Lire la suite
Chaudière à haute performance énergétique Economie d'Energie

Chaudière à condensation

La chaudière à condensation est aussi appelée chaudière à très haute performance énergétique. C'est le système de chauffage le plus économique, hors énergies renouvelables.

L’essentiel

La chaudière à condensation ou chaudière à très haute performance énergétique (THPE), fait référence aux appareils à gaz dont l’efficacité énergétique saisonnière (l’ETAS) est supérieure ou égale à 92% (cette indication de performance doit être précisée sur la documentation technique de votre chaudière).

Ce sont les chaudières à énergie non renouvelable les plus économiques. En cas de remplacement de chaudière gaz, sauf si une spécificité technique vous en empêche, la chaudière à condensation sera systématique privilégiée.

Voici les avantages  d’une chaudière à condensation THPE :

Le fonctionnement d’une chaudière à condensation très haute performance énergétique

Les chaudières à condensation s’appuient sur un système de récupération de chaleur qui permet d’obtenir un rendement supérieur à 100%.

  • D’une part, les chaudières THPE réchauffent le liquide qui va circuler dans vos radiateurs (le liquide caloporteur) grâce à la combustion du gaz naturel, comme n’importe quelle autre chaudière à gaz.
  • D’autre part, elles récupèrent la chaleur des fumées de la combustion initiale plutôt que de les évacuer. Ces fumées vont préchauffer le liquide caloporteur avant son retour au niveau du brûleur. Ce dernier n’aura plus qu’à faire l’appoint pour atteindre la température souhaitée. Cela permet d’économiser du combustible.
Chaudière à condensation haute performance énergétique fonctionnementTHPE

Les chaudières à condensation ou chaudière THPE remplacent progressivement les anciennes générations d’appareils dans tous les logements. Elles sont, de fait, quasi obligatoires en cas de nouvelle installation de chaudière à gaz. Le changement d’une chaudière à gaz pour un modèle basse température reste possible mais uniquement dans certains cas spécifiques : les logements avec des conduits VMC (Ventilation mécanique contrôlée).

La chaudière à condensation : adaptable et rentable

Ce type de chaudière est adaptable car elle peut fournir à la fois du chauffage et de l’eau chaude sanitaire. Elle s’adapte aussi à tous types de logements : appartement ou maison.

Par ailleurs, le gaz reste l’énergie fossile la plus rentable malgré l’augmentation des tarifs chaque année. Ainsi, la chaudière à condensation est aujourd’hui parmi les solutions les plus économiques si l’on prend en compte l’investissement de départ, l’entretien annuel et la durée de vie des appareils.

Vous pouvez bénéficier de diverses aides financières pour réduire vos frais. Votre investissement de départ sera rentabilisé grâce aux économies réalisées sur votre facture.

Le prix moyen

La chaudière à condensation est plus chère à l’achat que d’autres chaudières classiques. Son coût varie entre 3 000 € et 7 000€ en fonction de sa puissance et de ses fonctions (chauffage seul ou chauffage et eau chaude sanitaire).

Si votre logement est relié au réseau de gaz, une chaudière THPE gaz sera la solution la plus économique et pratique. Dans le cas contraire, le gaz propane ou biopropane (moins émetteur et au rendement supérieur) restent des options !
Des travaux supplémentaires seront à prévoir pour relier la citerne extérieure à la chaudière par des canalisations. C’est une opération qui peut s’avérer plus ou moins coûteuse et complexe en fonction de la distance entre la citerne et votre logement où se trouve l’équipement à raccorder. Cependant, ce projet de raccordement peut être soutenu par des primes énergies CEE (proposées par les entreprises, notamment les fournisseurs d’énergie).

Les aides financières

La chaudière à condensation THPE est éligible à la quasi-totalité des aides financières , notamment pour les petits revenus.

Pour en bénéficier, l’équipement installé doit :

  • faire preuve d’une efficacité énergétique saisonnière (ETAS) égale ou supérieure à 90%
  • Être installé par un professionnel certifié Reconnu Garant de l’Environnement (RGE)

 

MaPrimeRénov’

La prime s’adresse aux propriétaires, qu’ils occupent leur logement ou le louent (en tant que résidence principale) ;

Concernant l’installation d’une chaudière à condensation, MaPrimeRénov’ est réservée au ménage très modestes et modestes (barèmes BLEU et JAUNE) Le montant accordé est fixe. Il est de 1 200 € pour les ménages aux revenus très modestes, et 800 € pour les modestes. La prime est distribuée par l’ANAH à la fin du projet.

