Lire la suite
Accueil > Actualités > Le déploiement du Prêt Avance Rénovation

Le déploiement du Prêt Avance Rénovation

28 Avr 22 Aides et subventions

Dans le cadre de la transition et de la rénovation énergétique des bâtiments, le « Prêt Avance Rénovation » permet d’aider les particuliers à la rénovation énergétique de leur logement. Economie d’Energie revient en détail sur les modalités de cette aide financière.

Prêt Avance Rénovation, de quoi s’agit-il ?

On compte sur le territoire français 4,8 millions de passoires énergétiques, ces bâtiments représentent une source de pollution non-négligeable en raison de leur forte consommation d’énergie. C’est dans ce contexte, que le Prêt Avance Rénovation (PAR),  anciennement appelé « Prêt Avance Mutation » a vu le jour pour permettre de financer la réalisation de travaux de rénovation énergétique.

En effet, ce dispositif gouvernemental cible plus particulièrement les logements correspondants aux étiquettes F et G du diagnostic de performance énergétique (DPE).

Ce prêt hypothécaire s’adresse aux propriétaires de résidence principale aux revenus modestes ainsi qu’aux séniors, c’est-à-dire toute personne âgée de plus de 60 ans.

Le fonctionnement du prêt est simple : la somme empruntée pour effectuer les travaux de rénovation énergétique sera est remboursée lors de la vente ou de la succession du bien immobilier. Le prêt est à taux fixe de 2%, avec un montant empruntable minimum de 3 500€  plafonnée entre 25% et 70% de la valeur du bien avant la réalisation des travaux, selon l’âge de l’emprunteur. Du côté des banques distributrices du prêt, le Fonds de Garantie pour la Rénovation Energétique (FGRE) leur apporte une garantie publique à hauteur de 75% de la perte, dans le cas où le bénéficiaire du prêt ne pourrait rembourser la totalité de la somme empruntée.

Bon à savoir : pour bénéficier du Prêt Avance Rénovation, les revenus de l’emprunteur doivent respecter les plafonds fixés par l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah).

Plafonds de ressources en Île-de-France :

Nombre de personnes composant le ménage Ménages aux ressources très modestes Ménages aux ressources modestes
1 21 123 € 25 714 €
2 31 003 € 37 739 €
3 37 232 € 45 326 €
4 43 472 € 52 925 €
5 49 736 € 60 546 €
Par personne supplémentaire + 6 253 € + 7 613 €

Plafonds de ressources hors Île-de-France :

Nombre de personnes composant le ménage Ménages aux ressources très modestes Ménages aux ressources modestes
1 15 262 € 19 565 €
2 22 320 € 28 614 €
3 26 844 € 34 411 €
4 31 359 € 40 201 €
5 35 894 € 46 015 €
Par personne supplémentaire + 4 526 € + 5 797 €

Source : Anah

Quels sont les avantages ?

Ce prêt représente une solution de financement intéressante pour les personnes parfois exclues des prêts bancaires, à cause de leur âge ou de leur situation financière. Le Prêt Avance Rénovation facilite l’accès aux aides bancaires mais encourage également à la réalisation de travaux de rénovation énergétique.

Autre intérêt de cette aide ? Seuls les intérêts sont à rembourser pendant la durée du prêt.  Le capital sera remboursé au moment de la cession du bien. Par ailleurs, le remboursement du prêt dépend du profil de l’emprunteur :

  • Les emprunteurs de plus de 60 ans pourront profiter d’un prêt différé d’amortissement total et pourront payer les intérêts de manière progressive ou in fine, c’est-à-dire, au moment de la vente du bien.
  • Pour les emprunteurs de moins de 60 ans, il s’agit cette fois d’un prêt différé d’amortissement partiel ; le remboursement des intérêts se fait tout au long de la durée du prêt.

Autre point positif, le Prêt Avance Rénovation ne possède aucun frais de dossier et ne nécessite pas l’obtention d’une assurance emprunteur.

Comment bénéficier du prêt ? Le Prêt Avance Rénovation est distribué depuis le 1er janvier 2022, au sein de plusieurs banques, dont La Banque Postale. Pour plus d’informations, rendez-vous ici.

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).