Lire la suite
Accueil > Actualités > Quel est l'impact du vitrage sur l'isolation d'un bâtiment ?

Quel est l’impact du vitrage sur l’isolation d’un bâtiment ?

01 Avr 22 Rénovation énergétique

Vous souhaitez en savoir plus sur le rôle de votre vitrage au sein de votre logement ? Economie d’Energie revient pour vous sur les types de vitrage existant.

Quel est le rôle des vitres dans l’isolation d’un logement ?

Les fenêtres de votre habitation font partie des zones à surveiller pour optimiser votre confort et votre bien-être. Tout comme votre toiture ou vos murs, les fenêtres doivent elles aussi être correctement isolés pour éviter la présence de déperditions thermiques.

En cas de mauvaise isolation, on estime que les fenêtres peuvent laisser s’échapper entre 10 et 15% de la chaleur présente au sein du logement.  Les déperditions de chaleur ont pour conséquence : une sensation d’inconfort lié au froid et aux courants d’airs. A cela vient s’ajouter, un risque que votre consommation de chauffage et votre facture d’énergie augmente. En effet, à cause des déperditions thermiques, vous devrez chauffer d’avantage et augmenter la température de votre système de chauffage pour arriver à vous chauffer correctement.

Simple, double ou triple vitrage : quel vitrage choisir ?

Pour bien vous isoler, plusieurs types de vitrages existent :

  • Le simple vitrage, encore présent dans certains logements construits avant les règlementations thermiques, dont la RT 2012, il possède une faible performance thermique. En effet, on estime qu’un bon coefficient thermique est inférieur à 1.1 W/m²K ; alors que le coefficient thermique d’un simple vitrage est de 6 W/m²K.
  • Le double vitrage, comme son nom l’indique, il est composé de deux feuilles de verre séparées par un écart où se situe un espace rempli d’air ou de gaz. Il possède un coefficient thermique de 1.1 W/m²K.
  • Le triple vitrage, se différencie du double vitrage, avec la présence de 3 couches de verre supplémentaire, ce qui permet une meilleure isolation. Son coefficient thermique est compris entre 0.8 et 0.5 W/m²K. Cependant, contrairement au double vitrage, le triple vitrage laisse moins rentrer la lumière et la chaleur dans le logement. C’est pour cette raison que son installation est privilégiée pour les logements orientés vers le nord.

Bon à savoir : Plus le coefficient thermique est faible plus la performance thermique de la fenêtre est bonne.

Une fois votre choix effectué sur le type de vitre, vous pourrez effectuer le remplacement de vos fenêtres selon plusieurs techniques. Vous pouvez choisir de :

  • Changer uniquement la fenêtre tout en conservant le cadre de la fenêtre d’origine ;
  • Opter pour une dépose totale, dans ce cas la, la fenêtre ainsi que le cadrant de la fenêtre seront totalement remplacés ;
  • Décider d’ajouter une deuxième fenêtre à la fenêtre d’origine, les deux fenêtres seront séparées par un espace.

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).