Lire la suite
Accueil > Agir pour l'environnement > Les éco-gestes > Bien entretenir et utiliser son compost

Bien entretenir et utiliser son compost

01 Sep 20 À la maison

Vous avez des bacs à compost dans votre jardin, un ou plusieurs tas plus ou moins organisés ? Vous avez fait le plus gros du travail. On vous explique ici les gestes clés pour obtenir un compost de bonne qualité et les différentes manières de l’utiliser. Apprenez à entretenir votre compost !

Pendant le processus de compostage, les règles de base à respecter

Brasser et mélanger les déchets organiques facilite l’aération, évite le pourrissement et favorise également la régularité de la transformation dans toutes les zones du tas pour obtenir un compost de qualité homogène.

Aérer permet le développement des micro-organismes. Ce facteur est donc essentiel puisque le compostage est un processus aérobie. On estime que l’air devrait occuper au moins 50% du volume du tas.

Humidifier permet d’alimenter les micro-organismes et donc de continuer le processus de fermentation des déchets.

Fin du compostage

Au bout de 4 à 8 mois votre compost est prêt à être utilisé. Il est homogène, de couleur sombre, s’émiette facilement et a une bonne odeur d’humus. Tamisez-le pour éliminer les matières qui ne sont pas entièrement décomposées. Celles-ci peuvent faire un bon paillage ou être remises dans le composteur pour finir leur décomposition. De plus, n’oubliez pas de garder du compost pour le mélanger à la nouvelle préparation.

Valorisation

Avant maturité

Disposer le compost en paillage sur la terre, au pied des arbres ou sur des cultures déjà avancées.

A maturité

On peut utiliser le compost de 3 manières différentes :

Comme amendement organique :
Épandre le compost en couches minces (1 à 5 litres par m²), puis l’incorporer au sol superficiellement par binage (sur 5 à 15 centimètres) ;

Comme support de culture : Incorporer de la terre à votre compost. En effet, il faut éviter de semer ou de planter directement dans le compost, la majorité des plantes ne le supporte pas ;
Pour les plantes d’intérieurs : Préparer un mélange avec 1/3 compost, 1/3 terre et 1/3 sable pour le rempotage de vos plantes.

Vous voilà avec toutes les clés en main pour entretenir votre compost !

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).