Connectez-vous

×
Vous êtes ici : Accueil » J'agis : les Eco-gestes » Le recyclage des déchets » Les différents types de déchets
Isolez vos combles pour 1€ !

Les différents types de déchets

économie d'énergie les différents types d'énergie Les déchets peuvent être classés selon leur origine (agricoles, municipaux, industriels, des activités de soins) ou selon la typologie comme ci-dessous (compostables ou biodégradables, inertes, recyclables, ultimes ou dangereux).

 
LES DECHETS Biodégradables

Ils correspondent aux :
 
    • Déchets de jardin qui sont produits par les collectivités, les sociétés privées d'entretien des espaces verts et les particuliers
    • Déchets alimentaires ou « eaux grasses » qui sont issus essentiellement des métiers de la restauration et de l’industrie agro-alimentaire
    • Déchets de maison qui sont produits par les particuliers
 

Déchets compostables
Déchets de cuisine Déchets de jardin Déchets de maison
Epluchures Gazon tondu Cendre de bois
Fruits et légumes abîmés Feuilles exemptes de maladie Sciure et copeaux de bois
Coquilles d'oeuf Fumiers d'animaux Papier journal
Marc de café, de raisin Paille de blé ou autre Bouquets fânés
Filtres en papier Pousses vertes Mouchoirs en papier
Sachets de thé Fonds de pots de fleur Essuie-tout et Papiers WC
Couenne de jambon Ortie entière avant floraison Tissus en fibre naturelle
Graine set fânes de légumes Déchets ligneux : branche, taille Litière animale sans déjection
Croûtes de fromage Fleurs fânées Plantes d'intérieur
Coques de noisette, noix Feuilles Papiers et cartons souillés
Algues marines Mauvaises herbes Cartons épais
Pain Tonte de moutons, plumes naturelles
Restes alimentaires divers Aiguilles de conifères
Noyaux, os


 
Les déchets inertes
 
économie d'énergie les déchets inertes
 
Les déchets inertes sont des déchets qui ne se décomposent pas, ne brûlent pas et ne produisent aucune autre réaction physique, chimique ou biologique de nature à nuire à l’environnement. Ils ne sont pas biodégradables et ne se détériorent pas au contact d'autres matières.
Ils proviennent principalement des filières du bâtiment et des travaux publics.
 
Dans le secteur du bâtiment, on distingue les déchets issus des activités de construction, de rénovation, de démolition (béton, briques, tuiles, céramiques, carrelage…) ainsi que des activités liées à la réalisation et à l'entretien d'ouvrages publics (routes, ponts, réseaux…). Dans le secteur des travaux publics, les déchets inertes correspondent principalement à des déchets minéraux issus de la démolition d'ouvrages d'art et de génie civil mais également à des cailloux et de la terre.
 
On peut aussi ajouter les déchets liés aux activités routières (enrobés goudronnés, bitumineux, aimantés, avec ou sans métaux lourds...) et aux travaux de voirie (déblais de tranchées, de bordures de trottoirs, de pavés...).
 
 
Les déchets recyclables
 
économie d'énergie déchets recyclables
 
Un déchet recyclable est un matériau que l'on peut techniquement recycler. Pour qu‘un déchet soit recyclé, il faut qu'il soit récupéré dans le cadre d’une collecte de tri sélectif. Un objet recyclable n'est donc pas forcément recyclé.
 
Il existe plusieurs catégories d’objets recyclables pouvant servir à fabriquer de nouveaux produits :
 
