Lire la suite
Accueil > Actualités > L’OUVERTURE DU MARCHÉ DE L’ÉNERGIE À LA CONCURRENCE N’A PAS EU L’EFFET ESCOMPTÉ SUR LES PRIX

L’OUVERTURE DU MARCHÉ DE L’ÉNERGIE À LA CONCURRENCE N’A PAS EU L’EFFET ESCOMPTÉ SUR LES PRIX

11 Mai 08 Comparer les énergies

Le rapport annuel du Médiateur de l’énergie a compilé les données pour mesurer l’évolution des prix réglementés de l’électricité et du gaz applicables aux particuliers. La baisse des prix attendue grâce l’ouverture à la concurrence du marché français de l’énergie en 2007 n’est pas au rendez-vous. Au contraire, les prix n’ont fait qu’augmenter au fil des années.

Les tarifs règlementés de l’électricité ont augmenté de 49% depuis 2007 pour les clients se chauffant avec cette énergie, alors que l’inflation sur la même période a été de 11,4%. Pour les particuliers se chauffant autrement (fioul, GPL ou gaz de ville), la hausse des prix de l’électricité est plus importante en raison du poids relativement plus élevé de l’abonnement dans la facture. Ces clients ont vu leur facture augmenté de 56%. Les tarifs du fioul, du GPL et du gaz de ville ont également suivi une tendance ascendante. Le gaz a par exemple vu ses tarifs augmenter de 36%. Malgré ces augmentations, les prix en France restent parmi les moins élevés d’Europe. Ces chiffres restent tout de même alarmant étant donné que près de 4 millions de ménages sont en situation de précarité énergétique. Le rapport du Médiateur souligne également une recrudescence des litiges, qui peut s’expliquer par des politiques commerciales appliqués par les nouveaux fournisseurs plus agressives depuis l’ouverture à la concurrence.

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).