Lire la suite
Accueil > Actualités > Quels sont les travaux de rénovation énergétique à faire à la rentrée 2021 ?

Quels sont les travaux de rénovation énergétique à faire à la rentrée 2021 ?

31 Août 21 Rénovation énergétique

C’est la fin de l’été, la reprise du travail et du chemin de l’école pour tous les membres de la famille. Mais la rentrée, c’est aussi le moment d’anticiper l’arrivée de l’hiver. Profitez des semaines à venir pour mettre en œuvre vos projets de rénovation ! Alors, quels sont les travaux de rénovation énergétique à réaliser pour améliorer la performance énergétique de votre logement ?

L’isolation des combles pour lutter contre les déperditions thermiques

Une maison mal isolée, c’est une maison qui souffre de pertes de chaleur. Même avec un chauffage performant, laisser la chaleur s’échapper vers l’extérieur revient à solliciter davantage son équipement et donc à consommer plus. Une consommation qui se ressent directement sur le montant des factures énergétiques !

L’Ademe explique que pour une maison ancienne datant d’avant 1974 et non isolée, les déperditions thermiques peuvent être dues jusqu’à 30% aux combles et à la toiture. L’isolation des combles permet donc de réaliser des économies d’énergie dans les mêmes proportions. Alors quels sont les travaux de rénovation énergétique à déployer ? Il existe plusieurs méthodes pour cela, qu’il s’agisse de l’isolation des combles perdus ou aménagés, d’une isolation de toiture par l’intérieur ou par l’extérieur (sarking)…

L’installation d’une pompe à chaleur : un chauffage performant à l’énergie renouvelable

L’Etat a mis en place un certain nombre d’aides à la rénovation énergétique pour la mise en place d’équipements de production de chauffage performants et/ou fonctionnant aux énergies renouvelables. Les pompes à chaleur présentent l’avantage d’offrir un excellent rendement, en consommant moins d’électricité qu’elles ne produisent d’énergie de chauffage.

De plus, elles fonctionnent à l’aide d’énergie entièrement renouvelable, qu’il s’agisse d’une pompe à chaleur aérothermique, hydrothermique ou encore géothermique. En effet, l’énergie de l’air, de l’eau ou de la terre est en libre accès !

Quels sont les travaux de rénovation énergétique pour l’isolation des murs ?

Selon l’Ademe, les murs peuvent être responsables de jusqu’à 25% des déperditions thermiques du logement. En prévision de la saison froide, quels sont les travaux de rénovation énergétique à mener pour vos parois murales ? Vous pouvez mettre en œuvre une isolation des murs par l’intérieur ou une isolation des murs par l’extérieur :

  • L’isolation des murs par l’intérieur est la méthode la moins onéreuse et la plus simple à mettre en œuvre. C’est aussi un bon moyen de ne pas modifier l’aspect extérieur de votre bâtiment, en particulier si votre région est soumise à des particularité architecturales. Néanmoins, vous risquez de perdre un peu en surface habitable.
  • L’isolation des murs par l’extérieur, plus coûteuse, ne modifie toutefois pas la surface habitable du logement. Il existe plusieurs méthodes pour la mettre en œuvre, par exemple par bardage ou via la pose de panneaux enduits.

Pourquoi opter pour l’installation d’une VMC ?

Une maison mieux isolée, c’est toutefois une maison dont l’air a moins de facilité à se renouveler. Plutôt que d’ouvrir les fenêtres en hiver et d’ainsi perdre l’efficacité de conservation de la chaleur amenée par votre isolation thermique, quels sont les travaux de rénovation énergétique à réaliser ? Vous avez la possibilité d’installer une VMC (ventilation mécanique contrôlée). Grâce à elle, vous évacuez l’air pollué de l’intérieur vers l’extérieur, et captez l’air neuf de l’extérieur.

Il existe plusieurs modèles de ventilations mécaniques contrôlées : VMC simple flux autoréglable ou hygroréglable, VMC double flux… L’installation de cet équipement est également éligible aux aides à la rénovation énergétique.

Le changement de fenêtres pour une meilleure isolation thermique

Diverses aides sont disponibles pour le remplacement de vos fenêtres, telles que la prime énergie CEE ou encore le dispositif MaPrimeRénov’.

L’Ademe explique que les fenêtres et parois vitrées peuvent être responsables de jusqu’à 15% des déperditions de chaleur au sein du logement. N’hésitez donc pas à profiter de la rentrée pour remplacer vos fenêtres en simple vitrage par des fenêtres en double vitrage ou en triple vitrage ! En plus d’améliorer la conservation de chaleur dans votre domicile, vous améliorerez également l’isolation phonique du bâtiment.

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).