Lire la suite
Accueil > Actualités > Prime énergétique 2021 : le succès de MaPrimeRénov’

Prime énergétique 2021 : le succès de MaPrimeRénov’

03 Juin 21 Rénovation énergétique

MaPrimeRénov’, la nouvelle prime énergétique de 2021 qui vient remplacer le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique), connaît un véritable succès en France. Fort de ce constat, l’Etat a pris la décision de débloquer 2 milliards d’euros supplémentaires d’ici 2022 par rapport aux prévisions initiales. Economie d’Energie revient pour vous sur la question.

MaPrimeRénov’, qu’est-ce que c’est ?

Lancé en 2020, il s’agit d’un dispositif d’aide à la rénovation énergétique permettant de financer des travaux d’isolation ou d’installation d’équipements énergétiques performants. L’objectif de MaPrimeRénov’ ? Le remplacement du CITE (dont il n’est plus possible de bénéficier pour les travaux de rénovation énergétique effectués après le 31 décembre 2020) et de la prime versée dans le cadre du programme Habiter Mieux Agilité et Sérénité de l’Anah.

Avec cette prime énergétique en 2021, l’Etat entend faciliter les ménages français à mener leurs installations et leurs opérations d’isolation thermique en réduisant leurs coûts. Les travaux concernés sont les suivants :

Cette prime énergétique en 2021 permet également de financer des opérations de DPE (diagnostic de performance énergétique) ou d’audit énergétique.

Des prévisions revues à la hausse pour cette prime énergétique en 2021

En 2020, 200 000 ménages français ont eu l’opportunité de bénéficier du dispositif MaPrimeRénov’. Au cours de la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale du 1er juin, Emmanuelle Wargon a évoqué les prévisions du nombre de dossiers de demande pour MaPrimeRénov’ sur l’année en cours.

Selon la ministre chargée du logement, le gouvernement attendait un volume de dossiers initialement compris entre 400 et 500 000. Or, le nombre de demande s’élève déjà au nombre de 300 000 ! Les résultats parlant d’eux-mêmes, ces prévisions ont dû être réévaluées. Le journal Sud Ouest rapporte que l’Etat chiffre désormais le nombre de dossiers de demandes à 800 000 pour la prime énergétique en 2021.

Par voie de conséquence, 2 milliards d’euros de plus ont été réservés pour le dispositif d’ici la fin de l’année 2022. Et dans l’idée d’étendre son accessibilité, il s’ouvre non plus seulement aux propriétaires occupants, mais également aux bailleurs. En d’autres termes, tout est fait pour que le succès de MaPrimeRénov’ ne se tarisse pas et que les ménages français disposent des moyens de rénover leurs logements.

Quels sont les objectifs d’économie d’énergie de l’Etat via la rénovation énergétique ?

Comme d’autres pays européens, la France s’est fixée des objectifs d’économie d’énergie à horizon 2050 (en comparaison à 1990), notamment :

  • Réduire de moitié de la consommation énergétique finale
  • Diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre
  • Mettre le parc de logements en conformité avec les normes des bâtiments basse consommation

La prime énergétique 2021 intervient en particulier sur ce dernier point et représente un potentiel important pour l’accomplissement des objectifs de l’Hexagone. En effet, le bâtiment (pour les particuliers comme pour les entreprises) représente à lui seul 25% des émissions de gaz à effet de serre en France !

De fait, le panel d’aides et de dispositifs à la rénovation dont fait partie la prime énergétique de 2021 vont dans le sens d’une incitation toujours plus forte des ménages à rénover leur habitation.

Primes énergie CEE, coup de pouce chauffage, coup de pouce isolation, chèque énergie, budget accordé à la transition écologique dans le cadre du plan de relance… Ces dernières années, les mesures, primes et subventions disponibles se sont petit à petit affinées et sont désormais mieux ciblées, en particulier par rapport aux niveaux de revenus. Selon Emmanuelle Wargon, les économies d’énergie réalisées en France ont augmenté de moitié en quatre ans pour les ménages français, ce qui place tous les curseurs au vert.

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).