Lire la suite
Accueil > Actualités > Earth Day 2022 : le Jour de la Terre et ses mobilisations

Earth Day 2022 : le Jour de la Terre et ses mobilisations

22 Avr 22 Environnement

Ce 22 avril marque la 52ème édition d’Earth Day en 2022. Le Jour de la Terre est une journée de mobilisation au sein de nombreux pays, dont la France.

Qui a créé la Journée de la Terre ?

La Journée de la Terre a été créée le 22 avril 1970 aux Etats-Unis avec l’émergence d’un mouvement étudiant alors poussé par le sénateur du Wisconsin. Depuis, ce jour est devenu l’un des plus grands événements environnementaux à travers le monde.

En France, l’association s’étend notamment dans l’Hexagone avec la création de « Jour de la Terre France » et marque l’expansion internationale du mouvement. Par ailleurs, depuis 2015, les branches françaises et québécoises se sont associées afin de pousser la dynamique francophone.

Pourquoi célèbre-t-on Earth Day 2022 le 22 avril ?

Earth Day 2022 est célébré le 22 avril, comme les années précédentes, car c’est à cette date que sa toute première édition a vu le jour il y a plus de 50 ans.

Quel est le but du Jour de la Terre ?

Le but du Jour de la Terre est de se sensibiliser les habitants de tous les pays concernés, à l’échelle individuelle et collective, aux problèmes environnementaux qui touchent la planète. L’objectif est de susciter des gestes et des réflexes en faveur d’une meilleure protection de l’environnement.

Qui organise Earth Day 2022 en France ?

C’est le Geres (groupement pour l’exploitation rationnelle de l’énergie solaire) qui organise et recense l’ensemble des activités et des démarches de sensibilisation mises en œuvre à l’occasion du Earth Day 2022. Cette 52ème édition retourne à son format initial après deux années marquées par la crise sanitaire et les confinements.

Marqué par la publication récente du dernier volet du rapport du GIEC, Earth Day 2022 appelle à l’action et l’engagement citoyen comme remèdes contre l’éco-anxiété. C’est dans ce sens que vont les diverses mobilisations et activités recensées par le Geres à cette occasion.

Des gestes quotidiens et des engagements à long terme

Parmi les bons réflexes à adopter individuellement afin de mieux protéger l’environnement, on peut citer le tri des déchets, la diminution du chauffage des pièces inoccupées, la mise en place d’ampoules LED moins énergivores pour l’éclairage, ou encore la préférence des circuits courts et locaux.

A plus long terme, les travaux de rénovation énergétique favorisent les gains énergétiques et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Pour l’occupant du bâtiment concerné, c’est aussi l’assurance d’un meilleur confort thermique. Et un certain nombre d’opérations permettent de bénéficier d’aides à la rénovation énergétique :

  • L’isolation thermique, qui permet de limiter les déperditions de chaleur au niveau du toit, des murs ou encore des planchers bas.
  • L’installation d’un appareil de chauffage performant (chaudière à condensation) et/ou d’un chauffage aux énergies renouvelables (pompes à chaleur, chaudière biomasse) qui permettent de faire des économies d’énergie.
  • Une production d’eau chaude sanitaire plus efficace, grâce à des chaudières ou des chauffe-eaux performants.
  • La mise en place d’un système de ventilation efficace pour contribuer à l’isolation (en limitant l’ouverture des fenêtres), purifier l’air ambiant et réduire les dégradations subies par le bâtiment.
  • L’installation d’un système de climatisation peu énergivore afin que le confort thermique soit égal tout au long de l’année, aussi bien en été qu’en hiver.

Grâce à des dispositifs tels que MaPrimeRénov’ ou la prime énergie, les ménages et les entreprises françaises ont la possibilité de rénover leurs bâtiments en réduisant leur reste à charge. Les économies d’énergie réalisées permettent à terme de compenser ce reste à charge, tout en réduisant leur empreinte énergétique et environnementale.

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).