En savoir plus

Prime CEE : le Coup de pouce Chauffage

Tous les ménages, propriétaires, locataires ou bailleurs, et quels que soient leurs revenus, peuvent bénéficier de cette offre. Les montants des primes seront cependant différenciés en fonction des ressources des ménages. Les plus modestes bénéficieront d’une prime minimum de 1200 € et les autres de 600 € minimum. Cette prime est cumulable avec MaPrimeRénov, l’éco-prêt à taux zéro, mais pas avec l’aide Habiter mieux sérénité (qui est déjà un dispositif CEE).

Notre partenaire Action Habitat Travaux, filiale de La Poste, vous fait bénéficier du Coup de pouce chauffage pour l’installation d’une chaudière à condensation.

Sur leur site, vous pouvez vérifier le montant de l’aide à laquelle vous êtes éligible.

En savoir plus
Action habitat travaux accompagnement à la rénovation énergétique par La Poste

Habiter Mieux Sérénité

Il s’agit d’une aide mise en place par l’ANAH, allouée si les travaux permettent un gain énergétique d’au moins 25 %. Son montant dépend de votre niveau de revenus.

  • Si vous vous situez dans la catégorie des ménages aux revenus modestes :

L’aide est de 35 % du montant total des travaux, dans la limite de 10 000€. Vous bénéficiez en plus de la prime Habiter Mieux, à hauteur de 10% du montant total hors taxe des travaux. Le plafond d’aide est fixé à 1 600 €.

  • Si vous vous situez dans la catégorie des ménages aux revenus très modestes :

La subvention prendra en charge 50% de l’intégralité des travaux. La prime Habiter Mieux financera en plus 10% du total des opérations. Ce financement sera au maximum de 2 000€.

La prime peut être encore bonifiée si le projet permet un gain énergétique majeur et une sortie de classe F ou G (on parle là des étiquettes de diagnostic énergétique).

A noter : cette aide passe par l’accompagnement d’un opérateur ANAH agréé. Vous pouvez vous renseigner sur votre contact local à ce numéro : 0 806 703 803 (service gratuit de l’ANAH).

En savoir plus

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

L’éco-prêt à taux zéro est un emprunt traditionnel dont les intérêts sont payés par l’Etat. Pour en bénéficier, il faut se rapprocher d’une banque partenaire, ayant signé une convention avec l’Etat. L’éco-prêt à taux zéro peut atteindre 30 000€ si on s’engage sur un bouquet de travaux d’efficacité énergétique.

En savoir plus

Action logement

L’aide action logement est réservée aux ménages modestes (moins de 19 074€ de revenus annuels pour une personne seule en région, moins de 25 068€ en Île-de-France). Le demandeur doit être propriétaire du logement, qu’il l’occupe ou qu’il le loue. Action Logement s’applique sur des zones géographiques ou l’accès à un logement est le moins tendu, les zones B2 et C. Vous pourrez vérifier le zonage de votre logement directement sur le site d’Action Logement.
Dernier critère : être salarié du secteur privé (dont le secteur agricole) ou d’une entreprise publique cotisante.

Action Logement privilégie les travaux d’isolation, prioritaires pour améliorer l’efficacité énergétique d’un logement. Par conséquent, le changement de système de chauffage ne sera couvert que si les travaux d’isolation ont déjà été réalisés.

L’aide peut aller jusqu’à 20 000 € et s’accompagner d’un prêt de 30 000 € à 1 % de taux d’intérêt.

 

En savoir plus

L’installation

Lors de l’installation, la chaudière à condensation doit être raccordée au réseau des eaux usées (pour l’évacuation des condensats).

Il faudra également prévoir un raccordement vers l’extérieur pour l’évacuation des fumées, appelé raccordement ventouse.

Le combustible est généralement stocké dans des citernes, ou est assuré par le réseau de gaz. En effet, le fonctionnement repose sur la combustion du gaz qui doit être stocké si vous n’avez pas de réseau communal. Vous devrez alors prévoir une citerne et un emplacement adéquat pour l’installer.

Une fois l’installation effectuée, l’entretien annuel est obligatoire. Il doit être réalisé par un professionnel qualifié pour assurer son bon fonctionnement.

Réalisez vos travaux dès 1 €

Bénéficiez d’une prime énergie accessible à tous pour vos projets énergétiques les plus efficaces : isolation des combles perdus, isolation des planchers bas ou changement de chaudière.

Avec La Poste, réalisez vos travaux en toute sérénité.

En savoir plus
Action habitat travaux prime énergie CEE Coup de pouce

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).