Lire la suite
Accueil > Actualités > Chauffage en hiver : anticipez l’arrivée du froid !

Chauffage en hiver : anticipez l’arrivée du froid !

20 Oct 21 Rénovation énergétique

Les températures chutent et les intempéries se font plus fréquentes : l’automne glisse doucement vers la saison froide ! Alors, comment optimiser son système de chauffage en hiver ? On vous donne quelques pistes de réflexion.

Comment faire des économies de chauffage en hiver ?

Certains bons réflexes peuvent être adoptés rapidement afin d’améliorer la manière de se chauffer lorsque les températures diminuent.

Comment régler son chauffage en hiver pour consommer moins ?

L’Ademe (agence de la transition écologique) estime que réduire ne serait-ce que d’1°C votre thermostat vous permet de diminuer votre consommation énergétique de 7%. Vous pouvez chauffer à environ 19°C dans vos pièces de vie, à 22°C lorsque vous utilisez la salle de bain, et autour de 17°C dans vos chambres à coucher. Pensez également à diminuer légèrement ces températures lorsque vous vous absentez.

Vous pouvez par exemple installer un robinet thermostatique sur vos radiateurs afin d’optimiser votre chauffage en hiver. Ces derniers pourront ainsi adapter leur diffusion de chaleur en fonction des variations de température conditionnées par l’extérieur du bâtiment. Certaines aides à la rénovation énergétique s’appliquent pour l’installation de robinets thermostatiques.

L’entretien de chaudière et des radiateurs

Il est obligatoire de réaliser l’entretien d’une chaudière chaque année. Si vous avez installé ce type d’appareil, cette obligation peut vous permettre de limiter les pannes hivernales qui risquent autrement de vous mettre dans l’embarras lorsque les températures chutent ! N’hésitez pas non plus à faire la maintenance de vos radiateurs (purge et dépoussiérage) pour vous assurer une diffusion homogène de la chaleur dans chaque pièce.

Des travaux de rénovation énergétique rapides pour votre chauffage en hiver

Pressé par le temps ? Certains travaux de travaux de rénovation énergétique peuvent s’effectuer plus rapidement que d’autres. C’est le cas par exemple de l’isolation de plancher bas, qui toujours selon l’Ademe est responsable de 7 à 10% des déperditions thermiques au sein d’un bâtiment. Vous parviendrez ainsi à limiter le montant de vos factures d’énergie. L’une des méthodes pour cela est l’isolation de plafond du sous-sol.

Courants d’air, changement de fenêtres et parois vitrées

Surtout lorsque vous faites tourner votre chauffage en hiver, évitez de trop ouvrir vos fenêtres et veillez à limiter les courants d’air ! Pour aérer votre logement ou votre local professionnel, préférez par exemple l’installation d’une VMC (ventilation mécanique contrôlée) qui vous permettra d’expulser l’air pollué à l’extérieur et de récupérer l’air sain de l’extérieur en limitant les déperditions de chaleur.

Vous pouvez par ailleurs bénéficier d’aides et d’une prime pour la rénovation de fenêtre au sein de votre bâtiment. Les parois vitrées étant responsable de jusqu’à 15% des pertes de chaleur, il s’agit d’une option à ne pas négliger !

Procurez-vous un chauffage d’appoint

Votre chauffage en hiver peut ne pas suffire en l’état. Lorsque les températures tombent très bas, il peut donc s’avérer judicieux d’opter pour un chauffage d’appoint ! Certaines solutions, comme le poêle à bois, peuvent s’avérer très efficaces. A noter que vous pouvez également bénéficier d’aides et d’une prime pour votre poêle à bois bûches ou pour votre poêle à granulés disposant du label Flamme Verte.

La rénovation énergétique pour votre bâtiment

Vous pouvez également anticiper l’arrivée du froid en réalisant des travaux de rénovation énergétique plus conséquents :

N’hésitez pas à parcourir les guides d’Economie d’Energie pour en savoir plus, notamment sur les aides pour les travaux de votre maison ou de votre local professionnel !

Articles similaires

Les derniers éco-gestes

Newsletter

Transition écologique, rénovation énergétique, marché de l'énergie... On vous tient informé de l'actu clé (sans vous spammer, promis, pas plus d'un e-mail par mois ! ).