Lire la suite
Accueil > Actualités > Climat : la France a 3 mois pour prouver au Conseil d'Etat qu'elle respecte ses engagements

Climat : la France a 3 mois pour prouver au Conseil d’Etat qu’elle respecte ses engagements

20 Nov 20 Environnement

La décision est qualifiée d’historique. Le Conseil d’Etat a donné 3 mois au gouvernement pour justifier que ses objectifs 2030 de réduction des émissions CO2 pourront bien être respectés. Une décision plus contraignante que ce qui se fait ordinairement autour du climat et des Accords de Paris.

Les ONG et activistes climatiques sont nombreux à se réjouir d’une décision « historique ». Il est vrai que dans le milieu, on est plus habitué à des engagements purement déclaratifs ; plus rarement à des obligations vérifiées par un juge.

Le 19 novembre 2020, le Conseil d’Etat a officiellement demandé au gouvernement français de fournir les preuves qu’il respecte sa trajectoire de réduction des émissions de CO2 pour atteindre les objectifs climat fixés pour 2030. Le tout dans un délai de 3 mois. En cause : des retards et des reports des objectifs annuels, qui compromettent leur réalisation.

 

Le Conseil d’Etat, c’est quoi ?

Le Conseil d’Etat, c’est une institution qui aide à faire les lois. Entre autre, il vérifie que les projets de lois préparés par le gouvernement respectent la Constitution et le droit européen. Egalement, qu’elles soient bien applicables. Le Conseil d’Etat sert aussi à juger des potentiels litiges entre les citoyens et l’administration.

De fait, la décision du 19 novembre 2020 fait suite à une saisie du Conseil d’Etat par des citoyens, les habitants de Grande-Synthe, dans le Nord de la France.

le conseil d'etat demande au gouvernement de justifier son action climatique

À l’origine : une demande des habitants de Grande-Synthe

En 2018, les habitants de Grande-Synthe, inquiets pour le futur de leur commune, demandent au gouvernement français de prendre des mesures supplémentaires pour respecter les Accords de Paris. Le Gouvernement refuse. Saisi par Grande-Synthe en janvier 2019, le Conseil d’Etat juge que sa requête est recevable. Le Conseil d’Etat précise que « la commune littorale est particulièrement exposée aux effets du changement climatique ».

Le Conseil d’État demande désormais au Gouvernement de prouver que son refus de prendre des mesures climatiques supplémentaires n’est pas en contradiction avec le respect de ses objectifs pour 2030.

"Le Conseil d’Etat relève que si la France s’est engagée à réduire ses émissions de 40 % d’ici à 2030, elle a, au cours des dernières années, régulièrement dépassé les plafonds d’émissions qu’elle s’était fixée et que le décret du 21 avril 2020 a reporté l’essentiel des efforts de réduction après 2020".

Article du Conseil d'Etat du 19 novembre 2020

Ce que ça change pour le climat

Le gouvernement doit, pour la première fois, rendre des comptes. Son action est vérifiée par un juge. Si les justifications ne sont pas fournies ou ne sont pas suffisantes, le Conseil d’Etat pourra annuler le refus du gouvernement de prendre des mesures supplémentaires pour respecter les engagements climatiques.

« Historique »

Interrogée par le journal Le Monde, Corinne Lepage, ancienne ministre de l’Environnement et avocate de Grande-Synthe, explique en quoi cette décision est « historique ». « Désormais, on passe à une obligation de résultats, et pas seulement de moyens, en matière de lutte contre le changement climatique ».

Cette obligation de preuves ressemble beaucoup à une décision de justice contraignante. Or, les législations contraignantes sont rarissimes concernant les objectifs climatiques nationaux.

Le gouvernement est aujourd’hui poussé dans ses retranchements. L’écart entre objectifs annoncés et trajectoire réelle de réduction des émissions devient un vrai problème à régler.

Retrouvez l’article du Conseil d’Etat concernant cette décision.

Réalisez vos travaux dès 1 €

Bénéficiez d’une prime énergie accessible à tous pour vos projets énergétiques les plus efficaces : isolation des combles perdus, isolation des planchers bas ou changement de chaudière.

Avec La Poste, réalisez vos travaux en toute sérénité.

En savoir plus
Action habitat travaux prime énergie CEE Coup de pouce

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).