Lire la suite
Accueil > Actualités > Comment savoir si une maison est bien isolée ?

Comment savoir si une maison est bien isolée ?

07 Fév 22 Rénovation énergétique

Un bien immobilier mal isolé est source d’importantes déperdition thermiques. Savoir si une maison est bien isolée permet de prendre les mesures qui s’imposent en matière de travaux de rénovation.

Les travaux d’isolation thermique

L’Ademe (agence de la transition écologique) définit les travaux d’isolation thermique comme étant les opérations de rénovation énergétiques prioritaires. En effet, une maison n’étant pas bien isolée subit des déperditions de chaleur :

  • Entre 25 et 30% au niveau du toit
  • Entre 20 et 25% au niveau des murs
  • Entre 10 et 15% au niveau des fenêtres
  • Entre 7 et 10% au niveau du sol

Il est donc recommandé d’améliorer l’isolation de la toiture, à l’isolation des murs, à l’isolation des planchers bas et à l’isolation des fenêtres avant même de remplacer un système de chauffage ancien. Le fait de réduire les pertes thermiques permet à la fois de réduire le montant des factures énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre.

Par ailleurs, un logement rénové et dont l’isolation est en phase avec les nouvelles normes du bâtiment a davantage de valeur sur le marché immobilier. Enfin, au quotidien, les occupants bénéficient d’un véritable confort thermique tout au long de l’année. Lorsque les températures sont basses, la chaleur est conservée à l’intérieur du bâtiment, tandis qu’elle est maintenue à l’extérieur durant l’été. Savoir si une maison est bien isolée est donc très important !

Comment détecter les pertes de chaleur ?

Les occupants peuvent vérifier eux-mêmes, dans une certaine mesure, si leur maison est bien isolée. Ils ont pour cela plusieurs méthodes à leur disposition :

  • Certaines pièces peuvent être humides et comporter des traces de moisissures. Il s’agit là de signes forts que l’étanchéité à l’eau ou à l’air n’est pas optimale et que des travaux d’isolation thermique s’imposent.
  • Si de la condensation se forme sur les vitres des fenêtres ou si des courants d’air se font régulièrement sentir à travers les pièces de l’habitation, il s’agit également d’un indice.
  • En hiver, les occupants peuvent poser leur main sur les murs en faisant tourner leur système de chauffage. Le phénomène de « paroi froide » indique généralement qu’il est temps d’isoler certaines parties du logement.

Mais ces vérifications présentent leurs limites et ne permettent pas de connaître avec précision le niveau de performance énergétique d’une maison. Pour cela, il est important de réaliser une évaluation énergétique permettant de lui attribuer une étiquette énergétique.

Savoir si une maison est bien isolée avec l’évaluation énergétique ?

Plusieurs formes d’évaluation énergétique existent, l’une d’entre elles étant le diagnostic de performance énergétique (DPE). Dans tous les cas, une évaluation énergétique permet d’attribuer une « étiquette énergie » au logement concerné. Cette étiquette évalue sa consommation énergétique et ses émissions de gaz à effet de serre sur une échelle allant de G à A (A étant le niveau le plus performant).

Ces étiquettes répondent à un « scénario conventionnel » qui estime le nombre d’occupants selon la surface de l’habitation et utilise des hypothèses de présence moyenne pour présenter ses résultats. Les chiffres d’une étiquette énergétique et les chiffres de la consommation réelle sont donc la plupart du temps différents.

Cette évaluation est donc utile à plusieurs niveaux. Elle permet de savoir si une maison est bien isolée puisqu’avec une étiquette F ou G, elle est alors considérée comme une passoire thermique et nécessite très probablement des travaux d’isolation.

Plus globalement, évaluer son bien immobilier permet de connaître sa consommation standard et théorique, de s’informer sur ses émissions de gaz à effet de serre théoriques, et de bénéficier de conseils afin de comprendre comment réduire les factures d’énergie et d’augmenter le confort thermique du bâtiment.

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).