Lire la suite
Accueil > Actualités > En tant que locataire, avez-vous droit aux aides à la rénovation énergétique ?

En tant que locataire, avez-vous droit aux aides à la rénovation énergétique ?

21 Juin 22 Aides et subventions

Plusieurs aides existent pour financer la réalisation de travaux de rénovation énergétique, Economie d’Energie vous en dit plus sur les aides disponibles pour les locataires.

Quels travaux doivent être réalisés par les locataires ?

Le locataire peut être amené à s’occuper de l’entretien des équipements ainsi que de l’installation de nouveaux appareils, tels que les radiateurs, la chaudière ou encore la ventilation. En revanche, les travaux plus importants comme la réparation, le remplacement d’équipement et les travaux d’isolation thermique sont uniquement à la charge du propriétaire. Il faut noter que rien n’oblige le propriétaire à réaliser des travaux, il peut donc être judicieux pour le locataire de faire une demande de travaux pour améliorer son confort.

Ainsi tout comme les propriétaires, les locataires sont en mesure de bénéficier d’aides financières dans le cadre de travaux de rénovation énergétique.

 Plusieurs conditions doivent cependant être respectées :

  • Le locataire ne peut pas débuter de travaux sans avoir reçu l’accord du propriétaire. L’accord entre le propriétaire et le locataire pour la réalisation des travaux. Le type de travaux, le montant ainsi que la durée des travaux doivent être défini ensemble.
  • Les travaux doivent être effectués dans le logement du locataire ou dans les parties communes d’un appartement.

Quelles sont les aides financières pour les locataires ?

Dans le cas où, le locataire réussi à convaincre son propriétaire de réaliser des travaux de rénovation énergétique, alors le propriétaire peut bénéficier de plusieurs aides, tels que : la prime énergie, MaPrimeRénov’, l’Eco prêt à taux zéro (éco PTZ), la TVA à 5,5%, les aides locales… Cependant, après avoir obtenu l’accord de son propriétaire, si le locataire décide de financer lui-même les travaux, il ne pourra profiter que des aides suivantes :

  • La prime énergie ou prime CEE
  • La TVA à 5,5%

Un locataire peut-il obliger son propriétaire à la réalisation de travaux ?

Un locataire ne peut pas obliger son propriétaire à effectuer des travaux de performance énergétique, sauf si le logement ne répond pas aux normes définies par la loi. En effet, si le logement présent un fort taux d’humidité, qu’il ne dispose pas d’appareil de chauffage ou qu’il représente un risque au niveau de l’électricité, alors le locataire est en droit d’exiger la réalisation de travaux.

Cependant, à partir de janvier 2023, les propriétaires auront l’interdiction de louer des logements classés G sur le DPE. Il s’agit plus particulièrement des logements dont la consommation est supérieure à 450kW par mètres carrés sur une année. Puis en 2028, les logements classés F seront interdits à la location, enfin en 2034, ce sont les logements classés E qui seront concernés.

Ainsi, les locataires pourront obliger leur propriétaire à effectuer des travaux de rénovation énergétique pour remettre le logement aux normes de la location.

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).