Lire la suite
Chaudière gaz

Tout savoir sur la chaudière gaz

En France, l’un des systèmes de chauffage les plus répandus est la chaudière à gaz, facile à utiliser et rentable dans le cas d’une chaudière à condensation.

Comment fonctionne une chaudière gaz ?

Comme toutes les chaudières, une chaudière gaz fonctionne sur le principe de la combustion. Le gaz sert de combustible, et la chaleur générée par la combustion est transmise à de l’eau ou à un liquide caloporteur. Ce fluide est envoyé via le circuit de chauffage jusqu’aux radiateurs, qui se chargent alors de diffuser la chaleur aux pièces de la maison ou du local. Cet appareil est également utilisé pour la production d’eau chaude sanitaire, on parle alors de chaudière mixte.

Quelle chaudière à gaz choisir ?

Il existe plusieurs modèles :

  • Les chaudières classiques : le modèle de base, qui ne récupère pas la chaleur issue du combustible. Son rendement ne lui permet pas de bénéficier d’aides financières.
  • La chaudière basse température : elle chauffe l’eau du circuit de chauffage central au gaz à une température maximum de 50°C, alors que les chaudières classiques chauffent à 90°C. Cette température moins élevée implique un besoin moindre en consommation de gaz. Il s’agit d’un modèle moins polluant, dont le rendement tourne autour de 80%/
  • Les chaudières à condensation : le seul modèle permettant de bénéficier d’aides à la rénovation énergétique. Cet appareil récupère via condensation les calories contenues dans les vapeurs issues de la combustion, augmentant sensiblement son rendement (90%) en comparaison des modèles classiques.

Pour bénéficier d’un équipement performant et d’aides financières, il est donc préférable d’opter pour la chaudière gaz à condensation.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une chaudière gaz ?

  • Premier avantage, quel que soit le modèle choisi, vous avez la possibilité de choisir entre le gaz naturel et le propane. Vous disposez donc d’une certaine souplesse dans le choix de votre énergie.
  • En optant pour une chaudière gaz à condensation, vous pouvez bénéficier d’aides à la rénovation énergétique. Pour cela, l’installation de votre chaudière gaz doit entre autres être effectuée par un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement).
  • Avec la chaudière condensation, vous faites le choix d’un équipement performant sur le plan énergétique et faites donc un geste en faveur de l’environnement.
  • Pour optimiser la répartition des températures au sein du bâtiment, vous pouvez installer un appareil de régulation tel que le robinet thermostatique. Vous réalisez alors encore davantage d’économies d’énergie.

Quelques inconvénients toutefois selon les choix effectués :

  • Avec le propane, vous devrez disposer de l’espace nécessaire pour installer une citerne de stockage.
  • Il est obligatoire de réaliser l’entretien d’une chaudière gaz de manière annuelle, ce qui représente un coût supplémentaire.
  • Avec l’entrée en vigueur de la réglementation environnementale RE 2021, il n’est plus possible d’installer des chaudières au gaz dans les logements neufs. Mais il reste bien sûr possible d’effectuer un remplacement de chaudière au gaz par une chaudière à condensation dans les logements anciens !

Pourquoi n’y a-t-il plus de chaudière à gaz en 2021 ?

Seul l’immobilier neuf est concerné par l’interdiction du chauffage au gaz après 2021. Pour les bâtiments anciens, il demeure permis d’installer une chaudière gaz. Initialement, cette interdiction devait s’opérer immédiatement en 2021, mais ne s’applique finalement qu’en 2022.

Parmi les raisons principales invoquées par le gouvernement afin de justifier l’interdiction du chauffage au gaz, on peut citer le fait qu’il s’agit d’une énergie fossile, dont les ressources planétaires sont épuisables. L’utilisation de cette énergie génère par ailleurs davantage de gaz à effet de serre, au contraire de chauffages aux énergies renouvelables  tels que les pompes à chaleur.

Quand faut-il changer sa chaudière à gaz ?

Il est généralement recommandé de changer sa chaudière gaz lorsque son rendement est inférieur à 70%. Parmi les signes qui doivent vous amener à considérer le changement de chaudière, on peut également citer la hausse de factures énergétiques, qui peuvent indiquer un certain niveau d’usure, ou encore la diminution des températures pour l’eau chaude.

Quel est le prix d’une chaudière gaz ?

placeholder image

En moyenne, l’installation d’une chaudière à condensation est donc de 5 600 euros.

Quelles aides pour l’installation d’une chaudière gaz ?

Vous pouvez bénéficier de différents types d’aide pour votre chaudière gaz à condensation :

  • La prime CEE : le dispositif des certificats d’économies d’énergie fixe aux grands distributeurs et fournisseurs d’énergie des objectifs de réduction de la consommation d’énergie. Pour les atteindre, ils doivent jouer un rôle actif et incitatif auprès des ménages et des entreprises, qui se manifeste entre autres par la prime énergie.
  • Le dispositif MaPrimeRénov’ : qui vient remplacer le CITE en 2021 (crédit d’impôt transition énergétique), ainsi que les aides du programme Habiter Mieux Agilité de l’Anah. A compter de 2022, MaPrimeRénov’ fusionne aussi avec les aides du programme Habiter Mieux Sérénité. Plus d’informations sur le site du gouvernement ou sur notre page dédiée pour demander MaPrimeRénov’.
  • L’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) : la possibilité d’emprunter jusqu’à 30 000 euros sans avoir à rembourser les intérets, qui sont pris en charge par l’Etat.
  • La TVA 5,5% : elle s’applique automatiquement à vos travaux de rénovation énergétique.
  • Les aides locales : renseignez-vous auprès de votre commune, de votre département ou de votre région pour en savoir plus.

Si vous y êtes éligible, vous pouvez utiliser le chèque énergie pour financer une partie de vos travaux de rénovation énergétique.

Questions fréquentes au sujet de la chaudière à gaz

Pour quand est l’interdiction des chaudières gaz ?

L’interdiction des chaudières gaz doit s’appliquer en 2022, mais ne concerne que les bâtiments neufs.

Quelle est la durée de vie d’une chaudière à gaz ?

La durée de vie d’une chaudière gaz est généralement estimée à une vingtaine d’années.

Quelle aide pour l’installation d’une chaudière à condensation ?

La prime CEE, MaPrimeRénov’, les aides de l’Anah, l’éco-PTZ et la TVA 5,5% sont autant de dispositif mis en place pour vous permettre de financer l’installation d’une chaudière à condensation.

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).