Lire la suite
Accueil > Actualités > Le programme "Ville de demain" en attente de candidatures

Le programme « Ville de demain » en attente de candidatures

19 Juin 15 Environnement

Mardi 16 juin, les acteurs franciliens de l’aménagement et de la construction se sont réunis pour la présentation du programme « Ville de demain ».

Le programme de financements « Ville de demain » a déjà soutenu l’émergence de 19 Écocités entre 2010 et 2014, dont 3 en région francilienne, pour un montant global de subventions de 317 millions d’euros.  Lors de la seconde phase (2015-2017), pour laquelle les dossiers de candidatures doivent être déposés le 25 septembre 2015, 176 millions d’euros de subventions seront accordés aux maîtres d’ouvrage publics, et 110 millions d’euros seront consacrés à des prises de participations dans des projets ou des entreprises. Les territoires franciliens « doivent répondre présents » à l’appel à projets « Ville de demain » lancé en avril par le PIA, prévient Jean-François Carenco, préfet de la région Île-de-France, lors de la réunion d’information du programme piloté par le Commissariat général à l’investissement (CGI).

Il y a « de l’argent disponible »

Aux représentants des collectivités locales, établissements publics et entreprises présents autour de la table, le préfet a assuré que la région avait « beaucoup d’atouts, et de bonnes raisons de figurer parmi les lauréats ». D’autant qu’il y a « de l’argent disponible » abonde à ses côtés Thierry Francq, commissariat général adjoint à l’investissement, et que le CGI est « là pour prendre des risques ». « Les projets urbains retenus doivent comporter, au sein d’un périmètre opérationnel d’intervention cohérent, un ensemble d’actions intégrées, innovantes dans les domaines des transports et de la mobilité, de la gestion de l’énergie et des ressources et de l’organisation urbaine et de l’habitat », rappelle le CGI.

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).