Lire la suite
Accueil > Actualités > MaPrimeRénov’, Coup de pouce rénovation globale : les premières annonces

MaPrimeRénov’, Coup de pouce rénovation globale : les premières annonces

30 Sep 20 Rénovation énergétique

Ce début d’automne, l’actualité des primes énergie est riche alors que les annonces se multiplient en parallèle du Plan de Relance. En attente de précisions sur MaPrimeRénov’ et le Coup de pouce Rénovation globale, voici déjà les bonnes nouvelles en matière d’aides à la rénovation énergétique.

Ma Prime Rénov’ : extension à tous les ménages pour les devis signés à partir du 1er octobre

L’extension de MaPrimeRénov’ à tous les ménages avait déjà été annoncée cet été. La ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, a donné quelques précisions en attendant des annonces complémentaires sur les montants des aides. Ces annonces sont prévues pour le 5 octobre 2020.

Tout d’abord, même s’il faudra attendre le 1er janvier 2021 pour faire sa demande d’aide sur le site MaPrimeRénov’, les devis signés à partir du 1er octobre 2020 seront couverts par l’extension de cette prime.

Les ménages français seront divisés en quatre catégories selon leurs revenus. Pour les ménages les plus modestes, l’aide couvrira jusqu’à 90% du coût des travaux. Cette proportion est la même qu’actuellement puisqu’il existe toujours un reste à charge de 10% minimum. Pour les trois autres catégories de revenus, l’aide couvrira respectivement 75 %, 60 % , ou 40 % des travaux pour les revenus les plus élevés. Pour toutes les catégories de revenus, l’aide MaPrimeRénov’ pourra être complétée par les primes énergies Coup de Pouce .

 

 

À noter également : l’aide ne réclamera aucune contrepartie de la part du demandeur, contrairement à la volonté initiale du ministère de l’Économie et des finances de conditionner l’aide aux bailleurs à une baisse de leur loyer.

Voilà pour ce que l’on sait à ce jour. Les montants et barèmes seront donc très vite précisés. Il est en tout cas assuré que les devis peuvent être lancés avant la fin de l’année 2020.

Coup de pouce rénovation globale : favoriser les gros travaux et les énergies renouvelables

 

Du côté des primes énergies CEE (financées par des entreprises privées), une nouvelle prime s’ajoute au Coup de Pouce Isolation, au Coup de pouce Chauffage et au  Coup de pouce Thermostat : le Coup de pouce Rénovation globale.

À première vue, cette aide semble pousser à l’utilisation de pompes à chaleurs et chaudières biomasse, à la rénovation des passoires thermiques et apporte davantage de soutien aux ménages à revenus supérieurs.
En règle général, son principe même est de pousser au cumul de travaux de rénovation énergétique, pour plus d’efficacité énergétique. L’amélioration de l’efficacité énergétique n’est en effet pas assurée quand on ne réalise qu’un seul type de travaux (changement de chauffage sans isolation, etc).

Cette annonce doit également être précisée (un projet d’arrêté doit être soumis cette semaine), mais la prime Coup de pouce Rénovation globale devrait être distribuée d’ici la fin de l’année selon les informations de la rédaction de Capital.fr. Elle sera également cumulable avec MaPrimeRénov’ ainsi qu’Action Logement, et accessible à tous sans condition de revenus.

Pour toucher cette nouvelle prime énergie Coup de pouce, il faudra  :

  • Inclure dans ses travaux un remplacement d’équipement de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire, par un système utilisant au moins 40 % d’énergies renouvelables ou encore ne consommant ni fioul, ni charbon.
  • Les travaux devront être lancés d’ici fin 2021 et achevés au plus tard le 31 décembre 2022.
  • Le bouquet de travaux devra permettre au moins 55 % de baisse de la consommation énergétique du logement.

Plus le nouveau système fonctionne aux énergies renouvelables, plus les aides sont importantes, cela favorise donc a priori les pompes à chaleur ou les chaudières biomasse.

Selon les cas de figures, ce Coup de pouce rénovation globale peut être une bonification remarquable par rapport aux autres Coup de pouce existants.

A partir des informations à disposition, nous avons réalisé une simulation qui met en évidence l’intérêt de cette nouvelle prime. Ces chiffres ne sont qu’une estimation à partir des informations disponibles et devront être affinés avec les précisions à venir sur le dispositif.

Cas d’usage :

Maison individuelle de 130 m² consommant 460 kWh d’énergie finale /m²/an (étiquette G, soit une passoire thermique, dans le Nord (zone h1).
Travaux :

  • Remplacement d’un système de chauffage au fioul ou charbon par une chaudière à granulés
  • Isolation des combles aménagés Remplacement de 8 fenêtres.
  • Réduction de la consommation énergétique du logement d’au moins 55 %.

 

Simulation Coup de pouce Rénovation globale

Picto fleur jaune Ménages aux revenus très modestes Ménages aux revenus modestes Ménages aux revenus supérieurs
Coup de pouce rénovation globale 12 650€ 12 650€ 10 120€
Cumul de primes Coup de pouce 7 024€ 6 091€ 3 961€

Retenons donc que nous attendons plus de précisions mais que ces aides, MaPrimeRénov’ et le nouveau Coup de pouce Rénovation globale, pourraient se compléter judicieusement.

Elles proposeraient des conditions de financement de travaux favorables à des gestes de rénovation plus complets, autant à destination des ménages les plus précaires qu’à revenus supérieurs, au potentiel clé dans la rénovation de logements individuels.

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).