Connectez-vous

×
Vous êtes ici : Accueil » J'agis : les Eco-gestes » Ayez les bons réflexes! » L'air
Isolez vos combles pour 1€ !

L'air

ventilateur économie d'énergie Nous commençons à nous rendre compte que nous passons la majorité de notre temps à l'intérieur d'un espace bâti, maison, appartement, bureaux, etc., où la pollution moderne s'invite. Pire, celle-ci est souvent plus importante à l'intérieur de nos habitats qu'à l'extérieur.

Une impulsion nationale

Les pouvoirs publics en créant l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur (O.Q.A.I.) ont commencé à se pencher sur la mauvaise qualité de l’air ambiant intérieur. Ainsi la campagne de mesure menées de 2003 à 2005 sur un parc significatif de 567 logements dans 74 villes françaises a révélé la présence dans des proportions variables mais non négligeable de plus d'une trentaine de polluants.

Certes, la qualité de l’air représente une des 14 cibles proposée dans le cadre de la démarche Haute Qualité Environnementale (H.Q.E. ® ) lors d’une opération de construction. Mais en réalité, il s’agit d'un véritable risque sanitaire coïncidant avec une augmentation des cas d’asthmes et d'allergie, qui va au-delà des problèmes causés par l’amiante, le plomb et le tabagisme en lieu clos.

De l'action manuelle à la domotique

Pour cela il paraît judicieux de se rappeler les règles du bon sens depuis la possibilité d’aérer facilement une pièce au fonctionnement d’une installation de ventilation plus sophistiquée.

De s’intéresser à la nature des éléments qui composent notre environnement et surtout notre habitat sensé être protecteur en s’interrogeant sur la nature des produits courants qui nous côtoient et sur les matériaux utilisés pour nos meubles, notre décoration et même la construction de nos maisons.

Et de réaliser la contradiction actuelle venant du renforcement de l’isolation de nos habitations. Nous cherchons à éviter le gaspillage en optimisant la consommation énergétique et en préconisant une sur-isolation par de l’enveloppe globale ce qui nous amène à la conception de boîtes étanches complètement dépendante de dispositifs de ventilation mécaniques qui représentent au final la partie la plus influente de la qualité de l’air intérieur et donc de notre bienêtre.

Il est facile d’améliorer la qualité de l’air intérieur par des gestes simples

Au cours des trente dernières années en France, le nombre des cas d'asthme a été multiplié par quatre, celui des allergies par sept. Les pathologies respiratoires causent 40.000 décès par an et sont ainsi la quatrième cause de mortalité dans notre pays.

Les bons gestes ...

Dans votre quotidien, chez vous ou sur votre lieu de travail, vous pouvez par des actions simples améliorer sensiblement la qualité de l'air intérieur que vous respirez. C'est ce que l'on appelle les bons gestes :
 

... de comportement

Aérez le plus souvent possible votre lieu de vie de la manière la plus simple et la plus rapide en ouvrant vos fenêtres. Ne fumez pas à l’intérieur, encore moins en présence de vos enfants !

Prenez soins de vos animaux de compagnie en leur prodiguant lavages et brossages réguliers. Limitez leurs l’accès à certaines pièces comme les chambres. Passez l’aspirateur deux fois par semaine pour chasser acariens, allergènes et poils.
 

... liés à vos installations

N’arrêtez pas les systèmes de ventilation mécanique (V.M.C.) et ne bouchez pas les ouvertures d’aération. Vérifiez la présence d’une « lame d’air » d’environ 2 cm sous les portes, ce que l’on appelle couramment le détalonnage. Au besoin, rabotez-les.

Entretenez sérieusement votre installation de ventilation tous les trois ans. Nettoyez tous les ans les bouches de reprise à l’eau chaude et au savon de Marseille elles récupéreront la plus grande partie de leur potentiel d’aspiration.

Vérifiez et faîtes entretenir votre installation de chauffage par un spécialiste qui saura détecter les fuites des conduits des gaz brûlés par exemple. N’oubliez pas la nécessité d’un contrat d’entretien avec visite annuelle de vos installations.
 

... d'aménagement et d'entretien

Choisissez une décoration et des mobiliers faisant appel le plus possible des matériaux sains, faciles d’entretien avec des surfaces lisses par exemple.

Achetez vos produits d’entretien en quantité suffisante, pas de stockage inutile. Ranger les dans un endroit ventilé sans source de chaleur. Même chose pour les produits associé au bricolage, tachez de les ranger dans le garage ou une annexe.

 

Image: 

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'Énergie et participez aux débats.



Connectez-vous

Saisissez votre nom d'utilisateur pour economiedenergie.fr.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.

×

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'énergie et participez aux débats.