Lire la suite
Accueil > Actualités > Comment réguler les températures de son logement ou de son local professionnel ?

Comment réguler les températures de son logement ou de son local professionnel ?

22 Juil 22 Rénovation énergétique

Pourquoi réguler la température ?

En hiver comme en été, la régulation des températures au sein de votre maison ainsi que de votre lieu de travail possède des avantages multiples. L’un des principaux avantages est l’optimisation de votre consommation d’énergie. En effet, la régulation de la température évite la surconsommation d’énergie. On estime que diminuer la température de son système de chauffage d’un degré peut représenter jusqu’à 7% d’économie d’énergie.

Pour diminuer votre consommation d’énergie et réduire le montant de vos factures, il est ainsi fortement recommandé de déterminer une température en fonction de :

  • La pièce et de son utilité,
  • Le temps de présence dans la pièce,
  • Les conditions météorologiques.

De manière générale, une température de 20°C est conseillée, en journée, si vous êtes présent à votre domicile. Cependant, en cas d’absence prolongée, la température peut alors être programmée à 16°C. En soirée, vous pouvez conserver la température de votre thermostat à 16°C pour les chambres et éteindre le chauffage dans les pièces à vivre, comme la cuisine et le salon.

Ce type de programmation est possible grâce à l’utilisation de thermostat programmable ou de robinet thermostatique, disponible sur une majorité des appareils de chauffage et de climatisation. La présence de ces régulateurs permet ainsi de maintenir la température souhaitée. Vous pouvez ainsi définir à l’avance la température que vous désirez, selon les heures de la journée et les jours de la semaine. L’utilisation d’un régulateur peut ainsi permettre jusqu’à 15% d’économie d’énergie.

Tout comme votre habitation, la consommation énergétique de votre local professionnel peut elle aussi être optimisée. En effet, il est recommandé d’adapter l’utilisation de vos appareils de chauffage et de climatisation, en fonction des critères suivants :

  • Les heures où les collaborateurs sont présents au sein du local : le système de chauffage ou de climatisation doit démarrer et s’arrêter, en fonction de l’arrivée et du départ des salariés.
  • Le type d’activité de vos collaborateurs : si le travail ne nécessite pas d’effort physique, la température peut être réglée entre 20 et 22°C. En revanche si les salariés sont amenés à être en mouvement alors la température peut être baissé aux alentours de 17 à 14°C, selon l’intensité de l’activité physique.

Quelles sont les autres solutions pour optimiser la température ?

Pour profiter d’un confort maximum, il est nécessaire que le logement ou le bâtiment soit correctement isolé pour faire aux variations de température, tout au long de l’année. En effet, en cas de mauvaise isolation au niveau de la toiture, des murs, du plancher ou des fenêtres, la température du logement sera perturbée par les températures extérieures et l’efficacité des appareils de régulation sera réduite.

Bon à savoir : dans le cadre de la transition énergétique, les ménages peuvent profiter d’aides financières dans la réalisation de leurs projets de rénovation énergétique.

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).