Lire la suite
Chauffage bois

Tout savoir sur le chauffage au bois

Le « bois énergie » permet à certains appareils de chauffage au bois de compter parmi les équipements les plus performants du marché. Explications.

Qu’est-ce que le chauffage au bois ?

Le bois de chauffage est aujourd’hui la première source d’énergie renouvelable en France. Et c’est également l’une des sources d’énergie les plus anciennement utilisées par l’humanité. En plus de générer des économies d’énergie, le bois est une énergie 100% écologique.

Économique et écologique, le bois présente un bon rendement énergétique, s’il est utilisé avec des matériaux performants, notamment les chaudières à bois, dites biomasse.

Comment fonctionne le chauffage à bois ?

A l’image du chauffage au gaz ou du chauffage électrique avec leur propre source d’énergie, le principe de fonctionnement du chauffage au bois repose comme son nom l’indique sur la combustion du bois de chauffage. La chaleur dégagée par le combustible est transmise aux pièces du bâtiment dans lequel l’appareil est installé.

Chauffage central au bois ou système décentralisé ?

S’il s’agit d’un chauffage central au bois, alors les calories sont transmises par une chaudière aux émetteurs par un circuit d’eau chaude. A l’inverse, dans le cas d’un chauffage d’appoint au bois décentralisé, c’est l’appareil qui émet lui-même la chaleur qu’il produit.

Quels sont les avantages et les inconvénients des chauffages au bois ?

Les avantages d’opter pour un chauffage à bois sont nombreux :

  • Il s’agit avant tout d’un mode de chauffage écologique, considéré même comme un chauffage aux énergies renouvelables. Si sa combustion émet des gaz à effet de serre, celles-ci sont compensées par l’absorption de CO2 qui a eu lieu au fil de sa croissance. La pollution émise par un chauffage au bois est par ailleurs nettement inférieure à des équipements fonctionnant aux énergies fossiles telles que le fioul.
  • Le bois de chauffage est peu onéreux en comparaison du gaz ou de l’électricité. Nous reviendrons plus bas sur ce point.
  • Certains appareils sont éligibles aux aides à la rénovation énergétique, ce qui vous permet d’en financer l’installation.
  • Le rendement des équipements éligibles aux aides financières est élevé, ce qui vous permet de réduire le montant de vos factures d’énergie.

Quelques inconvénients doivent toutefois être mentionnés. A titre d’exemple, le combustible doit être stocké dans un endroit sec qui prend de la place. Autre bémol, il importe d’entretenir régulièrement l’installation pour en maintenir l’efficacité énergétique et assurer la sécurité des utilisateurs.

Quels sont les différents chauffages au bois ?

Il existe une multitude d’appareils fonctionnant au bois énergie, allant de la chaudière à bois dans le cadre d’un chauffage central au poêle à bois lorsqu’il s’agit d’un système décentralisé.

Chaudière biomasse et chaudière bois

La chaudière à bois, ou chaudière biomasse, est système fonctionnant à l’énergie bois, sous granulés, pellets ou bûches. En tant que chaudière à bois, elle fonctionne de la même manière que d’autres types de chaudière (chaudière à gaz, chaudière électrique…), seul son combustible change. Il s’agit d’un chauffage central, c’est-à-dire qu’elle chauffe toute la maison dans laquelle elle est installée. Il existe deux types de chaudières biomasse : la manuelle et l’automatique.

placeholder image

Les chaudières biomasse manuelles

Grâce à un bois de bonne qualité, elles offrent une combustion lente et efficace. Le chargement de la chaudière doit se faire régulièrement par l’intermédiaire de son utilisateur. Dans ce cas, il faut veiller à bien choisir le combustible adéquat pour profiter d’un meilleur rendement. Enfin, la chaudière doit être dotée d’un extracteur qui aspire les fumées.

Les chaudières biomasse automatiques

A plaquettes ou à granulés, ces chaudières vous font bénéficier d’un chauffage complètement automatisé. Elles sont facilement intégrables au logement et permettent un cycle programmable à l’avance en fonction des besoins du chauffage.

Les chaudières biomasses automatiques s’alimentent avec des plaquettes (obtenues à partir du déchiquetage d’arbres et de branches) ou avec des granulés (obtenus après compression et agglomération de sciure de bois). On parle alors de chaudière à granulés.

A titre informatif, la combustion de granulés est de meilleure qualité que celle de plaquettes. Il est également possible d’opter pour un fonctionnement mixte avec les chaudières à double foyer (un pour le bois, l’autre pour les granulés).

Poêle à bois

Il existe de nombreux types de poêles de chauffage au bois avec des procédés de transmission de chaleur variés : le rayonnement, la convection, et le double fonctionnement. Ils fonctionnent à l’aide de deux types de combustible : les bûches de bois et les granulés de bois.

Le poêle à accumulation

Il offre une chaleur par rayonnement permettant de chauffer l’intérieur pendant plus de 10 heures avec seulement 3 heures de chauffe. La chaleur est directement absorbée par les murs et autres mobiliers, permettant à l’air de ne pas se dessécher. Idéal pour les grands espaces, le rendement peut atteindre 90%. Par contre, le poêle est très lourd et difficilement déplaçable. Le choix de l’emplacement doit donc être réfléchi.

Le poêle à convection

Ce poêle à bois fait circuler la chaleur en la propulsant vers le haut de l’habitation. Il ne permet cependant pas une excellente circulation de l’air chaud, qui s’accumule surtout en hauteur. De plus, la chaleur produite est plus asséchante que le poêle à accumulation.

