Lire la suite
Accueil > Agir pour l'environnement > Les éco-gestes > Récupérer l’eau de pluie

Récupérer l’eau de pluie

01 Sep 20 À la maison

Saviez-vous que récupérer l’eau de pluie pouvait permettre d’économiser jusqu’à 50% de sa facture d’eau annuelle ? Un chiffre pareil laisse songeur, et pourtant, il est véridique. Si vous souhaitez réaliser des économies d’eau, et faire un geste pour la planète, il peut être intéressant de penser a installer un récupérateur d’eau. Quel intérêt pour le recyclage d’eau en maison individuelle ? Quelle utilisation pour l’eau de pluie ? Comment installer un récupérateur ? On vous explique tout sur la récupération d’eau de pluie.

Pourquoi installer un récupérateur d’eau de pluie ?

Il existe diverses raisons pour lesquelles on peut installer un récupérateur d’eau de pluie. Néanmoins, deux arguments complémentaires reviennent le plus souvent : elles sont liées aux économies et à l’écologie. L’eau est en effet une denrée qui se raréfie sur terre : 1/4 de la population mondiale n’y a pas accès faute d’infrastructures, et 1/5 vit dans des zones arides. De plus, la facture d’eau peut parfois déconcerter par son montant élevé.

Voilà deux raisons amplement suffisantes de procéder à l’installation d’un récupérateur d’eau de pluie. Cependant, nous avons listé pour vous les différents usages de l’eau de pluie dans un foyer.

 

Quelle utilisation pour l’eau de pluie ?

Pour les foyers disposant d’un jardin, l’eau de pluie représente une économie certaine rien que pour l’arrosage des plantes. On utilise en moyenne 17 litres d’eau pour arroser un seul mètre carré dans son jardin. Le calcul est rapide lorsque l’on dispose d’un jardin de 300, 500, voire 1000 mètres carrés. À environ 3€ du mètre cube, on saisit tout de suite l’intérêt d’installer un récupérateur d’eau ! Les usages de l’eau en extérieur ne se limitent pas à l’arrosage, et on peut également penser à remettre à niveau sa piscine (dont l’eau s’évapore facilement), et à nettoyer sa voiture, en économisant ainsi presque 200 litres d’eau.

Néanmoins, les jardiniers ne sont pas les seuls à qui peut profiter le recyclage d’eau en maison individuelle, puisque l’eau peut également être utilisée pour des usages intérieurs, tels que la chasse d’eau des toilettes, qui représente environ un quart, au total, de notre consommation d’eau globale. Aussi, créer un circuit permettant de réutiliser l’eau issue du récupérateur d’eau de pluie, peut constituer une sacrée économie. L’eau de pluie peut aussi servir à nettoyer les sols ou certains types de linge.

 

Comment installer un récupérateur d’eau de pluie : pompe immergée, filtre, cuve ?

Il vous faut tout d’abord choisir le modèle de récupérateur qui convient à vos besoins, selon l’espace à disposition, la contenance en mètres cubes souhaitée. Il existe différents types de récupérateurs d’eau pour divers usages. On compte les conteneurs, les citernes, ou les récupérateurs verticaux. Chacun se situe dans une gamme de prix spécifique.

Une fois le format du récupérateur choisi, vous devez l’installer sur une surface plane, à proximité d’une gouttière, et le raccorder à la maison ou au jardin grâce à un tuyau. Percez ensuite la cuve, en bas du récupérateur, qui va vous servir à l’eau de pluie, et raccordez-y un robinet.

 

Renseignez-vous auprès de votre commune pour connaître les aides

Certaines communes subventionnent en partie ou en totalité l’achat et l’installation d’un récupérateur d’eau de pluie, afin de soutenir le recyclage d’eau en maison individuelle. Renseignez-vous auprès de la municipalité.

 

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).