Lire la suite
Accueil > Actualités > Energies renouvelables : des efforts insuffisants ?

Energies renouvelables : des efforts insuffisants ?

28 Oct 21 Environnement

À quelques jours de la COP 26, les prises de paroles concernant le climat se multiplient. C’est notamment, à l’occasion, de la semaine européenne de l’énergie durable (EU Sustainable energy week), qu’Ursula von der Leyen, présidente de la Commission Européenne a pu s’exprimer.

La part des énergies renouvelables dans l’Union Européenne:

En effet, la thématique de cette édition 2021 était la suivante : « Remodeler le système énergétique européen d’ici 2030 ». Ce sont donc les sujets autour des énergies renouvelables et de leurs utilisations au sein de l’Union Européenne qui étaient au cœur de l’événement.

Pour rappel, le secteur de l’énergie est l’un des secteurs les plus polluants en Union Européenne,  notamment à cause de la production et la consommation d’énergie, responsables à elles seules de 75% des émissions de gaz à effet de serre de l’UE. D’où la nécessité d’augmenter la part des énergies renouvelables au sein du mix énergétique européen.

Au-delà d’un impact environnemental plus faible, les énergies renouvelables possèdent aussi l’avantage de ne pas subir la fluctuation des prix et de réduire la dépendance de l’UE, vis-à-vis, des énergies fossiles.

Durant cette semaine de l’énergie durable, Ursula von der Leyen, en a ainsi profité pour souligner l’insuffisance des mesures actuelles pour limiter le réchauffement de la Terre à 1,5 degrés d’ici 2050.

De plus, selon Eurostat, office de statistique de l’Union Européenne, la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute au sein de l’Union Européenne s’élevait à 19,7% en 2019, contre 9,6%, en 2004. Malgré cette augmentation, Eurostat confirme dans son rapport intitulé : Sustainable development in the European Union — Monitoring report on progress towards the SDGs in an EU context (2021 edition); la nécessité pour les membres de l’Union européenne de mettre en place des actions rapides afin d’atteindre leurs objectifs.

En effet, l’European Green Deal ou Pacte vert pour l’Europe a fixé l’un des objectifs suivants : augmenter la part des énergies renouvelables en Union Européenne d’au moins 32% d’ici 2030.

À l’issue de cette semaine européenne de l’énergie durable, Ursula von der Leyen, souhaite que les discussions menées aboutissent à des engagements concrets lors de la COP 26 qui se tiendra du 1er au 12 novembre, à Glasgow.

Les énergies renouvelables dans le reste du monde :

En dehors de l’Union Européenne, d’autres pays sont également mis en cause pour leurs actions jugées encore trop faibles face au réchauffement climatique. Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, exhorte les dirigeants mondiaux à agir pour répondre à cette crise qu’il juge sans précédent.

La Chine, premier pays émetteur de gaz à émissions de serre, a de son côté déjà annoncé son attention d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2060. De plus, alors que le pays est encore dépendant en grande partie du charbon, la Chine s’engage, dans un même temps, à un objectif de 80% d’énergies renouvelables.

Il en va de même pour l’Arabie Saoudite qui a également exprimé sa volonté de parvenir à la neutralité carbone à l’horizon 2060, sans toutefois abandonner ses activités pétrolières, essentielles à l’économie du pays.

Mais d’autres pays restent silencieux concernant leurs engagements en matière de neutralité carbone, c’est le cas de l’Inde, deuxième producteur mondial de charbon, dont les annonces se font attendre.

La semaine européenne de l’énergie durable touchant à sa fin, l’attention se tourne à présent vers les 197 signataires de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC). En effet, reste à présent à savoir s’ils parviendront à définir des mesures suffisantes pour limiter le réchauffement de la Terre à +2°C d’ici 2050 par rapport à 1990.

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).