Lire la suite
Accueil > Actualités > Journée de la pompe à chaleur : vers la décarbonation du bâtiment

Journée de la pompe à chaleur : vers la décarbonation du bâtiment

29 Mar 22 Environnement

L’Association Française pour les Pompes à Chaleur (AFPAC) organise aujourd’hui-même la 6ème édition de la Journée de la pompe à chaleur. Petit tour d’horizon.

Zoom sur la 6ème édition de la Journée de la pompe à chaleur

L’AFPAC a vu le jour en 2022, regroupant des bureaux d’études, des industriels, des énergéticiens ou encore des organismes de contrôle de la filière pompe à chaleur. L’association a pour vocation de sensibiliser pouvoirs publics aux enjeux énergétiques de la PAC à l’échelle de la France et de l’Europe, tout en informant les consommateurs.

Cette 6ème édition de la Journée de la pompe à chaleur a pour thématique « La pompe à chaleur au cœur de la décarbonation du bâtiment ». Diverses tables rondes et conférences sont prévues au programme concernant la neutralité carbone dans le bâtiment, la rénovation globale, les systèmes thermodynamiques ou encore l’état de la filière PAC. L’événement se tient à la Maison de l’Amérique Latine dans le 7ème arrondissement de Paris.

Quels sont les différents types de PAC ?

Les pompes à chaleur fonctionnent aux énergies renouvelables. En ce sens, elles réduisent l’empreinte environnementale des bâtiments. Par ailleurs, en raison de leur haut rendement énergétique, elles permettent de réaliser des économies d’énergie. Il en existe différents types, dont le fonctionnement change d’un modèle à l’autre :

  • La pompe à chaleur air-air : cet appareil capte les calories en provenance de l’air extérieur pour les restituer sous forme de chaleur à l’intérieur. La chaleur est diffusée directement dans l’air à l’aide de ventilo-convecteurs.
  • La pompe à chaleur air-eau : cet autre modèle de PAC aérothermique se distingue du premier car les calories portées par le fluide frigorigène sont transmises à l’eau du système de chauffage ainsi qu’éventuellement au circuit d’eau chaude sanitaire.
  • La pompe à chaleur géothermique : à l’aide de capteurs enterrés dans le sol, ces modèles ne sont pas soumis aux variations de température extérieure. Ils offrent donc un confort thermique homogène à tout époque de l’année car les températures du sous-sol varient peu.
  • La pompe à chaleur eau-eau : les modèles hydrothermiques sont des déclinaisons de la PAC géothermique qui viennent puiser leurs calories dans des nappes phréatiques.

Il existe par ailleurs des modèles de pompe à chaleur réversible, qui permettent à la fois de chauffer en hiver et de rafraîchir en été. Ces appareils offrent donc un véritable confort thermique tout au long de l’année.

A quelles aides les pompes à chaleur sont-elles éligibles ?

En raison de leur faible consommation électrique et du recours à des ressources énergétiques renouvelables, les pompes à chaleur permettent à leur utilisateur de bénéficier d’aides à la rénovation énergétique. C’est le cas des dispositifs suivants :

  • La prime CEE (certificats d’économies d’énergie) qui est versée par les grands distributeurs et fournisseurs d’énergie aux consommateurs finaux, particuliers comme entreprises.
  • Le dispositif MaPrimeRénov’, se déclinant depuis le 1er janvier 2022 avec MaPrimeRénov’ Sérénité pour les foyers modestes et très modestes.
  • L’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) qui permet d’emprunter jusqu’à 50 000 euros sans intérêts en fonction du nombre d’actions de rénovation accomplies.
  • La TVA à 5,5% qui s’applique notamment aux PAC air-air.
  • Les aides des collectivités territoriales, qui dépendent de l’emplacement du bâtiment concerné par les travaux.

Les aides mises en place par l’Etat visent à inciter les ménages français à rénover et à installer des équipements tels que les PAC. Cette 6ème Journée de la pompe à chaleur explore le potentiel de la filière dans la perspective d’améliorer les performances énergétiques du parc immobilier français.

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).