Lire la suite
Accueil > Actualités > Quelle isolation extérieure pour avoir droit aux aides ?

Quelle isolation extérieure pour avoir droit aux aides ?

25 Nov 22 Aides et subventions

Vos murs ainsi que votre toit sont responsables d’environ 25 % à 30 % de déperditions thermiques. Isoler votre logement va vous faire gagner en confort et vous faire réaliser des économies d’énergie !

Dans le cadre de vos rénovations énergétiques, l’État a mis en place différentes subventions dont vous pouvez bénéficier pour l’isolation des murs par l’extérieur.

Isolation des murs par l’extérieur

Les murs sont l’une principales sources de déperdition thermique au sein d’un logement. Réaliser une isolation des murs par l’extérieur vous permet de limiter les pertes de chaleur ainsi que les ponts thermiques.

De plus, réaliser une isolation des murs par l’extérieur vous permet de conserver l’inertie thermique des murs, ce qui veut dire qu’elle maintient sa capacité à accumuler ou à restituer rapidement les températures vers l’intérieur.

L’isolation par l’extérieur vous permet aussi de ne pas toucher aux surfaces habitables de votre logement contrairement aux opérations d’isolation des murs par l’intérieur.

Il existe différentes méthodes pour une isolation des murs par l’extérieur.

Voici quelques exemples :

  • Le bardage consiste dans un premier temps à fixer des montants au mur. Dans un second temps, il faut procéder à l’installation des panneaux isolants. Et pour finir, il s’agit de mettre en place des tasseaux à l’horizontale afin de garantir la pose du bardage. Vous pouvez opter pour différents matériaux tels que le bois, le métal et le composite.
  • L’isolation des murs extérieurs sous enduit consiste à viser ou à coller des panneaux isolants sur le mur pour par la suite, les recouvrir à l’aide d’un treillis d’homogénéisation afin de pouvoir appliquer un enduit de finition.
  • L’isolation à double mur consiste à fixer l’isolant sur la façade de votre logement. Ensuite, il faut procéder à la construction d’un second mur, où des encrages dotés de rondelles de maintien sont posés à intervalle régulier pour assurer l’unité des deux murs.

Isolation de la toiture par l’extérieur : deux méthodes

Le toit est responsable d’environ 30 % des déperditions thermique d’un logement. Il est donc intéressant de procéder à une isolation de votre toiture. A l’image de l’isolation des murs par l’extérieur, l’isolation de toiture par l’extérieur n’affecte pas la surface habitable de vos combles. Il existe diverses méthodes, par exemple :

  • Le sarking consiste à poser des panneaux isolant par l’extérieur. Le toit est alors rehaussé. Cette technique a prouvé sa performance face aux intempéries. Elle s’adapte à de nombreux types de toiture. À savoir que l’isolation est en continu donc elle évite au maximum les ponts thermiques et offre un bon confort en été comme en hiver.
  • L’installation de panneaux sandwichs porteurs consiste à viser les panneaux dans le sens de la pente de votre toiture. Ces panneaux possèdent un parement extérieur en acier profilé afin de garantir l’étanchéité. Ils restent légers et s’adaptent à des toitures en ardoise ou en tuile.

Si vous possédez un toit terrasse, il est fortement recommandé de réaliser une isolation par l’extérieur. En effet, l’isolation par l’intérieur augmente le risque de condensation. Il existe alors deux méthodes telles que l’isolation de toiture terrasse dite « inversée » ou en toiture chaude. Pour un côté plus esthétique, vous pouvez opter pour une toiture végétalisée.

 

L’isolation extérieur : Eligible aux subventions ?

MaPrimeRénov’ : pour tous ?

MaPrimeRénov’ anciennement CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Écologique) est proposé par l’ANAH. Pour bénéficier de cette aide, il n’y a pas de condition de revenu. De plus, elle peut être cumulée avec les autres aides de l’Etat. Vous avez la possibilité de faire une demande de MaPrimeRénov’ avec Économie d’Énergie !

La prime CEE : coup de pouce ouvert à tous ?

La prime CEE est une subvention mise en place par l’État afin de vous aider à financer vos projets en rénovation énergétique. Il s’agit d’une prime financée par les entreprises qui fournissent et/ou distribuent de l’énergie (les obligés). L’État a fixé aux obligés, des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Dans le cas d’une isolation par l’extérieur, vous devrez justifier d’une résistance thermique de l’isolant supérieur ou égal à 3,7 m² KW.

Les autres aides

Hormis MaPrimeRénov’ et la Prime CEE, vous pouvez avoir accès à d’autres aides telles que :

  • LA TVA réduite à 5,5 % sur l’achat de vos matériaux.
  • L’éco-PTZ : il vous permet de réaliser un prêt à taux 0 afin de vous aider à financer votre projet en rénovation énergétique.
  • Les aides locales: rapprochez-vous de votre collectivité territoriale afin de renseigner sur les aides possibles aides mise en place.

À noter que pour bénéficier de ces différentes aides, il faut faire appel à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ) Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur le lien de désabonnement contenu dans les emails. Pour en savoir plus sur vos droits, consultez notre notre politique de confidentialité .