    • Les déchets ménagers et assimilés sont surtout produits par les ménages, les commerçants, les artisans, les entreprises, les industries, etc… Il s’agit de produits non dangereux ni polluants tels que : le verre, les métaux, les papiers, les plastiques ou encore les matières organiques… Ces déchets sont récoltés et triés par les particuliers dans des conteneurs spécifiques à chaque type de déchet (conteneurs bleu, jaune, vert et gris).
    • Les DIB (Déchets Industriels Banals) correspondent quant à eux aux déchets des entreprises du BTP non dangereux. Ils sont aussi appelés "déchets assimilés aux déchets ménagers"
    • Les DBEC (Déchets Banals des Entreprises du Commerce) sont également assimilables aux déchets ménagers par leur caractère non toxique. Ils proviennent des filières industrielles, commerciales, artisanales ou de services et dont les producteurs ne sont pas les ménages. Ils comprennent des produits et déchets connexes à la filière bois, des déchets communs aux entreprises (emballages, déchets de bureaux, papiers, cartons, etc...) et de déchets spécifiques à une activité (chutes, déchets de fabrication, etc...)



Les déchets ultimes
 
Economie d’énergie les déchets ultimes 
Un déchet ultime est défini comme n’étant plus susceptible d’être traité dans les conditions techniques et économiques appartenant au processus de valorisation du déchet ou de réduction de son caractère polluant ou dangereux. La notion de déchet ultime n’est pas fonction de ses caractéristiques physico-chimiques mais plutôt du système de collecte et de traitement auquel il appartient.
 


Les déchets dangereux

les déchets dangereux economie d'énergie
 
Un déchet dangereux présente une ou plusieurs des caractéristiques suivantes : explosif, comburant, inflammable, irritant, nocif, toxique, cancérogène, infectieux, corrosif, mutagène, …
 
Les catégories de déchets dangereux


Les DTQD (Déchets Toxiques en Quantités Dispersées)

économie d'énergie pile batterie
 
Les DTQD produits en petites quantités par les ménages, les commerçants ou les PME qui sont chargés de les faire éliminer ou valoriser dans les installations classées pour la protection de l’environnement. On distingue deux sortes de DTQD :
 
    • Solides : déchets banals souillés, piles, batteries usagées, résidus de peinture, …
    • Liquides : produits de coiffure, lessives et détergents, eau de javel, aérosols, huiles de vidange, liquides de frein, de refroidissement, huiles de coupe, solvants, encres, révélateurs et fixateurs photos, …

Les piles et batteries usagées peuvent être rapportées auprès de tout vendeur de piles, mais aussi dans certains lieux publics qui disposent parfois de conteneurs spécifiques pour cette collecte. L'intérêt de la valorisation des piles et des accumulateurs réside dans la réutilisation de métaux comme le zinc, le plomb, le nickel, le cadmium, ...
 
Les DIS (Déchets Industriels Spéciaux) 

économie d'énergie baril de pétrole

Les DIS correspondent aux déchets produits par les entreprises ainsi que les déchets spéciaux produits par les hôpitaux, les laboratoires et les agriculteurs. On peut les classer en trois catégories :
 
    • Les déchets organiques : solvants, hydrocarbures, boues, …
    • Les déchets minéraux liquides et semi liquides : bains de traitement de surface, acides, ...
    • Les déchets minéraux solides : cendres, mâchefers, laitiers, ...


Les DEEE (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques)

écran plat économie d'énergie
 
Les DEEE sont composés de téléphones portables, de télévisions, d’ordinateurs et de tout appareil électroménager, …
 
Les DMS (Déchets Ménagers Spéciaux) 

économie d'énergie médicament
 
Les DMS sont séparés des déchets ménagers à cause de leur caractère toxique nuisible pour l’homme. Ils peuvent être assimilés aux DTQD car ils comprennent des produits tels que : aérosols, acides, ammoniaque, métaux lourds, piles, les médicaments non utilisés (MNU), les produits électroniques et électriques en fin de vie (PEEFV), les produits phytosanitaires, … En ce qui concerne les DMS, il est à noter l'existence de quelques organismes spécialisés dans leur récolte :
 
    • Piles et batteries usagées : Batribox
    • Médicaments : Cyclamed
    • Huiles usagées : PEEFV



Image: 

Le recyclage des déchets

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'Énergie et participez aux débats.



Connectez-vous

Saisissez votre nom d'utilisateur pour economiedenergie.fr.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.

×

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'énergie et participez aux débats.