux Agilité de l’Anah (agence nationale de l’habitat). La subvention MaPrimeRénov’ Sérénité remplace le programme Habiter Mieux Sérénité à compter du 1er janvier 2022. Economie d’Energie vous aide à demander MaPrimeRénov’.
  • Eco-PTZ (éco-prêt à taux zéro): vous pouvez emprunter entre 7 000 et 50 000 euros à rembourser sur 20 an au maximum, en fonction des travaux effectués. Vous n’avez pas à payer les intérêts de cet emprunt.
  • TVA 5,5% : elle s’applique systématiquement sur les travaux de rénovation énergétique.
  • Aides locales : certaines communes, certaines départements et certaines régions proposent des subventions particulières. Renseignez-vous auprès de votre collectivité territoriale pour en savoir plus.

Questions fréquentes au sujet du poêle à bois

Quelle puissance kW pour un poêle à bois ?

La puissance kW d’un poêle à bois dépend de la surface à chauffer.

Comment calculer la puissance d’un poêle à bois ?

Pour calculer la puissance de votre poêle à bois et estimer vos besoins en chauffage, vous pouvez compter 1kW par tranche de 10m². Cette formule simple ne tient pas compte de l’isolation thermique.

Quel poêle à bois choisir pour 100 m² ?

Il est recommandé d’opter pour un poêle à bois d’une puissance de 10 kW pour chauffer 100m².

Quels sont les poêles à bois les plus performants ?

Pour l’Ademe, les poêles à bois les plus performants sont les poêles à accumulation.

Quelle alternative au poêle à bois ?

Les alternatives au poêle à bois en matière de chauffages aux énergies renouvelables sont nombreuses : pompe à chaleur, panneaux solaires thermiques, système solaire combiné…

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).