Lire la suite
Chaudière

Tout savoir sur la chaudière

Tout savoir sur la chaudière : son fonctionnement, son prix, les différents types de chaudière existantes, les aides financières...

Si vous souhaitez changer votre chauffage, vous pouvez opter pour une chaudière. En effet, il en existe plusieurs types : électrique, gaz, fioul ou encore biomasse… Economie d’Energie vous en dit plus.

Comment fonctionne une chaudière ?

Il s’agit d’un équipement de chauffage permettant de chauffer les pièces de l’habitation et de produire de l’eau chaude sanitaire. L’appareil est composé d’un brûleur alimenté par un combustible comme le gaz ou le fioul. C’est la chaleur issue de cette combustion qui va permettre au corps de chauffe de chauffer l’eau du circuit de chauffage, c’est-à-dire, l’eau qui circule dans les tuyaux des radiateurs ou des planchers chauffants. Une chaudière est généralement en mesure de couvrir les besoins en chauffage d’un foyer et n’a généralement pas besoin d’un chauffage d’appoint.

Quels sont les différents types de chaudières ?

Il en existe plusieurs types que l’on différencie en fonction de leurs technologies et de leurs combustibles utilisés.

La chaudière électrique :

Ce type d’équipement fonctionne de la même manière que les autres chaudières utilisant du gaz, du fioul ou des énergies renouvelables.

Cependant l’une des différences est que ce type d’installation ne nécessite aucun espace de stockage pour le combustible. On retient aussi que le prix est généralement inférieur aux autres types de chaudières.

La chaudière gaz :

Elle peut être utilisée pour chauffer un logement et l’eau chaude sanitaire. On en distingue plusieurs types : classique, basse température ou encore à condensation. Par rapport aux avantages, on peut noter : la rentabilité de l’appareil mais aussi l’installation simple et peu coûteuse.

Si vous optez pour cette option, il faudra prendre en compte, le choix du gaz : naturel ou propane. Le gaz propane nécessite l’installation d’une citerne enterrée ou aérienne ainsi que l’intervention d’un professionnel pour la livraison annuelle de gaz. Pour le gaz naturel, vous n’aurez pas besoin d’installer une citerne cependant il faudra vous assurer que vous êtes raccordé au réseau de gaz de votre ville.

A savoir : les chaudières gaz et plus largement le mode de chauffage au gaz utilisent des énergies fossiles et l’installation d’une chaudière gaz est ainsi interdite dans les logements neufs individuels à partir de 2022 puis en 2025 pour les logements collectifs.

La chaudière fioul :

Le mécanisme d’une chaudière à fioul repose sur l’utilisation du fuel comme combustible, il permet ainsi de chauffer l’eau qui est ensuite diffusée dans les radiateurs ou dans le plancher chauffant.

Cependant, il faut noter que ces équipements sont jugés trop polluants et ont ainsi vocation à disparaître. Et pour cause, le fioul est une énergie non renouvelable, nocive pour l’environnement, notamment à cause de la pollution des sols issus des fuites de certaines cuves.

En effet, à partir de 2022, il sera donc interdit de remplacer une chaudière fioul ou d’installer une chaudière fioul dans les logements neufs.

La chaudière bois, à granulés de bois ou biomasse :

La chaudière biomasse, ou chaudière à bois, utilise le combustible bois, qui peut être sous forme de bûches ou encore de granulés. Il s’agit là encore de la chaleur produite par la combustion du bois qui permet de faire fonctionner l’équipement.

L’avantage du bois comme combustible signifie que vous utilisez une énergie renouvelable, ainsi en plus d’être bénéfique pour la planète, vous pourrez bénéficier d’aides financières pour l’installation de votre appareil. En effet, l’installation de chauffage utilisant des énergies renouvelables est soutenue par l’Etat.

La chaudière à combustion inversée :

Elle utilise également le bois comme combustible, cependant, cette technologie permet aux bûches utilisées de ne pas être toutes brûlées en même temps. Cela permet donc de réduire la production d’émissions et rend l’équipement encore plus écologique qu’une simple chaudière bois.

Comment choisir la bonne chaudière ?

Si vous comptez changer votre chaudière, un certain nombre de critères sont à prendre en compte afin de bien choisir la chaudière la plus adaptée à votre situation.

  • Le choix du combustible : il est souvent conseillé de garder la même énergie utilisée avant le changement de votre chaudière. Ainsi si vous vous chauffiez au gaz, vous pouvez logiquement choisir une chaudière à gaz. Mais un changement d’énergie, est aussi possible lors des travaux d’installation de votre nouvel équipement. A noter que le choix de votre combustible doit prendre en compte un espace disponible pour une réserve. Par exemple, pour une chaudière au bois, il faudra prévoir une place pour votre réserve de bûches ou de granulés.
  • L’emplacement de votre chaudière : on distingue les chaudières murales au sol, souvent privilégié pour les plus grands espaces. Il faut aussi penser à la pièce de votre logement où se situera votre appareil, en général, les lieux choisit sont la cuisine, la cave, le grenier ou la buanderie.
  • Le rendement : il s’agit d’un élément non négligeable pour faire des économies sur votre facture d’énergie. Le rendement se caractérise par un pourcentage ; on considère qu’un bon rendement est lorsque celui-ci est le plus élevé possible.
  • La situation du logement : avant de choisir votre nouvelle appareil, il faut s’assurer dans un premier temps, du bon isolement de votre maison. En effet, avec une maison mal isolée vous ne pourrez bénéficier des bienfaits de votre nouvelle chaudière. Il est recommandé d’effectuer un audit énergétique pour connaitre la situation complète de votre habitation et recevoir des conseils par un professionnel sur le choix de votre équipement.

Quel est le prix d’une chaudière ?

Le prix varie en fonction du combustible choisit :

placeholder image

Quelles sont les aides à la rénovation énergétique ?

Si vos travaux sont réalisés par des artisans certifiés RGE, vous pourrez bénéficier des aides suivantes :

Questions fréquentes au sujet des chaudières:

Peut-on réaliser des économies d’énergie avec une chaudière ?

Changer son mode de chauffage peut en effet permettre d’effectuer des économies d’énergie et donc de réduire ses dépenses énergétiques. Cependant, pour que la nouvelle chaudière installée soit efficace il faut également prendre en compte l’isolation complète du logement. En effet, une bonne isolation va de pair avec l’installation d’une nouvelle équipement de chauffage.

Pourquoi la pression d’une chaudière diminue-t-elle ?

La pression d’une chaudière est nécessaire à son bon fonctionnement, il est important de trouver un juste milieu dans le niveau de pression. Ainsi, on estime que le manomètre d’une chaudière doit être compris entre 1 à 1,5 bar et ne jamais descendre en dessous de 0,6 bar.

La baisse de pression de votre chaudière n’est donc pas bon signe et nécessitera sûrement l’intervention d’un professionnel. Plusieurs raisons peuvent expliquer la baisse de pression, il peut s’agir d’une fuite d’eau visible ou situé à l’intérieur de la chaudière mais il peut aussi s’agir d’une pièce défectueuse ou usée.

Comment calculer la puissance d’une chaudière ?

Pour calculer la puissance de votre appareil, il faut calculer la puissance de chaque radiateur de votre logement indiqué sur ces derniers. A cette somme, il faut rajouter les pertes de chaleur de l’ordre de 20% à 30%, en fonction de la taille de votre habitation.

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).