Connectez-vous

×
Vous êtes ici : Accueil » Glossaire Énergie - Eau - Air - Déchets
Isolez vos combles pour 1€ !

Glossaire Énergie - Eau - Air - Déchets

Pour mieux comprendre les économies d'énergie, la qualité de l'air, de l'eau et la gestion des déchets nous avons mis cet abécédaire à votre disposition.

Les économies d'énergie, la qualité de l'air, de l'eau et la gestion des déchets sont des sujets qui possèdent des terminologies propres et associées. Retrouvez la définition que vous cherchez, afin de mieux comprendre les enjeux des économies d'énergie d'aujourd'hui et de demain !

L'ENERGIE EST NOTRE AVENIR, ECONOMISONS-LA !

A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M-N-O-P-Q-R-S-T-U-V-W-X-Y-Z

g
 
G.E.S. (gaz à effet de serre)
Gaz à Effet de Serre. Six ont été retenus par le protocole de Kyoto : le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), le protoxyde d’azote (N2O), les hexafluorocarbures (HFC), les perfluorocarbures (PFC) et l’hexafluorure de soufre (SF6).
 
G.N.L.
Gaz Naturel Liquéfié. Gaz naturel mis en phase liquide par l’abaissement de sa température à –162°C permettant de réduire 600 fois son volume.
 
G.P.L.
Gaz de Pétrole Liquéfié. Il est composé d’environ 80% de butane (C4H10) et 20% de propane (C3H8). C'est un carburant dit propre, issu du raffinage du pétrole brut. Son utilisation présente des avantages par rapport au gazole en permettant de réduire de :
    • 50% les émissions d’oxyde d’azote, 
    • 50% celles des monoxydes de carbone, 
    • 90% celles des hydrocarbures et particules.


Gaz à effet de serre (GES)
Gaz à Effet de Serre. Six ont été retenus par le protocole de Kyoto : le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), le protoxyde d’azote (N2O), les hexafluorocarbures (HFC), les perfluorocarbures (PFC) et l’hexafluorure de soufre (SF6).
 
Gaz Carbonique (CO2)
Gaz incolore, inerte et non toxique, principal gaz à effet de serre à l'état naturel, avec la vapeur d'eau. Sa durée de vie dans l'atmosphère est d'environ 100 ans. Il est produit lorsque des composés carbonés sont brûlés et en présence d'oxygène. Soluble dans l'eau, il se combine avec les sels alcalino-terreux pour former les bicarbonates et les carbonates et peut induire un faible abaissement du pH. Ses sources naturelles sont très nombreuses : éruptions volcaniques, respiration des plantes, des animaux et des hommes, incendies naturels de forêts, décomposition de la matière organique morte de plantes et d'animaux… Sous l'action de l'homme, le taux de CO2 dans l'atmosphère augmente régulièrement et notamment de 30% au cours des deux derniers siècles. En France, au cours des 20 dernières années, 70% à 90% des émissions de dioxyde de carbone proviendraient de la combustion des carburants d'origine fossile.
 
Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL)
Il est composé d’environ 80% de butane (C4H10) et 20% de propane (C3H8). C'est un carburant dit propre, issu du raffinage du pétrole brut. Son utilisation présente des avantages par rapport au gazole en permettant de réduire de :
    • 50% les émissions d’oxyde d’azote, 
    • 50% celles des monoxydes de carbone, 
    • 90% celles des hydrocarbures et particules.
Gaz Naturel Liquéfié (GNL)
Gaz naturel mis en phase liquide par l’abaissement de sa température à –162°C permettant de réduire 600 fois son volume.
Le gaz naturel
 
GEMF
Gros Electroménagers Froids
 
GEMHF
Gros Electroménagers Hors Froids
 
Générateur ENR
Tout générateur d'électricité recourant aux énergies renouvelables pour fonctionner. Ce peut être un générateur photovoltaïque, un aérogénérateur ou une microcentrale hydro-électrique.
 
Générateur photovoltaïque
Système complet assurant la production et la gestion de l'électricité fournie par les modules photovoltaïques. L'énergie est stockée dans des accumulateurs et/ou transformée en courant alternatif suivant le type d'application.
 
Géomembrane
Membrane d'étanchéité artificielle comprenant les membranes bitumineuses épaisses (géotextile tissé ou non imprégné de bitume), et les membranes de synthèse constituées d'élastomères, de thermoplastiques (polyéthylène, PVC) en bandes enroulées, raccordées par soudage ou collage. Elles permettent d’assurer l’étanchéité d’un CSDU, d’une zone de lagunage.
 
Géotextile
Étoffe textile non-tissée, imputrescible, utilisée en génie civil pour la séparation et le renforcement des sols pour les routes, barrages, aéroports, toitures. Il sont également utilisés pour les bassins de rétention d'eau et le stockage des déchets en CSDU. Ils permettent d'empêcher le passage des fines (boues) et donc d'éviter le bouchage à terme d'un drain.
 
Géothermie à Haute Énergie
Nécessite un forage à plus de 1.500 mètres de profondeur. La température y est d’environ de 80°C. Cette température élevée permet de produire de l’électricité.
Géothermie basse énergie
Elle permet de produire de la chaleur. On fore entre 100 mètres et 1 500 mètres. La température est comprise entre 30°C et 80°C.
Géothermie très basse énergie
Elle permet de produire de la chaleur grâce à une pompe à chaleur (PAC). Le forage s’effectue à moins de 100 mètres de profondeur, la température est inférieur à 30°C.
GIEC
Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) est un groupe d'experts, chaque membre étant accrédité par son propre gouvernement, qui a pour mandat « d'expertiser l'information scientifique, technique et socio-économique qui concerne le risque de changement climatique provoqué par l'homme ».

Il a été établi en 1988 par deux organismes de l'ONU : l'Organisation météorologique mondiale (OMM) et le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE). Le GIEC est ouvert à tous les membres de ces deux organismes et compte des centaines d'experts du monde entier, issus des universités, des centres de recherche, des entreprises, des associations de défense de l'environnement ou d'autres organismes.

Depuis sa création, le GIEC a produit une série de rapports qui sont devenus des ouvrages de référence largement utilisés par les décideurs, les scientifiques, les étudiants et d'autres spécialistes. Ces rapports ont eu une grande influence dans les politiques environnementales de nombreux gouvernements.
 
Gradient géothermal
Évolution de la température en fonction de la profondeur.
Gros oeuvre
l'ensemble des parties principales d'une maison tels les fondations, les murs, les planchers, la toiture, etc.
 
Gulf Stream
Le Gulf Stream est un courant océanique qui prend sa source entre la Floride et les Bahamas et se dilue dans l'océan Atlantique vers la longitude du Groenland. Son nom est abusivement utilisé pour désigner la dérive nord atlantique, voire l'ensemble de la circulation de surface de l'océan Atlantique Nord.
 
Gw
Giga watt

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'Énergie et participez aux débats.



Connectez-vous

Saisissez votre nom d'utilisateur pour economiedenergie.fr.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.

×

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'énergie et participez aux débats.