Lire la suite
Accueil > Actualités > Comment poser une VMC hygroréglable ?

Comment poser une VMC hygroréglable ?

31 Mai 22 Rénovation énergétique

La VMC (ventilation mécanique contrôlée) simple flux hygroréglable est éligible aux aides à la rénovation énergétique. Alors, comment poser une VMC hygroréglable ?

C’est quoi une ventilation mécanique contrôlée hygroréglable ?

La ventilation mécanique contrôlée hygroréglable est un système de renouvellement de l’air simple flux. Le débit d’air aspiré par l’installation se régule en réaction au taux d’humidité des pièces à l’intérieur du bâtiment :

  • Dans des pièces fortement humides telles qu’une salle d’eau en cours d’utilisation, les bouches d’aspiration de l’appareil évacuent l’air ambiant beaucoup plus rapidement.
  • A l’inverse, dans des pièces relativement sèches, ou lorsque la salle d’eau n’est pas utilisée, le système réduit son débit afin de limiter l’arrivée du froid de l’extérieur vers l’intérieur.

Il ne faut pas confondre la VMC hygroréglable avec VMC autoréglables, dont le débit d’air est constant et ne s’adapte pas aux variations de niveau d’humidité. En d’autres termes, les modèles « hygros » contribuent à limiter les déperditions thermiques au sein du bâtiment, tout en optimisant la qualité de l’air intérieur.

Attention, par ailleurs, à ne pas confondre les ventilations simple flux avec les VMC double flux. Ces dernières ne se contentent pas seulement d’évacuer l’air intérieur et de faire rentrer l’air extérieur : elles récupèrent également les calories de l’air extrait pour les transmettre à l’air sain introduit dans le bâtiment.

Quelles sont les étapes d’installation d’une VMC hygro ?

La pose d’une VMC hygro passe par plusieurs étapes :

  • Installer les bouches d’extraction et des entrées d’air : les bouches d’extraction sont posées dans les pièces de service (cuisine, salle de bain) tandis que les bouches d’insufflation sont installées dans les pièces de vie (chambre à coucher, salle à manger).
  • Mettre en place les conduits d’évacuation : on les passe dans un caisson placé près du plafond, ou bien par les combles non aménageables du bâtiment. Dans le second cas, il est important de procéder à un calorifugeage si l’on n’a pas fait l’isolation des combles perdus au préalable.
  • Poser le moteur : l’emplacement du moteur d’extraction doit être choisi pour son accessibilité (nécessaire en cas de maintenance, réparation ou contrôle), ainsi que pour réduire au maximum les nuisances sonores provoquées par l’appareil. Dans l’idéal, là encore au sein des combles perdus.

Il est préférable de faire appel à une entreprise ou à un artisan RGE (reconnus garants de l’environnement) pour procéder à ces travaux, afin notamment de pouvoir bénéficier des aides à la rénovation énergétique.

Quelles sont les aides disponibles pour une VMC hygroréglable ?

Il existe tout un panel d’aides pour les travaux dans une maison ou un local professionnel. Ces dispositifs ont été mis en place par l’Etat afin de faciliter la transition énergétique et la rénovation du parc immobilier français :

  • MaPrimeRénov’ : une subvention pour tous les ménages, dont le montant varie en fonction des tranches de revenus. Mentionnons également l’aide supplémentaire MaPrimeRénov’ Sérénité, qui s’adresse aux ménages modestes et très modestes.
  • Prime CEE : la prime énergie versée par les obligés du dispositif des certificats d’économies d’énergie que sont les grands distributeurs, vendeurs et fournisseurs d’énergie.
  • TVA à taux réduit : la taxe sur la valeur ajoutée à 5,5% s’applique sur les matériaux d’isolation pour les éventuels travaux de calorifugeage induits par la pose d’une VMC hygroréglable.
  • Eco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) : particulièrement intéressant si vous souhaitez entreprendre un bouquet de travaux de rénovation, cet emprunt sans intérêts peut s’élever à 50 000 euros selon le nombre d’opérations réalisées.

Aides locales : il est possible que votre collectivité territoriale propose des aides spécifiques pour vos projets de rénovation énergétique, incluant la pose d’une VMC hygroréglable. Pensez donc à vous renseigner !

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).