Lire la suite
Accueil > Primes & financements > Aides locales : communales, régionales, départementales
Est-il nécessaire d’allumer sa VMC durant l’été ?

Aides locales : communales, régionales, départementales

Les ménages peuvent bénéficier de plusieurs aides pour réduire au maximum le coût à charge de leurs travaux de rénovation énergétique. Parmi ces aides, on retrouve les aides locales : Economie d’Energie vous en dit plus sur ce dispositif.

Quelles sont les aides locales pour vos travaux de rénovation énergétique ?

Les aides locales, pour quels travaux ?

Il existe des aides locales pour les travaux de rénovation énergétique, c’est-à-dire, pour les travaux qui permettent des économies d’énergie ou l’amélioration de la performance énergétique d’un logement. Il peut donc s’agir de travaux d’isolation, de changement de système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire, utilisant des énergies renouvelables.

Ces aides financières sont à destination des propriétaires pour des travaux ayant lieu dans leur résidence principale. Cependant, il est important de retenir que les aides étant proposées par les collectivités locales, ces dernières varient donc d’une zone géographique à une autre. Ainsi, les démarches administratives ou les critères d’obtention des aides peuvent varier en fonction des régions, notamment, pour le critère concernant le niveau de ressources des ménages.

Les aides au sein de votre commune

Les aides communales s’appliquent au changement de mode de chauffage, aux travaux d’isolation ou encore aux travaux de ventilation. Il est recommandé de vous rendre en mairie, pour trouver des renseignements au sujet de ces aides. En effet, toutes les communes ne s’appuient pas sur les mêmes critères.

Les aides départementales

Elles sont à destination des propriétaires qui souhaitent réaliser des travaux en vue d’améliorer la performance énergétique d’un logement. Pour bénéficier des aides départementales, c’est auprès de la préfecture qu’il faut vous adresser.

Les aides régionales pour la rénovation

Les travaux concernés par les aides régionales sont destinés aux logements avec une surface habitable d’au moins 200 m². De plus la réalisation des travaux doit assurer une amélioration de la performance énergétique du logement de 40%. Par ailleurs, un audit thermique devra également être effectué en amont des travaux, pour justifier le gain énergétique.

Là encore, il est recommandé de vous renseigner près de votre Conseil régional pour en savoir plus sur les modalités d’obtention de l’aide et connaître le montant auquel vous aurez droit.

Questions fréquentes au sujet des aides territoriales :

Comment obtenir une subvention du conseil général pour rénovation ?

Cette subvention peut s’adresser à des propriétaires bailleurs et/ou occupants réalisant des travaux d’amélioration de performance énergétique. Cependant, les conditions d’éligibilité de la subvention du Conseil général diffèrent en fonction des départements.

Peut-on cumuler les aides locales avec d’autres dispositifs ?

Pour financer vos travaux et diminuer le reste à charge, vous avez la possibilité de cumuler les aides locales avec :

Pourquoi rénover son logement ?

La rénovation thermique d’un logement permet d’ajouter de la valeur à votre logement, en effet, la performance énergétique d’un logement peut influencer sur son prix de vente. En plus d’apporter de la valeur à votre bien, la rénovation d’un logement possède bien d’autres avantages. Le principal intérêt des travaux de rénovation est la réalisation d’économies d’énergie.  De ces économies découlent plusieurs bénéfices, tels que :

  • Des réduction des factures d’énergies : un logement correctement isolé évite de surconsommer en arrêtant, par exemple, d’augmenter la température du chauffage ou l’utilisation excessive des systèmes de climatisation. En effet, cette surconsommation d’énergie entraîne directement une augmentation du prix des factures d’énergies.
  • Une amélioration du confort : vous restez au chaud en hiver, en évitant les courants d’air ; et aux frais en été, en évitant la chaleur.
  • L’utilisation d’un appareil de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire, utilisant des énergies renouvelables, vous évite les variations de prix. En effet, ce type d’installation fonctionne grâce à l’air ou la chaleur du sol naturellement présente dans l’environnement. Par conséquent, il s’agit d’une énergie gratuite !

Le bonus : c’est bon pour l’environnement ! Le secteur du logement pèse lourd dans la production d’émissions de gaz à effet de serre et ce notamment à cause de la consommation d’énergie des bâtiments.

Articles similaires

Découvrez aussi

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).