Connectez-vous

×
Vous êtes ici : Accueil » Je compare les énergies » Les énergies traditionnelles » Le Charbon
Isolez vos combles pour 1€ !

Le Charbon

Le charbon est une roche fossile, extraite de mines souterraines ou à ciel ouvert, que l'on brûle pour produire de l'énergie. Energie essentielle de la révolution industrielle du XIXe siècle, le charbon est aujourd'hui largement détrônée en France par le pétrole et le gaz.

 
Présentation 
Le charbon "de terre" – à ne pas confondre avec le charbon de bois, résidu de bois brûlé – est un combustible fossile (comme le pétrole ou le gaz naturel) que l’on brûle pour produire de l’énergie dite fossile. 
 
Parmi les charbons, on distingue :
 
    • la tourbe, remplie d’eau et mauvais combustible
    • le lignite, plus compact et combustible moyen
    • et la houille, reine des charbons

Largement détrôné par le pétrole et le gaz du fait de son coût d’extraction, des rejets polluants dans l’atmosphère, et de l’incapacité à l’utiliser comme carburant, le charbon a vu sa consommation dans notre pays baisser de manière constante depuis 25 ans.
 
Son extraction, qui a diminué parallèlement, s’est complètement arrêtée en 2004.
En Allemagne, en Chine, aux États-Unis et en Russie, le charbon représente encore une source d’énergie importante et bon marché.
Des technologies nouvelles, qui combinent un rendement énergétique plus élevé et un moindre impact sur l’environnement, devraient faciliter l’exploitation du charbon à des fins énergétiques. C’est un enjeu technologique majeur.


Impact environnemental
L'extraction du charbon dans les mines peut affecter la faune et la flore. Certaines mines utilisent l’eau des rivières voisines pour l’exploitation du charbon, il en résulte une forte pollution de l'eau.
 
Il existe néanmoins des technologies d'extraction du charbon plus propres.
La combustion du charbon est particulièrement polluante, plus que d’autres énergies fossiles. Au cours de la pyrolyse, le charbon émet des particules volatiles dangereuses : benzène et ses dérivés aromatiques (notamment le benzo[a]pyrène), goudrons, dérivés du phénol comme les dioxines…). Lorsque le charbon se met à brûler, il émet des oxydes de soufre et d'azote qui acidifie l'air, ainsi que des suies et d'autres éléments toxiques comme le cadmium, l'arsenic ou le mercure. Le charbon étant formé majoritairement de carbone, il rejette également énormément de dioxyde de carbone (gaz à effet de serre).
L'OMS estime que plus de 1,3 million de personnes meurent chaque année des suites de problèmes respiratoires causés par des combustibles solides.
 
 
Avantages
 
    • prix compétitif et stable
    • abondance (gisements dans le monde entier)
    • sécurité d'approvisionnement
    • produit physiquement stable

Inconvénients
 
    • Énergie non-renouvelable et coûteuse à l’extraction
    • Energie fossile polluante
    • Sa combustion accroit l’effet de serre


Processus


processus de fabrication du charbon

Dans un premier temps, le charbon est extrait des mines à ciel ouvert ou souterraines. Il est ensuite transporté vers une usine afin d’être transformé pour être utilisé comme énergie de chauffage ou pour l’industrie. 

Image: 

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'Énergie et participez aux débats.



Connectez-vous

Saisissez votre nom d'utilisateur pour economiedenergie.fr.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.

×

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'énergie et participez aux débats.