Le poêle à double fonctionnement

Un poêle de chauffage à bois couple les propriétés des deux systèmes précédents. Il génère plus de chaleur et constitue la solution adoptée par le plus grand nombre.

Poêle à bois bûches ou poêle à granulés ?

La différence principale entre ces deux modèles est la forme du combustible utilisé pour les faire fonctionné, dont découle directement leur rendement. Lorsqu’ils disposent du label Flamme Verte, les deux modèles permettent de bénéficier d’aides à la rénovation énergétique. Néanmoins, le poêle à granulé offre une efficacité supérieure à celle du poêle à bûche. En effet, le premier présente un rendement de l’ordre de 90%, contre un maximum de 85% pour le second.

La cheminée

Utilisée pour se chauffer, la cheminée est appréciée pour son esthétisme et sa convivialité. En matière de chauffage, les cheminées à foyer ouvert sont peu efficaces. Leur rendement calorifère ne dépasse pas 10 à 20%.

La cheminée à foyer fermé (par une vitre ou une porte) chauffe la pièce par rayonnement et par convection, ce qui permet d’augmenter considérablement le rendement de la cheminée, passant de 10-20% pour les cheminées ouvertes à 70-85%. Certains modèles de foyers fermés peuvent être équipés d’un système distribuant l’air chaud dans les différentes pièces grâce à un réseau de gaines souples et d’un ventilateur.

Quel bois de chauffage choisir ?

Tous les bois de chauffage ne se valent pas : l’arbre dont il provient et la manière dont le combustible se présente sont des facteurs importants de l’efficacité énergétique de votre appareil de chauffage au bois.

Les différents types de bois de chauffage

Il existe trois groupes d’essences de bois pour le chauffage. En fonction de leur provenance, ces variétés brulent plus ou moins rapidement et dégagent plus ou moins de chaleur. La quantité de combustible pour un même niveau de confort thermique dépend donc fortement de ces essences :

Quel est le meilleur moment pour acheter du bois de chauffage ?

Le meilleur moment pour acheter du bois de chauffage est la période de l’année où le prix du bois est le plus bas. De ce fait, on considère que c’est l’été qui constitue la saison la plus intéressante pour se procurer le combustible nécessaire au bois de chauffage.

placeholder image

Il est recommandé de privilégier les bois de chauffage issus du G1 pour bénéficier des meilleures performances thermiques avec votre équipement.

Quel est le coût du chauffage au bois ?

Lorsque l’on se demande quel est le coût du chauffage au bois, il faut non seulement s’interroger sur le prix des appareils, mais également sur celui du combustible.

Quel est le prix du bois ?

Le prix du stère de bois varie d’une année à l’autre en fonction du marché, donc de l’offre et de la demande. Le coût du chauffage au bois dépend donc au long terme de celui du combustible. Comme évoqué plus haut, il est généralement inférieur à l’électricité ou au gaz, ce qui en fait une solution plus économique.

A titre d’exemple, le prix de la bûche tournait autour de 32 euros par MWh pour le résidentiel en 2019, et celui des granulés oscillait la même année entre 62 et 65 euros par MWh.

Quel est le prix des appareils de chauffage au bois ?

Voici une liste du prix moyen des appareils de chauffage au bois (incluant la main d’œuvre d’installation) vous ouvrant le droit à des aides à la rénovation énergétique :

placeholder image

Quelles aides pour l’installation d’un chauffage au bois ?

Des travaux de rénovation énergétique tels que l’installation d’un chauffage au bois performant vous ouvre le droit à des aides financières. Il existe en effet des aides et primes pour un poêle à bois ou une chaudière biomasse :

  • La prime CEE (certificats d’économies d’énergie), versée par les grands distributeurs et fournisseurs d’énergie.
  • MaPrimeRénov’, qui remplace les aides du programme Habiter Mieux Agilité de l’Anah (agence nationale de l’habitat) ainsi que le CITE en 2021 (crédit d’impôt transition énergétique). Le dispositif incorpore aussi les aides d’Habiter Mieux Sérénité à compter de 2022.
  • L’éco-prêt à taux zéro qui vous permet d’emprunter jusqu’à 30 000 euros dont vous n’avez pas à rembourser les intérêts.
  • La TVA au taux réduit de 5,5%, s’appliquant à tous les travaux de rénovation énergétique.
  • Les aides locales, pour lesquelles vous pouvez vous adresser auprès de votre collectivité territoriale (commune, département, région).

Questions fréquentes au sujet du chauffage au bois

Quel est le meilleur bois pour se chauffer ?

Le meilleur bois pour se chauffer figure dans le groupe 1 des essences de bois. Ce groupe comporte les combustibles les plus efficaces pour votre équipement.

Quel est le prix d’un mètre cube de bois ?

Le prix d’un mètre cube de bois correspond au prix du stère de bois. Il varie en fonction de l’état du marché.

Comment se procurer du bois de chauffage ?

Pour se procurer du bois de chauffage, il faut se rapprocher d’un fournisseur, par exemple un magasin de bricolage. Vous pouvez également vous en procurer par vous-même en forêt si votre municipalité le permet. Il faut pour cela que la quantité de bois coupé corresponde aux besoins réels de votre foyer.

Quel bois ne pas brûler dans une cheminée ?

Les bois à ne pas brûler dans une cheminée sont les contreplaqués et les panneaux de particules. En tant que matériaux reconstitués (par exemple collés), ils dégagent des fumées toxiques et nocives pour votre santé.

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).