Lire la suite
Accueil > Actualités > Faire des économies d’énergie en vacances ?

Faire des économies d’énergie en vacances ?

11 Août 21 Le groupe

Lors de vos vacances ou d’une absence prolongée, certains de vos appareils continuent à consommer de l’énergie. Alors pour éviter que la facture d’électricité ou d’eau n’augmente et réaliser des économies d’énergie, voici quelques conseils à suivre avant votre départ.

Vos appareils de chauffage et d’eau chaude sanitaire :

  • Le chauffage :

Si vous n’avez pas encore éteint votre système de chauffage à l’arrivée de l’été, pensez à le faire avant de partir pour éviter une consommation inutile. Eteindre votre chauffage, c’est aussi éviter que ce dernier ne se réactive en cas de baisse de température, pendant votre absence.

  • L’eau chaude sanitaire :

Si vous disposez d’un ballon d’eau chaude, inutile de le laisser allumer, vous n’en n’aurez pas l’utilité.

Si vous êtes équipé d’un chauffe-eau et en particulier d’un chauffe-eau à accumulation, il est recommandé de le couper pour éviter que l’appareil continue de chauffer l’eau stockée. Attention, avant d’éteindre votre chauffe-eau, si ce dernier possède une protection anti-corrosion (ACI), alors vous devez le laisser activé pour éviter la corrosion et la dégradation de l’appareil.

Un autre point à vérifier est la fermeture de votre arrivée d’eau principale, ce geste vous évitera de gérer une éventuelle fuite d’eau au retour de vos vacances.

Vos appareils électroniques :

Faites la chasse à tous les appareils électroniques qui restent en mode veille et qui pourraient donc être débranchés. Télévision, ordinateur, box wifi, réveil…Tous ces appareils qui restent en veille représentent une part certes faible de votre consommation d’électricité, mais qui peut être réduite.

En effet, selon les chiffres de l’Ademe, les appareils en veille représentent environ 50 W (Watts). Ainsi, si vous souhaitez faire des économies d’énergie, la suppression de cette consommation dite cachée vous permettra d’économiser environ 80€ par an.

Soyez aussi vigilant aux autres appareils qui restent inutilement branchés et qui sont donc toujours raccordés au secteur. En effet, les petits électroménagers peuvent eux aussi être débranchés, il s’agit, par exemple de votre cafetière, votre micro-onde, ou de votre grille-pain.

Pour éviter de tout débrancher, vous pouvez simplement couper votre électricité, à condition de ne pas posséder d’alarme, d’aquarium ou de tout autre système nécessitant de l’électricité durant votre absence.

Des économies d’énergie sur le long terme :

Si vous ne partez pas, cela peut être l’occasion de réaliser des travaux de rénovation énergétique dans votre logement. En effet, un logement mal isolé sera toujours l’une des raisons principales de déperditions thermiques et par conséquent la cause de facture d’énergie élevée.

Le petit plus ? Les travaux de rénovation apportent de la valeur à votre bien et donc un avantage au moment de la vente. En effet, depuis 2006, le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) est devenu obligatoire pour la vente ou la location d’un bien immobilier. Ce document attribue une note de A à G indiquant si le bâtiment est plus ou moins économique en terme d’énergie.

Pour réaliser vos travaux à moindre frais, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides : MaPrimeRénov’, l’Eco-ptz, Habiter Mieux Sérénité.

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).